Forum de la guilde rp-érudit Le Salon, sur Kirin Tor
 

Partagez | 
 

 [MAG] Ecole de Magie : Divination Tome II : Méthode et Conseils pour bien Débuter, par Lienasem Mirelame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lienasem Mirelame

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: [MAG] Ecole de Magie : Divination Tome II : Méthode et Conseils pour bien Débuter, par Lienasem Mirelame   Dim 16 Nov - 20:51

Citation :


Ecole de Magie, Divination Tome II Méthode et Conseils pour bien Débuter





Note à l'attention des lecteur :

Cet ouvrage fait suite à un premier écrit traitant des principes fondamentaux et des dangers de la divination arcanique. Je vous conseille fortement de lire cette première partie si ce n'est déjà fait, par soucis de compréhension dans un premier temps, mais aussi et surtout, par soucis pour votre propre sécurité.

Si vous pensez mettre en pratique ce qui sera expliqué, sachez tout de même que pour des raisons expliquées auparavant, ces méthodes divinatoires ne sont destinées, en pratique, qu'à des adeptes des arcanes doués d'une maîtrise basique, mais bien acquise de l'école de magie fondamentale qu'est l'évocation.

Introduction :

Si vous êtes un élève sérieux vous êtes désormais au fait du fonctionnement élémentaire de l'école de magie dont nous parlons ici, ainsi que des risques auxquels vous vous exposez. Maintenant que vous en êtes à ce stade, vous mourrez probablement d'envie d'essayer et de "voir" (dans tous les sens que ce terme pourrait avoir ici) ce que cela donne "en vrai". La première question que vous allez vous poser naturellement est celle de savoir par où commencer. En effet, vous savez que vous devez échapper aux contraintes physiques de votre enveloppe corporel pour atteindre un niveau de perception supérieur, mais comment ? Hé bien je suis navré, mais je vais me voir contraint de calmer quelques peu vos ardeurs qui bien que justifiées pourraient transformer vos premiers tâtonnements divinatoires en véritable catastrophe. Je résumerais tout cela en un simple "chaque chose en son temps". Le but de cet ouvrage est que vous soyez, une fois arrivé au bout, capable de vous mettre dans un état que nous appellerons "transe divinatoire" et transformerons en "transe" par soucis de simplicité, mais surtout que vous en soyez capable sans risques excessifs.

Je comprend bien, par où est-ce que l'on commence ?

Entrons maintenant dans le vif du sujet. Afin d'assurer une sécurité minimale lors de votre premier essai, celui-ci aura un objectif bien précis. En effet vous n'allez pas vous aventurer dans les méandres du monde spirituel dès votre premier essai. Vous allez commencer par utiliser l'application la plus connue de la divination et que le commun des mortels nomme "télépathie". Il s'agit comme vous l'aurez sans doute deviné d'extraire votre esprit à votre corps non pas pour le laisser s'aventurer seul (ou du moins pas longtemps) mais pour aller toucher celui d'un autre et communiquer par le biais de la pensé. Pourquoi nous cantonner à quelque chose qu'une forme de méditation que nous avons définie comme spirituelle, nous permettrait de faire ? Pourquoi ne pas nous plonger immédiatement dans ce que notre puissance de mage nous permet d'atteindre ? C'est la question que certaines tête brûlées pourraient se poser et aussi la raison pour laquelle il y a beaucoup plus d'accidents méditatoires dans les académies du Kirin'tor que partout ailleurs. Vous n'êtes tout simplement pas encore prêt, cela viendra, mais laissez le temps au temps et progressons à pas mesurés.

De plus, si vous avez bien suivi l'ouvrage précedent, vous savez déjà qu'un mage ne peut pas communier spirituellement de manière directe avec un tiers comme le ferait un prêtre. Il doit en effet passer par ce "vide" acorporéel si dangereux. Aussi, le risque n'est pas inexistant et il s'agit bel et bien de méditation arcanique tout ce qu'il y a de plus classique. La différence est que la méthode que nous allons employer est étudiée pour réduire autant que possible le temps passé dans le vide.

Vous avez dit "entrons dans le vif du sujet" je crois.

Exactement. Pour utiliser la méthode que je vais vous donner, vous aurez besoin de plusieurs choses.
Tout d'abord : une personne de confiance prête à vous aider pour vos premiers essais (et les suivants peut-être d'ailleurs). Elle sera en quelque sorte la "cible" de la méditation télépathique. Choisissez bien évidemment une personne de confiance, qui n'ira pas profiter de votre position de faiblesse sur le plan physique, ni tenter de vous agresser sur le plan spirituel. Evitez également les personnes auxquelles vous cachez quelque chose, on a vite fait d'être très démonstratif lorsque l'on n'est pas habitué aux communications télépathiques. Enfin, veillez à ce que cette personne soit en bonne forme physique, non pas qu'être la cible d'un tel sort puisse fatiguer, mais cela peut surprendre. Tuer votre grand-père souffrant de difficultés cardiaques serait malvenu et risquerait de vous laisser dans une position assez délicate une fois votre corps retrouvé.
Ensuite : Du temps et de la motivation, cela peut sembler évident, mais trop de jeunes mages jettent l'éponge après quelques minutes passées à plisser les yeux en fixant la cible de leurs expérimentations.

Enfin : un lieux calme et sûr, propice à la divination. Je n'ai pas parlé dans le tome précédent des risques que peux encourir votre enveloppe physique si vous tentez un rituel méditatoire au milieu d'une zone à risque, mais ils sont à prendre en considération. Un parc peut faire l'affaire, votre salon, ou plus simplement une salle d'étude si vous apprenez au sein d'une académie quelconque (Je suggère le parc près du monument à Antonidas pour ceux qui auraient la chance de vivre dans cette splendide ville qu'est Dalaran).

Le parc du monument à Antonidas, de nuit.


Une fois que vous pensez avoir en votre possession tous ces éléments, vous allez pouvoir commencer. Les premières étapes sont très simples, installez vous confortablement à proximité de votre assistant et prenez lui la main. Il est conseillé de lui expliquer pourquoi avant, surtout s'il s'agit d'une personne du sexe opposé. Par ailleurs, il ne s'agit pas nécessairement de la main, le principal est d'avoir un contact physique clairement perceptible avec votre assistant, vous pouvez donc lui attraper le nez ou l'épaule, peu importe.
Ce contact physique est important puisqu'il vous servira de point d'ancrage. Et je vais faire une petite mise au point sur ce qu'est un point d'ancrage et à quoi il sert. Un point d'ancrage est un élément nécessaire à tout rituel divinatoire qu'importe son degré de complexité et qu'importe la puissance et la maîtrise du mage (ou du non-mage) qui exécute ce rituel. C'est ce qui vous permettra de retrouver le chemin vers votre enveloppe charnelle et ce à coup sûr, quelle que soit la distance à laquelle vous en êtes.

Ce qui fait varier la nature du point d'ancrage, c'est le degré de la transe dans laquelle vous vous trouvez. Ce degré est une manière de mesurer à quel point vous êtes séparés de votre corps. En effet être dans un état méditatif ne requiert pas nécessairement de mettre la totalité de sa capacité de concentration dans ce que vous êtes en train de faire par la pensée, c'est ce qui explique que vous puissiez voir des mages communiquer par télépathie tout en marchant ou parfois même en combattant et ce de manière parfaitement naturelle.

On distingue trois types de transe :

-La transe non-perceptible, dans le sens ou vous êtes capable d'agir de manière parfaitement naturelle sur le plan physique. Elle est "non-perceptible" parce que normalement, un individu extérieur ne peut pas se douter que vous êtes en transe en vous regardant. Cela requiert évidemment un niveau de pratique assez elevé et n'est réalisable que pour des applications simples de la divination, comme la télépathie. Le point d'ancrage ici n'est nul autre que votre corps, ça parait évident puisque vous êtes encore parfaitement conscient de ce que vous en faites, mais cela reste intéressant de le préciser dans la mesure ou certains mages utilisent des accessoires faisant offices de point d'ancrages additionnels pour pouvoir communiquer par télépathie a de plus longues distances sans pour autant perdre de trop leur capacité à diriger leur corps. Personnellement, j'utilise une bague que j'ai enchantée spécialement dans ce but.

-Ensuite vient la transe partielle. C'est dans cet état que vous allez vous mettre au cours du rituel qui vient. Il se caractérise par une perception lointaine de son corps et se distingue du stade précédent sur un point, c'est que vous n'êtes plus en état de diriger votre corps. En revanche, vous conservez une partie de vos percepts (l'ensemble de ce qui constitue la perception) physiques. D'où l'intérêt du contact avec la main de votre assistant. Ce contact constitue un percept physique extraordinaire, à contrario de la perception des battements de votre coeur, ou du poids de vos vêtements, il s'agit de perceptions anodines ou "petites perceptions" que vous ne remarquez même pas en temps normal. C'est cela qui fait de cette main un point d'ancrage, une perception physique à laquelle vous pouvez vous raccrocher pour retrouver le chemin vers votre corps. Un autre exemple anecdotique est celui de chamans, qui, pour communier avec les esprits élémentaires de la terre gardent parfois en main une poignée de terre. On pourrait croire que c'est symbolique (Et ça l'est !), mais il s'agit également d'une preuve que les deux formes de divination répondent aux même principes et qu'eux aussi ont besoin de points d'ancrages pour ne pas se perdre. Prenez cela comme une invitation à y réfléchir à deux fois lorsque vous prendrez de haut les rituels "sauvages" des chamans ou des druides. Ils pourraient peut-être nous en apprendre. Mais pas dans cet ouvrage cependant.

-Enfin et pour conclure, vient la transe totale. Nul besoin de préciser que c'est également la plus dangereuse. Ici, le mage est absolument détaché de son enveloppe physique, il n'est plus question de percepts physiques, vous n'êtes désormais plus qu'esprit et arcanes. La transe divinatoire totale est de fait aussi dangereuse que passionnante, puisque c'est celle la même qui vous permettra peut-être un jour d'explorer les myriades de merveilles que le monde peut offrir à qui sait voir sans se limiter à ce que lui montrent ses yeux. Cependant, il vous faut à nouveau un point d'ancrage et il doit être d'autant plus puissant que vous pensez vous aventurer loin. Votre corps ne peut plus être ce point d'ancrage puisque vous n'avez même plus conscience de son existence et c'est la que les arcanes nous ont offert une solution par le biais de cercles incantatoires que certains mages ont passé des vies entières à réaliser pour permettre aux adeptes de la divination de retrouver le chemin de leur corps au terme de leurs périples.

J'ai mon point d'ancrage, mon assistant et un endroit propice à la divination, que fais-je à présent ?

Vous êtes maintenant installés dans un endroit que j'espère confortable, vous avez bien appris et surtout compris ce qui constituait les lignes précédentes et ça y est, la main moite de votre assistant entre les doigts, vous êtes prêt à vous jeter à l'eau. Mais vous vous demandez encore, comment ? Il n'y a, ici, pas de méthodes miracles, pas de gestes à faire ou de rituel à exécuter. Oh, je pourrais vous donner une incantation qui "forcerait les choses", mais cela vous condamnerait à l'utiliser chaque fois et il faudrait une incantation différente pour chaque application différente. Non, si nous nous passons ici d'incantations, c'est parce  qu'elles ne sont pas expréssement nécessaires.

Pour procéder, vous allez commencer par fermer vos yeux et tenter de vous fermer à votre environnement extérieur, à l'exception de la main de votre assistant. En effet il ne s'agit pas comme lors d'un rituel de communion spirituelle de s'ouvrir à un élément ou une force qui vous est extérieure, ici il s'agit de vous ouvrir à vous-même. Aussi, vous allez devoir faire preuve d'un peu d'égocentrisme, et vous refermer sur votre petite personne. Alors que vous faites cela, vous allez évoquer. Pas beaucoup, un peu seulement, de l'énergie qui servira à vous expulser hors de votre corps lorsque vous y arriverez finalement. Ensuite, il va s'agir de prendre conscience de votre propre esprit et utiliser les arcanes de la manière la plus primaire qui soit pour propulser votre esprit hors de votre corps.

Je vous vois déjà venir cependant, "n'y a-t-il pas de méthode plus rationnelle de faire ?", "Ca me parait un peu alambiqué quand même". Vous touchez du doigt ce qui fait la singularité et en même temps la beauté de la divination arcanique. Il s'agit d'une école de magie qui vous demande d'utiliser votre énergie arcanique de manière presque instinctive. Tâchez, si cela peut vous aider, de vous souvenir des tous premiers sortilèges que vous avez lancés. Dans mon cas il s'agissait de l'allumage d'une bougie. L'explication n'était pas plus élaborée que "Imagine que tu enveloppes la mèche avec les arcanes, puis que tu donnes l'impulsion pour créer la flamme". Evidemment j'ai appris ensuite comme tout bon mage les tenants et les aboutissants de la pyromancie et je n'ai plus besoin de me figurer cette image mentale pour lancer un sort aussi basique. Cependant la divination touche à quelque chose qui ne répond pas à des principes physiques bien établis comme le fonctionnement d'une flamme ou le cycle de l'eau. Il s'agit d'un domaine davantage spirituel et il faut donc réussir à le maîtriser en passant par cet aspect spirituel. Ce sera compliqué les premières fois bien entendu, mais cela finira par devenir naturel et vous verrez qu'avec le recul vous vous étonnerez d'avoir eu autant de mal à appréhender ce concept qui vous paraitra maintenant naturel.


J'ai réussi !

Tout d'abord, toutes mes félicitations, vous venez de passer une étape importante dans votre apprentissage. Vous devez maintenant vous demander que faire et bien que vous ayez probablement quelques idées en tête et peut-être de mauvaises, je vais me permettre de vous donner quelques astuces. Maintenant que vous avez compris la base, il va s'agir de vous entrainer. Je discerne en règle général plusieurs "points" à développer afin de parfaire votre apprentissage et progresser vers l'étape suivante :

- Tout d'abord, pratiquer la divination régulièrement afin de vous familiariser avec le procédé, le rendre plus naturel et à terme vous permettre d'entrer en transe beaucoup plus rapidement et efficacement. Attention cependant à ne pas confondre vitesse et précipitation, il serait dommage qu'un accident survienne maintenant.

- Ensuite, il va s'agir d'améliorer votre concentration. Vous êtes maintenant capable de communiquer par télépathie et c'est très bien, mais à terme la télépathie est une application divinatoire qui ne devrait vous faire entrer que dans un état de "transe non-perceptible". Cela prendra du temps évidemment, mais vous finirez par y arriver. Pour commencer, vous pouvez essayer de vous entrainer en gardant les yeux ouverts, puis en effectuant de petits déplacements autour de votre cobaye, et enfin en ayant une discussion avec le-dit cobaye. Lorsque vous en serez au stade à partir duquel vous pourrez entretenir une discussion normale tout en maintenant le lien télépathique, alors il sera temps de supprimer le point d'ancrage relatif à la transe partielle. Lorsque vous en serez là, vous serez arrivé à un stade intermédiaire avec la transe non-perceptible. Il ne restera alors plus qu'à vous entrainer à agir normalement tout en communiquant par télépathie. Baladez vous dans les rues, étudiez, adonnez vous à vos activités habituelles en somme. Faites cependant attention à ne pas lancer de sorts lorsque vous êtes en transe dans un premier temps, cela peut s'avérer autrement plus compliqué et peux surprendre.

- Enfin et c'est un trait davantage relatif à votre statut de mage qu'autre chose, il va vous falloir développer vos réserves d'énergie si vous voulez pouvoir un jour espérer réussir une transe totale. J'écris ces lignes à titre de rappel, la divination ne se suffit pas à elle-même et tout grand divinateur fut également un grand mage et ce sans exception.

Je ne suis pas mage mais je m'intéresse néanmoins à la divination :

Je me permets de rajouter ici une partie particulière puisque dédiée à ceux de mes lecteurs qui ne seraient pas adeptes de la magie arcanique, dans la suite de ma volonté de voir ces ouvrages ouverts à un large public. En effet la divination bien que pratique à mon sens extrêmement intéressante est assez restreinte puisque reservée à ceux qui d'entre nous détiennent un certain pouvoir, arcanique ou spirituel. Cependant, si la divination et je pense principalement à la télépathie est quelque chose qui vous intéresse, mais pas au point de passer les prochaines décennies dans une académie à Dalaran, il existe des solutions.

Certains objets magiques divers peuvent en effet doter leur porteur d'une charge d'énergie des arcanes aisée d'utilisation. Bien qu'il s'agisse d'objets enchantés couteux et rares, il existe de tels objets dédiés à la télépathie, comme une bague permettant à son porteur de non plus seulement recevoir des contacts télépathiques (chose faisable par n'importe qui pour peu que l'on possède un esprit, chose répandue), mais aussi d'en émettre. Evidemment utiliser un tel objet requiert un apprentissage assez semblable à celui qu'un mage cherchant à projeter son esprit suivrait. Il y a cependant quelques particularités et limites, notamment au niveau de la portée et de la durée, ou encore du temps nécessaire à l'objet pour refaire le plein d'énergie après une utilisation prolongée.

Je ne m'étendrais pas davantage sur ce sujet qui trouverait mieux sa place dans un ouvrage sur les objets magiques et les enchantements mais vous encourrage cependant à aborder le sujet avec un maitre enchanteur s'il venait à vous intéresser. Vous trouverez aisément de telles personnes dans les capitales de l'Alliance ou à Dalaran et en étant un moi-même je suis disposé à répondre à d'éventuelles questions par voie épistolaire.

Pour conclure :

J'espère que ces conseils et méthodes vous seront utiles dans votre apprentissage, n'hésitez pas, cependant, à chercher d'autres méthodes ou informations ailleurs et notamment auprès de mages plus expérimentés, croiser les sources ne faisant jamais de mal.

Le troisième et probablement dernier tome de cette série sera consacré à un sujet plus complexe et vaste, s'agissant de tout ce qui tourne autour de la transe totale dont j'ai brièvement parlé ici et des applications concrètes de la divination.

Rédigé par Lienasem Mirelame en l'an 34 de notre ère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[MAG] Ecole de Magie : Divination Tome II : Méthode et Conseils pour bien Débuter, par Lienasem Mirelame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patrouille de [The.Choupette]
» [Tactique] Hauts-elfes
» [Manga] Fullmetal alchemist
» TUTORIEL > r0xer avec Inferno
» Comment battre les hauts elfes avec des skavens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Salon :: Partie privée :: Bibliothèque-
Sauter vers: