Forum de guilde JDR sur Kirin Tor
 

Partagez | 
 

 [CULT] Sargereï, partisans de la Légion, Par Scarlett Kendall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scarlett Kendall



Messages : 8
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 25

MessageSujet: [CULT] Sargereï, partisans de la Légion, Par Scarlett Kendall   Mer 20 Jan - 23:13

L'ouvrage relié possède une couverture en cuir brun, marqué d'un croisement entre les deux emblèmes représentant la moitié d'une marque du don des naarus reliée a sa moitié brisée, celui des Sargereï.

Citation :
<L'ouvrage manuscrit présente une compilation des diverses pistes que la mage de guerre a pu obtenir et découvrir au sein de la campagne en Draenor aux côtés du Kirin Tor et d'Arcanum Sanctus.>






Sommaire :


  • Introduction
  • Personnalités importantes
  • Idéologie
  • Draenor : Opérations compromises







Introduction :


Les Sargereï sont le nom donné aux draeneï qui ont rejoint le conseil des Ombres et plus largement, la Légion ardente. Cette secte, présente en Draenor, se sont mis au service du titan noir et ont participé au plan de Gul'dan. œuvrant quasiment partout a la surface de la planète, jusqu'au tréfonds de la Jungle de Tanaan.
Dans l'ouvrage sera traité de leur idéologie, les figures importantes de leur organisation ainsi que leurs principales actions au sein de Draenor en se basant sur les divers documents et rencontres faites lors des interactions du Kirin Tor et d'Arcanum Sanctus depuis le passage de la Porte des Ténèbres jusqu'a la chute d'Archimonde lors du siège de la Citadelle des Flammes Infernales.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arcanumsanctus.fr/index.php
Scarlett Kendall



Messages : 8
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: [CULT] Sargereï, partisans de la Légion, Par Scarlett Kendall   Mer 20 Jan - 23:18

Citation :
Personnalités importantes


Les Sargereï agissaient a l'origine indépendament du Conseil des Ombres, mais dans le même but que ce dernier. Tous servent le même maître, le Titan Noir Sargeras. Il est donc raisonnable d'en déduire que parmi les personnalités influentes de cette organisation se trouvent les haut placés de la Légion tels qu'Archimonde et Kil'Jaeden bien que ce dernier n'ait pas été affronté lors des événements de Tanaan.
Dans la moindre mesure, les démons haut placés comme Mannoroth le Destructeur, responsable de l'originelle corruption des orcs dans la Draenor de notre monde, aujourd'hui Outreterre.

Mais pour rester centrés sur le sujet "Sargereï" il est important de revenir sur quelques détails de la campagne en Draenor qui ont marqué les esprits de tous.

Les Sargereïs comptaient dans leurs rangs un bon nombre de Draeneïs, certains jouissant d'un rang peu commun au sein de la société. Pour l'exemple de l'Exarque Othaar, plus connu par les forces de l'Alliance comme Sorcrethar. Il répond le plus fidèlement au rôle de "Dirigeant Sargereï" que les noms cités ci-dessus. Il n'est donc pas affriolant de pouvoir affirmer que Sorcrethar était LE leader des Sargereï depuis le début, bien que sa position et son autorité soient finalement sous la coupe de forces qui le dépassaient au sein de la Légion Ardente.
Sorcrethar était entouré de lieutenants très compétents dans leur domaine et plus ou moins influents au sein de la Secte. C'est notamment le cas de Velhari, surnommée le Tyran ou la Despote selon les individus qui en parlent. Même au sein des autres "ordres" de la société Draeneï, comme les Auchenaï, se trouvaient un grand nombre de fidèles a Sargeras. Parmi ces derniers, le nom de la lieuse d'âme Nyami sera probablement le plus tristement célèbre à cause de ses actions perpétrées a Auchindoun.




Annexe : Portrait des Sargereïs les plus "célèbres"





1./ l'Exarque Othaar / Sorcrethar

L'Exarque Othaar était l'un des cinq membres du Conseil des Exarques, l'un des organes politiques les plus importants de la société Draeneï. Il était également le proconsul Sha'tari ce qui semble correspondre au gouverneur de Shattrath, -au même titres que les prélats du conseils semblent remplir les fonctions de maire dans les petits villages alentours.-. Othaar était donc une personnalité charismatique avec un talent certain pour l'éloquence et la persuasion. Très peu de choses se disent a son sujet, des écrits de sa main relatent cependant qu'il serait né pendant la fuite des Draeneï d'Argus.

Il fut l'un des acteurs majeurs de l'arrivé de l'Alliance en Ombrelune. Lors de la réunion du Conseil des Exarques vis a vis de leur collaboration avec l'Alliance, il fut celui qui accueillit le corps diplomatique. Il perpétra également l'assassinat de l'Exarque Hataaru, Artificier en chef, et chercha a semer la discordes parmi les Exarques en tentant d'impliquer l'Exarque Rangari et l'Exarque Auchenaï. Il fut finalement découvert et admit, avant de prendre la fuite, qu'il était également responsable de l'enlèvement de Maladaar, conduisant celui-ci entre les mains de la Horde de Fer. Ce dernier ayant été libéré pendant l'assaut de la Porte des Ténèbres.

Othaar cessa d'être le Proconsul Sha'tari, se révélant avoir embrassé le "don de Sargeras" et prit alors le nom de Sorcrethar.

Sorcrethar et ses Sargereï furent la cible d'une traque acharnée par le Kirin Tor et plus après, par les forces de l'Alliance ayant réussi a repousser les forces de la Horde de Fer depuis le début de l'invasion.
L'Archimage Modera, mena un groupe de mages du Kirin Tor et de volontaires de l'Alliance contre les forces de Sorcrethar situés en Ombrelune, ce qui permit de recueillir un grand nombre d'informations sur l'organisation Sargereï.
Retranché a Shattrath alors tombée sous le contrôle des Sargereï, Sorcrethar fut finalement acculé par les efforts communs de l'Exarque Maladaar et Dame Liadrin puis finalement abattu une première fois.

L'âme de l'ancien proconsul a été récupéré par les Sargereï et son corps brisé fut remplacé au sein de la citadelle par celui d'un Vigilant -sorte de gros golem de facture Draeneï, servant a protéger les lieux sacrés, a l'origine- gangrené dans lequel les Sargereï étaient occupés a lier l'âme de leur chef. Malgré ce corps métallique imposant et redoutable, Sorcrethar fut de nouveau abattu, Définitivement, semble t'il.






2./ Velhari, "La Despote" ou "Le Tyran".

On ne sait que très peu de choses sur Velhari. Si ce n'est qu'elle faisait partie des plus puissants lieutenants Sargereï que les forces coalisée de Draenor aient eu a affronter. Les témoignages qui en ont été fait la présentent comme une Drae,eï de grande taille armée d'un imposant marteau en cristal dans le même genre que celui du feu Redresseur de Torts Maraad. D'après sa posture et sa façon de combattre, il n'est pas déraisonnable de penser que Velhari était autrefois elle-même redresseuse de torts avant de sombrer dans la corruption des Sargereï. Elle est définie comme un commandant impitoyable et inflexible, faisant parfois preuve d'excès de violence dévastateurs.

Velhari fut celle qui, a priori aurait commandé les troupes Sargereï sur le temple de Sha'naar, profanant le lieu sacré avant de finalement se retranché dans une aile de la citadelle ou elle prit activement part au combat, semant des cadavres derrière elle a tour de bras.
C'est finalement une action conjuguée de l'Alliance et la Horde qui permirent d'amorcer la chute du tyran. Les deux camps œuvrèrent pour détourner l'attention des forces Sargereï en place pour permettre a une force de frappe spécialisée, celles de l'Arcanum Sanctus, d'atteindre la Despote et de l'éliminer définitivement.






3./ Nyami, la lieuse d'âme d'Auchindoun

Nyami était l'une des suivantes de l'Exarque Maladaar, avec la lieuse d'âmes Tulaani. Contrairement a sa collègue, elle ne servait pas indéfectiblement ce dernier, profitant a chaque occasion de mettre des bâtons dans les roues des forces Draeneï et Ligesol a Auchindoun et, bien avant ça, a Elodor, pendant l'enquête sur le meurtre de l'Exarque Hataaru perpétré par Sorcrethar.

Peu de choses se racontent sur Nyami, elle était infiltrée depuis un temps certain et sa capacité a dissimuler ses sombres desseins fit que personne ne la soupçonna avant qu'elle ne parvienne, avec des fidèles Sargereï, a détruire les défenses d'Auchindoun, permettant a Teron'gor de pénétrer dans la nécropole sacrée de Talador.

Définie comme une manipulatrice sans scrupule par les Auchenaï, Nyami a été tuée lorsque les forces Auchenaï aidées par des troupes de l'Alliance et de la Horde sont intervenues pour libérer Auchindoun.
[/spoiler]


Dernière édition par Scarlett Kendall le Mer 20 Jan - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arcanumsanctus.fr/index.php
Scarlett Kendall



Messages : 8
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: [CULT] Sargereï, partisans de la Légion, Par Scarlett Kendall   Mer 20 Jan - 23:20

Citation :
Idéologie :


La longue campagne en Draenor a permi a de nombreuses reprises la capture de membres de la secte Sargereï, attirant par extension la curiosité des sociologues du Kirin Tor. Il fut alors possible, via des procédés propres au Kirin Tor, d'obtenir des informations concrètes sur la politique de fonctionnement de la secte, mais aussi son idéologie.

Tout l'esprit des Sargereï réside dans une révision et une réinterprétation de l'histoire de leur race. Le tout se double d'une forme d'orgueil racial sur la supériorité supposée des draeneï. Sorcrethar semble être celui qui représente le plus cet état d'esprit.




L'emblème Sargereï* montre, en son sein, le symbole type du Don des Naaru brisé.
Symbole de leur opposition a ces derniers, ainsi qu'a leurs partisans.



Selon les Sargereï**, à l'origine de leur histoire, le refus du don de Sargeras et la fuite d'Argus n'étaient pas les choix raisonnables à suivre. Archimonde et Kil'jaeden virent la sagesse de cette offre mais Velen est considéré comme un faux prophète qui a refusé ce don avant de lâchement fuir la planète avec plusieurs de ses fidèles. Cela jette l'opprobre sur les descendants des draeneï, dont certains se considèrent comme les enfants de lâches et d'imbéciles qui n'ont su voir le véritable don que Sargeras apportait avec lui. Ceux qui persistent à suivre les voies de la Lumière et de Velen et qui -ou non- tentent de perturber les plans de la Légion Ardente, ne doivent connaître aucune pitié de la part des Sargereï.

Le retour de la Légion ardente est une occasion inespérée de corriger l'erreur historique commise par Velen -Toujours selon la doctrine Sargereï-. Il est offert de nouveau aux draeneï de servir le Titan noir et de partager son pouvoir.
D'autre part, les Sargereï se considèrent comme une race "élue" : civilisée, cultivée, intelligente, maîtrisant aussi bien les technologies les plus pointues que les sortilèges les plus complexes. Argus est idéalisée comme l'apogée de leur civilisation, prouvant qu'avec l'aide et la puissance de la Légion, les Sargereï ont les moyens de conquérir les autres mondes. Les démons leur auraient même promis l'immortalité en échange de leur servitude.

Les Sargereï se considèrent volontiers comme en quête d'un éternel pouvoir, qui leur est accessible via leur allégeance envers Sargeras et la Légion. Bien qu'aucun d'entre eux ne fut capable de faire réel étalage d'une telle puissance, la conviction des principaux intéressés ne font aucun doutes. Si l'ont peut considérer la foi en la Lumière comme une religion avec des adeptes dévoués, on peut aisément qualifier les Sargereï de fanatiques zélotes, manipulés dans l'ombre et vraisemblablement privés de tout sens moral tout autant que de sens logique.
Prenant exemple sur des cas avérés chez certains Sargereï captifs de la campagne, il révèle que la plupart d'entre eux étaient issus de milieux modestes, généralement des artisans et autres civils qui, pour une raison ou une autre, ont perdu foi en leur Prophète. L'endoctrinement dont font preuve les recrues Sargereï démontre un procédé similaire a celui perpétré par le Culte des Damnés ou le Marteau du Crépuscule : Des promesses de milles merveilles qui se révèlent être de la poudre aux yeux.
Il a été également noté, a plusieurs reprises, qu'il était de l'ordre de l'impossible de faire entendre raison aux endoctrinés, même après de longues durées et présentation de preuves tangibles et indiscutables.






Annexe : Documents Sargereï





* : Gnomographie d'un étendard de bataille Sargereï pris à la Citadelle des Flammes Infernales après la chute du Tyran Velhari.

** : Sources tirées d'ouvrages Sargereï récupérés après l'attaque de la Cime de Socrethar par l'Archimage Modera et le Kirin Tor en Ombrelune.

Note de l'auteure :

Cependant il persiste une question. Qu'est-il advenu des Sargereï dans notre réalité ? La réponse la plus logique serait qu'ils ont été exterminés. Néanmoins il semblerait qu'une telle secte n'ait tout simplement jamais existé. Aucun livre de Shattrath-Outreterre- ne semble mentionner leur existance et il semble plus logique de penser que, dans l'Outreterre que nous connaissons, La formation d'une telle secte n'a jamais vu le jour compte tenu de la tournure des évènements.

Il est donc probable que le refus de Grommash Hurlenfer en Draenor fasse parti des déclencheurs qui ont poussé Gul'dan a chercher d'autres alliés que les clans orcs de Draenor, trouvant moyen de convaincre petit a petit des Draeneïs de la véritable puissance de ses maîtres; là où son homologue de notre monde aura succombé au sang de Mannoroth et guidé son peuple aux atrocités dont notre histoire porte, encore aujourd'hui, les stigmates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arcanumsanctus.fr/index.php
Scarlett Kendall



Messages : 8
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: [CULT] Sargereï, partisans de la Légion, Par Scarlett Kendall   Mer 20 Jan - 23:21

Citation :
Draenor : Opérations Compromises

Les Sargereï ont joué un rôle important lors de l’invasion de la Légion Ardente en Draenor. Ces derniers ont travaillé longuement a l’arrivé de leurs maîtres, via des procédés d’infiltration et de sabotage divers, assassinats voir tout simplement invasion armée d’un lieu.
Les trois régions de la planète les plus concernées par leurs actions sont la Vallée d’Ombrelune, Talador et la Jungle de Tanaan.






Après l’assassinat de l’Exarque Hataru, l’artificier en chef et avoir été finalement démasqué en tant que traître, l’ex-Exarque Othaar, maintenant nommé Socrethar, a ordonné a ses Sargereï de s’installer au sud de la vallée d’Ombrelune, sur un plateau qu’ils ont nommé « Cime de Socrethar ». Les Sargereï exploitaient sur place les magies démoniaques pour apprivoiser des serviteurs démons, renforcer leurs corps et leurs techniques ainsi que de tenter d’ouvrir une porte permettant a la Légion de déverser ses troupes directement dans la région. Ces plans furent compromis par l’action du Kirin Tor, d’infiltrés Draeneï et d’une poignée de soldats de la Horde et de l’Alliance qui démantelèrent la cellule sur place, récoltant par la même occasion de précieuses informations sur les plans du leader Sargereï.






Sorcrethar était, jusqu'à sa trahison du moins, le pro-consul Sha’tari, Gouverneur de Shattrath (Trad litt. Berceau de Lumière). Son influence au sein de la ville a été telle qu’infiltrer ses Sargereï ne fut qu’une formalité, lui permettant de dérober la ville au peuple Draeneï pour que les siens puissent se livrer à d’obscurs rituels sur les civils capturés. Les efforts conjoints de l’Exarque Maladaar et Dame Liadrin ainsi que de nombreux soldats issus des deux factions furent nécessaire pour libérer la cité qui, lors de l’occupation Sargereï, a été renforcée par l’arrivée de démons majeurs, d’un vigilant* Sargereï d’une taille sensiblement supérieure a la moyenne et de renforts envoyés par le Conseil des Ombres.
La ville fut néanmoins libérée et Socrethar, qui se réfugiait dans le dôme central de la ville, fut vaincu.

---*---

Pendant que les Sargereïs occupaient Shattrath, Nyami, la lieuse d’âme était infiltrée dans la nécropole d’Auchindoun où une grande partie des gardiens étaient déjà convertis à la cause. Les défenses furent affaiblies, permettant à Teron’Gor de pénétrer dans la salle centrale où il commença à utiliser les âmes des défunts Draeneï pour servir ses sombres desseins.
Lors de l’assaut de libération d’Auchindoun, mené par la Lieuse d’âme Tuulani, suivie par le reste des gardiens d’Auchindoun et quelques rares soldats -qui soit dit en passant, sont les premiers non-Draeneï a visiter l’intérieur de ce lieu sacré- ont finalement repoussé l’offensive Sargereï, tuant Nyami dans l’affrontement, terrassant un démon de l’avant-garde de la Légion, détruisant le portail qu’il gardait et laissant Teron’Gor pour mort.
Teron’Gor qui sera de nouveau repoussé lors de l’invasion de Tanaan, ce dernier ayant survécu a la chute supposée mortelle et s’étant nourri d’énormément d’âmes au point ou il en fut déformé.






Le Temple de Sha’naar était le lieu d’opération -extérieur a la Citadelle des flammes- principal des Sargereï. Directement placés sous les ordres de Velhari, aussi connue sous le titre du Tyran ou la Despote, Les Sargereïs ont perpétré sur place des horreurs sur les esprits en repos et profané le lieu sacré. Sha’naar était également un complexe d’extraction de cristaux que les artificiers, anachorètes et forge-cristaux utilisaient pour diverses constructions, travaux d’ingénierie et même pour l’élaboration des fameux cristaux d’évacuation animiques, protégeant lors de la mort, l’âme du défunt pour empêcher la Légion de prendre son âme.
Les assauts répétés des troupes alliées permirent cependant la reprise du temple et de la mine de cristaux, privant la Citadelle des Flammes Infernales de matériel conséquent pour les Sargereï qui y étaient retranchés.

---*---

Tout une aile de la Citadelle des flammes était occupée par les Sargereï, Elle servait à la fois de garnison et d’atelier de construction pour un assemblage type Vigilant pour y accueillir l’âme de leur défunt leader : Socrethar. Ils furent cependant interrompus pendant le processus de lien d’âme à l’assemblage et le combat qui s’en suivit signa la fin de Socrethar de manière définitive.
Velhari prit le commandement, en tant que dernière gradée Sargereï active, elle mena ses similis redresseurs de torts au combat mais fut également défaite après le sacrifice héroïque d’un grand nombre de soldats.






A l'heure actuelle, il est impossible d'affirmer que la secte Sargereï a été détruite. Le plus raisonnable est de penser que les rares survivants font profil bas et chaque habitant de Draenor garde a l'esprit le danger qu'ils représentent. Les grandes figures Sargereï seront probablement retenus par leurs fidèles comme des martyrs tombés face au mal que représente la Lumière.
Du point de vue de nous autres Azerothiens, les Sargereï ne sont qu'une secte de plus au même titre que le Marteau du Crépuscule ou le Culte des damnés. Une menace qu'il fut nécessaire d'endiguer en Draenor et qu'il sera probablement nécessaire d'endiguer a nouveau si elle venait a refaire surface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arcanumsanctus.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CULT] Sargereï, partisans de la Légion, Par Scarlett Kendall   Aujourd'hui à 17:55

Revenir en haut Aller en bas
 
[CULT] Sargereï, partisans de la Légion, Par Scarlett Kendall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [40K] Thunderbolt de la 14ème Légion Pénale
» [Nains] 2500 pts, qualifications Inter Région 2011
» [LEGION] Niveaux de légion
» l'esprit légion vous salut
» YGO : Structure Deck Légion Dragunité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Salon :: Partie privée :: Bibliothèque-
Sauter vers: