Forum de la guilde rp-érudit Le Salon, sur Kirin Tor
 

Partagez | 
 

 [MAG] Ecole de Magie : Divination, Tome I : Principes de Base et Dangers, par Lienasem Mirelame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lienasem Mirelame

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: [MAG] Ecole de Magie : Divination, Tome I : Principes de Base et Dangers, par Lienasem Mirelame   Dim 13 Juil - 20:03

Citation :


Ecole de Magie : Tome I : Divination, Principes Elementaires et Dangers.




Introduction :

La divination est, a bien des égards, l'une des écoles de magie les plus méconnues et les plus impopulaires. En effet, en des temps tourmentés comme les nôtres ou la survie d'un mage dépend fréquemment de sa capacité à se protéger de ses adversaires avant de les réduire en une purée fumante et malodorante, les écoles de l'évocation et de l'abjuration sont devenues les plus aimées de la majorité des mages.

Et pourtant certains des arcanistes parmi les plus puissants et célèbres étaient, en leur temps, également des férus de divination. L'exemple le plus évident est Medivh, qui passait un temps incroyable à entrevoir d'autres lieux voir d'autres mondes grâce à ses pouvoirs.

Mais qu'est-ce donc que cette école de magie, quelles sont ses avantages, comment fonctionne-t-elle et, puisqu'il y en a toujours, quels sont ses dangers ? Ce sont les questions auxquelles je vais tenter d'apporter une réponse ici.


La divination, qu'est-ce que c'est au juste ?

Afin de comprendre en quoi cela consiste, intéressons nous au mot lui-même. Divination vient de "deviner". Mais deviner quoi ? Hé bien c'est là que nous arrivons dans la zone intéressante, puisque personne n'a encore jamais fixé les limites précises de ce que cette école permettait de savoir. Donc en bons chercheurs curieux et enthousiastes, nous partirons du principe que les limites sont inexistantes jusqu'à preuve du contraire.

La divination, c'est cette pratique ésotérique pratiquée par des diseurs de bonne aventure, voyants et autres charlatans que l'on peut croiser à la foire de Sombrelune par exemple. Mais quel rapport, me direz-vous, entre ces tireurs de carte de tarot aux prédictions plus ou moins fumeuses et un mot qui a été ajouté derrière les mots "école de magie" par l'archimage Tisserune lui-même ? Nous y venons !

En effet si la divination de comptoir que pratiquent ces gens - que je vais cesser de qualifier de peur de tomber dans la vulgarité - est clairement contestable dans les conclusions qu'elle permet de donner, il en est autrement de la pratique magique et j'insiste sur le mot, de la divination.

Mais alors, venons-en au fait. La divination au sens arcanique du terme, est une technique qui permet d'outre-passer les limites de notre perception. Et de le faire véritablement, sans passer par un attirail complet de cartes et osselets. Mais dans un soucis de rigueur, commençons par définir. Les limites de notre perception, donc. Quelles sont-elles ? C'est assez simple.

Notre perception est tout ce qui nous est possible de percevoir, avec nos sens donc. Par exemple, en me lisant vous percevez cet ouvrage, vous pouvez voir les caractères, toucher le papier, sentir l'odeur caractéristique qui émane des vieux volumes pour peu que vous me lisiez dans quelques temps et si vous étiez affamés, vous pourriez éventuellement gouter un morceau de la couverture, ce que je déconseille, rien de nourrissant la dedans (Ne le faites pas !). Le cinquième sens est l'ouïe, mais je doute que ce livre se mette à vous parler, auquel cas fermez le et inquiétez vous, c'est tout sauf normal.

Qu'entend-je donc par "Outre-passer les limites de notre perception" ? Déjà que notre perception est limitée et ce de deux manières. Dans le temps : même en vous concentrant très fort vous aurez du mal à observer une autre époque depuis votre siège. Dans l'espace, par exemple, vous ne pouvez pas savoir ce qui se passe à l'autre bout d'Azeroth au moment où vous lisez ces lignes. Et également limitée par ses caractéristiques intrinsèques. Nos yeux ne sont pas faits pour voir certains types de lumière, nos oreilles n'entendent pas tous les sons, notre nez n'est pas sensible à toutes les odeurs, etc etc. Hé bien c'est en cela que consiste la divination. A voir l'invisible, voir d'autres époques et voir d'autres lieux, parfois bien plus éloignés que vous ne l'imaginez.


Mais comment ça fonctionne ?

Excellente question ! Pour y répondre il faut comprendre ce qui limite notre perception. Cette limite est simple : c'est notre corps. En effet et on le remarque très rapidement lorsqu'on est arcaniste, le corps et surtout le corps humain, est une enveloppe assez peu pratique. De par sa fragilité, sa curruptibilité et, pour en revenir au sujet, son incapacité à être en plusieurs lieux ou époques à la fois. Notre esprit, ce qui, en nous, pense, est en effet enfermé dans une enveloppe et donc incapable de voir autrement qu'au travers de ses propres yeux.

Mais la divination permet d'outrepasser ça. Comment ? Tout simplement en permettant à l'esprit de s'émanciper de son corps. Alors, cela parait farfelu évidemment, et pourtant, c'est le principe. Quel rapport avec la magie des arcanes ? J'y viens. La divination donc, c'est l'art de s'extirper de son propre corps pour observer autre chose, ailleurs. Je vais donner un exemple pour être plus clair. Imaginons que je me trouve à l'extérieur d'un bâtiment, dans lequel il m'est impossible d'entrer et que pour une raison quelconque je veuille savoir ce qu'il y a à l'intérieur du dit bâtiment. Les limites physiques de mon corps m'empêchent de parvenir à mes fins. Mais la divination, elle, me permet d'y parvenir. En extirpant mon esprit de mon corps pour aller voir directement ce qu'il y a de si intéressant à l'intérieur du bâtiment. Se faisant je pourrais observer ce qu'il s'y trame et ce comme si j'y étais.

Evidemment, expliqué comme cela, c'est assez simple et n'importe quel mage doué d'un minimum d'expérience me dira que c'est même "trop simple". Et il ne croit pas si bien dire ! En effet, la divination possède nombre de désavantages et des dangers pires que vous pourriez le penser. Mais nous y viendrons dans la partie correspondante, attardons-nous maintenant sur le moyen, le "comment" est-ce que je peux extirper mon esprit de mon corps pour voir au-delà des limites classiques de celui ci.

Hé bien voyez-vous, nous, mages, ne sommes pas les seuls à réussir cet exploit qu'est la divination. Les prêtres, chamans, druides et autres en sont eux aussi capable, même plus facilement et avec plus de "finesse" si j'ose dire, que nous autres. En effet un chaman qui communie avec les esprits et les éléments transcende les limites de son corps pour ne faire qu'un spirituellement avant ceux qu'il tente d'atteindre. Je ne m'étendrais cependant par la-dessus, puisque je n'ai que des connaissances très maigres en chamanisme. La différence profonde entre ces formes de méditation que je qualifierais de spirituelle et la méditation que j'appellerais arcanique, c'est que la méditation spirituelle permet de toucher une autre conscience. Dans le cas d'un chaman il s'agit d'esprits élémentaires, un druide le fera avec celui de la nature via le rêve d'émeraude par exemple et un prêtre peut lui, entrer en contact avec l'esprit d'un tierce (de grès, ou de force d'ailleurs).

Un mage qui pratique la divination lui, s'extirpe de son corps plus brutalement, de force dirons-nous, afin d'aller explorer ce que bon lui semble. Ainsi, la différence profonde entre ces deux manières de faire tiens dans le fait qu'un mage n'est pas obligé de se cantonner à toucher d'autres consciences, il peut se tenir dans le vide, son esprit hors de toutes choses et rester contemplatif. Un mage divinateur est indépendant. En revanche, là où un chaman méditera avec sérénité sans risquer de danger véritable si ce n'est celui que peuvent représenter les consciences qu'il touche, un mage s'expose a de véritables dangers en extirpant de force de son corps afin d'explorer le monde d'une manière loin d'être naturelle.


Mais quel est le rôle des arcanes dans tout ça ?

Voilà LA question. La réponse est très simple. Pourquoi à votre avis, un esprit doit-il en règle générale se cantonner aux limites de son corps ? Je vous le donne en mille, car un esprit ne peut pas survivre sans son enveloppe naturellement. Il est rare que la nature fasse les choses au hasard et si les esprits vivent avec un corps, c'est parcequ'ils seraient incapables de le faire autrement. En fait, le corps et l'esprit sont maintenus en cohésion par ce que l'on nomme communément l' "âme", mais je ne m'étendrais pas sur ce sujet outre-mesure. Mais alors pourquoi, comment peut-on échapper à cette règle ? Nous en revenons aux deux formes de divination. Les spirituels n'y échappent pas, en fait, leur esprit survit hors de leur corps car il bénéficie de l' "accueil" d'un autre esprit. Ce qui lui permet de subsister. Pour ce qui est de nous et je pense que vous commencez à entrevoir le rôle des arcanes dans cette histoire, c'est bel et bien nos pouvoirs qui nous permettent d'une part d'extirper notre esprit de notre corps, puis de le faire subsister seul.

Et nous touchons enfin ce pourquoi la divination est une école de magie à part entière ! En effet, pratiquer la divination requiert une certaine puissance arcanique afin de nous maintenir nous-mêmes en vie en quittant notre enveloppe charnelle, d'où le possible état d'épuisement à la suite d'un rituel divinatoire.


Mais quels sont les dangers et quelles sont les limites ?

Les limites sont assez simples à comprendre. En effet votre capacité à survivre sous forme spirituelle de manière indépendante dépend directement de la quantité de mana que vous pouvez investir dans le rituel de divination. Il convient donc de bien connaitre ses limites et savoir retrouver le chemin vers son corps avant d'être à court d'énergie, sans quoi les conséquences peuvent être assez terrible.

Ainsi, une expérience de divination doit toujours être préparée avec la plus grande attention. Il faut savoir ce que l'on souhaite faire, combien de mana ça risque de nous couter (en cas de doute, arrondissez au supérieur), et si nous en avons au moins la moitié plus qu'il n'en faut à disposition (Vu les risques en cas de problème, il faut prendre très large). Alors, seulement il est raisonnable d'envisager une expérience divinatoire.

Une règle primordiale pour cette école de magie : Prudence est mère de sûreté. Vous ne devez pas réagir une fois en face d'un problème. En fait, c'est même que vous ne pourrez pas réagir une fois en face d'un problème dans la majorité des cas. Et c'est la tout le problème causé par cette pratique. Le puissant mage que vous êtes peut-être n'est qu'un faible esprit en maraude lorsque vous êtes dans cet état et il faut avoir la tête suffisamment sur les épaules pour prendre conscience des risques.

La deuxième limite est d'un tout autre type. En effet la divination permet de s'affranchir des limites de notre corps, ainsi, les murs, portes, falaises ou même les océans ne représenteront plus un obstacle bien impressionnant une fois arrivé à un certain niveau de maîtrise. Cependant ! Et là est le point important, votre esprit est sensible à d'autres formes d'entraves et elles sont d'autant plus dangereuses qu'elles sont difficiles à discerner lorsqu'on ne les connait pas déjà. Je vais en dresser une liste non exhaustive ici.

Pourrait vous arrêter, voir piéger voir même vous annihiler sous forme spirituelle :

-Toute protection, enchantement, rune ou autre "zone préservée" spécialement dédiée à cela. Que l'objectif soit de vous repousser, vous piéger à l'intérieur, voir même vous détruire purement et simplement. Ces zones sont assez simples à repérer de par l'aura qu'elles dégagent, sachant que plus elles sont grandes et dangereuses, plus l'aura sera perceptible.

Comment parer à cette menace : C'est très simple, restez à bonne distance. Si la zone protégée est une zone que vous devez impérativement explorer, vous devrez probablement en retirer les protections vous-même, en utilisant votre forme physique pour se faire. Retirer ce genre de protections peut se faire de plusieurs manières, vous pouvez la surcharger, la couper de sa source d'énergie, ou juste lancer un rituel qui désactivera les protections pour peu que vous connaissiez le rituel approprié.

Vérifiez bien que tout danger a été éliminé avant de vous y aventurer à nouveau via méditation. Il est possible que votre "adversaire" ai placé deux couches de protections super-posées, ou que vos tentatives pour retirer les-dites protections aient échouées sans que vous vous en rendiez compte.


-Une éventuelle zone dont, pour une raison ou une autre, toute énergie arcanique serait bannie. Celà peut paraitre farfelu mais ça existe ! On appelle cela des "zones arcaniques négatives". C'est rare, et la plupart sont artificielles (bien qu'un ami à moi m'a dit en avoir croisé une qui semblait naturelle en s'aventurant très loin). Ces zones sont, pour prendre un exemple, l'inverse du néant-distordu, qui est une sorte de "zone arcanique positive", imprégnée d'énergie arcanique (bien que corrompue) par essence. Ces zones sont donc denuées d'arcanes par essence, et vous vous verrez dans l'incapacité d'évoquer normalement en y entrant. Les conséquences en forme spirituelles sont assez évidentes, sans énergie arcanique, l'esprit ne survit pas, donc prudence est de mise bien que ces anomalies soient très rares.

Note à propos des zones arcaniques négatives : Sâchant que cette notion est assez farfelue, je n'expliquerais pas son fonctionnement ici car ce serait sans rapport avec le sujet (Je décrirais probablement leur fonctionnement dans un autre ouvrage). Mais je vais tout de même donner un exemple simple et assez connu afin de rendre les choses plus claires. Il s'agissait de Quel'Thalas du temps ou cette région était encore ce qu'elle était avant la seconde guerre. En effet les pierres runiques Hautes-elfes empêchaient qui que ce soit de faire appel à la magie des arcanes sur le territoire elfique s'il n'était pas lui-même un elfe. Et ce, qu'importe s'il puisait son énergie des lignes telluriques ou du néant distordu, puisque ni les mages ni les démonistes de la Horde ne pouvaient utiliser leurs pouvoirs dans cette immense zone arcanique négative. Evidemment celle-ci était particulière puisqu'efficace seulement sur une population ciblée. Cependant, elle illustre assez bien les effets de ce genre de protection.


Comment parer à cette menace : évitez-les ! Il est très peu probable que passer outre une telle protection soit dans vos cordes, ou même que vous connaissiez la méthode appropriée pour faire disparaitre une de ces zones. Vous vous attaquez probablement à quelque chose de beaucoup plus gros que vous. Ah et prévenez les autorités du Kirin'tor aussi, eux s'occuperont de tirer cela au clair.

-Un des dangers les plus grands lorsque vous êtes sous cette forme spirituelle sont ceux qui peuvent vous voir malgré votre aspect. C'est rare, mais ça existe. Certains êtres ont cette capacité naturellement, comme les esprits eux-même, désincarnés, élémentaires, naturels et autres, mais ils sont rarement les plus dangereux, ils ne s'intéressent que rarement aux autres esprits sans avoir une bonne raison. Cependant, restez méfiants si vous en croisez, la prudence restant le maître mot. Pour les autres êtres susceptible de vous voir, il y en a plusieurs, loin d'être tous répertoriés.

En effet s'octroyer la capacité de voir les esprits n'est pas si compliqué. Des potions peuvent le faire, des sortilèges, des lunettes spéciales et talismans, ou autres rituels. Méfiance double face à ces personnes, pour peu qu'elles soient mal intentionnées elles peuvent tenter de vous nuire. La plupart du temps, si une telle personne cherche à vous nuire, ce sera elle qui aura l'ascendant. Je rappelle que vous n'êtes qu'un esprit en maraude et elle, bien qu'elle vous détecte, une personne qui possède encore une enveloppe charnelle et la totalité de ses capacités. Contrairement à vous.


Comment parer à cette menace : Ce type de menace peut-être évité de plusieurs manières différentes. Ces manières dépendent souvent du type d'observateur qui vous en veut. S'il s'agit d'un autre esprit, il peut y en avoir deux types. Un esprit qui n'est véritablement qu'un esprit et qui n'a aucune corporéalité (Il n'existe que sur le plan spirituel et absolument pas sur le plan physique), ou un esprit qui se serait retrouvé bloqué entre ces deux plans.

Dans le premier cas de figure, il s'agit d'un esprit, donc il est aussi libre que vous dans ses déplacements. S'il est agressif, autant dire que vous êtes dans un sacré pétrin, puisque lui est un véritable esprit, vous n'êtes qu'un mage en pleine divination. La solution la plus efficace est la fuite, retournez à votre corps aussi vite que possible. Evidemment, vous aurez du mal à le semer, aussi je vais vous donner une astuce pour leurrer ce genre d'esprit. En général ils ne sont pas agressifs, ils n'en ont pas grand-chose à faire de vous. S'il est agressif il a une bonne raison et cette raison est, dans la vaste majorité des cas, qu'il est attiré par l'énergie arcanique que vous émettez un peu partout pendant votre exploration. Aussi, contentez vous de lâcher une vape d'énergie derrière vous en prenant vos jambes à votre cou. Normalement cela devrait le faire abandonner la poursuite, mais ça ne vous dispense pas de retourner à votre corps, vous venez de larguer une quantité non négligeable d'énergie pour semer cet esprit et rien ne vous dit qu'il n'y en a pas d'autres. Rentrez sagement chez vous et reposez vous.

S'il s'agit d'un semi-corporéel, même technique, fuyez. Celui-ci sera ralentit par la partie physique de son essence et ne vous suivra donc qu'avec grande difficulté, voir pas du tout.

S'il s'agit d'un être physique capable pour une raison quelconque de vous vous et qu'il présente un comportement clairement louche, fuyez. Je devrais l'écrire en majuscule pour décrire convenablement l'importance de la fuite ici. Un être physique qui vous détecte et veux vous nuire est la pire chose que vous puissiez rencontrer pendant une expérience divinatoire. Il peut vous capturer, vous annihiler, vous asservir, vous couper de votre enveloppe physique, vous forcer à intégrer une enveloppe qui n'est pas la vôtre, vous tuer et tout ça à peu près dans n'importe quel ordre.

Donc fuyez, c'est aussi simple que ça. Il aura normalement du mal à vous suivre, vous êtes plus rapide et passe-muraille.
Si vous pensez que vous n'aurez pas le temps de fuir, il reste une méthode, risquée, mais qui peut fonctionner si vous êtes rapide. Vous êtes un esprit, utilisez ce fait à votre avantage et précipitez vous sur lui avant d'envahir sa conscience. Vous êtes un mage, vous n'arriverez pas à faire de dégâts ou à passer ses barrières mentales (Sauf s'il s'agit d'un kobold et encore), n'essayez pas en fait. Le but est ici de briser sa concentration, ceci fait, filez, quittez son esprit et fuyez, avec un peu de chance le temps que vous aurez gagné vous permettra de vous en sortir indemne.

Pour conclure :

Comme nous avons pu le constater au travers de ces lignes, la divination est une école de magie aussi passionnante que dangereuse. Cependant, je me permet de rappeler ici qu'il n'est pas d'école de magie qui ne soit dangereuse et que tout adepte des arcanes se doit de toujours garder à l'esprit que les mages trop téméraires n'atteignent que rarement un âge avancé.

Le second tome de cette série sera consacré à la description d'une méthode d'initiation à la divination sûre et efficace, aussi je le recommande à des mages ayant déjà une certaine expérience, bien que n'importe qui puisse s'y intéresser pour des raisons purement intellectuelles.

Rédigé par Lienasem Mirelame en l'an 34 de notre ère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[MAG] Ecole de Magie : Divination, Tome I : Principes de Base et Dangers, par Lienasem Mirelame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patrouille de [The.Choupette]
» [ENoirs][Conseils] La magie des Elfes Noirs avec le nouveau Livre d'Armée
» [Fan-Fiction] La Civilisation Xalean: Tome 1
» Strategia Imperialis (personnages et magie)
» Solitary Sojourn ou la magie du bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Salon :: Partie privée :: Bibliothèque-
Sauter vers: