Forum de la guilde rp-érudit Le Salon, sur Kirin Tor
 

Partagez | 
 

 Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kolben Fracassor

avatar

Messages : 593
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 22
Localisation : Forgefer

MessageSujet: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Ven 17 Fév - 0:14

Citation :
Projet "Anonymat et fiabilité d'un écrit"

Organisé par la Loge du Salon, en partenariat avec les Editions du Nénuphar

Responsable: Ordonnateur Kolben Fracassor

Lieux: Bibliothèque des Explorateurs (Forgefer). Accord de principe pour une occupation nocturne de la salle circulaire du Hall obtenu par Kolben Fracassor, le 29/03/37.

Date:

Intervenants confirmés: Kolben Fracassor, Ombriel Clairelame, Swan Keltira, Evgueny Tharlson.

Déroulement : Jusqu'à nouvel ordre, la soirée devrait commencer à 21h00. L'accueil des visiteurs se fera bien avant, et l'introduction commencera à 21h00.

Les interventions suivront (20 minutes de temps de parole maximum), entrecoupées de séances de questions de 15 minutes maximum.

Si les délais sont respectés, en supposant que les temps maximum accordés soient nécessaires pour chaque intervenant, la soirée se terminerait vers 23h40.

Autres participants:

Dernière édition le 09/05/37


Citation :
Le 16/02/37

Chers Membres du Salon,

Je vous informe ce soir de la volonté de Dame Densilla, directrice des Editions du Nénuphar que nous estimons, d'organiser prochainement un colloque public

Le thème principal serait "Peut-on se fier à des écrits dont l'auteur est inconnu ?". Comme l'a indiqué l'Hôte Khalal au reste du Conseil, d'autres sous-thèmes pourraient être abordés, comme exemple: "Comment savoir si un texte qui semble honnête de prime abord n'a pas été corrompu par des modifications, volontaires ou non, lors des multiples copies, et qui pourrait en changer le sens ?"

Cet évènement représenterait une belle opportunité pour l'estimée Maison d'édition de mettre en avant leur dernière trouvaille, à savoir le Livre des Cendres (consultable, notamment, dans leurs locaux de Darnassus).

Outre l'aspect intéressant que peut revêtir un évènement de ce type pour de nombreux érudits et intellectuels comme nous, cela représenterait, si certains d'entre nous pouvaient y participer en tant qu'intervenants, d'améliorer encore davantage nos relations avec les Editions, de nous mettre en avant et de rencontrer, certainement, de nouveaux homologues.

Je ne vous cache pas que je désire soutenir ce projet, et porterai ma candidature.

Finalement, si je vous en tiens informé, c'est non seulement dans l'intérêt supérieur de la Culture, mais également dans l'espoir de pouvoir compter parmi les intervenants de ce colloque certains d'entre vous. Aussi, j'aimerais connaître vos avis et tout particulièrement vos intentions de participer (ou non) à ce projet. Vous pourrez le faire à la suite de cette note.

Dans l'espoir de ne pas paraître grossier, je compte sur votre promptitude pour manifester votre intérêt envers ce colloque, car je souhaiterais envoyer une réponse officielle à ce sujet à Madame Densilla, ce lundi 20.

Je vous rappelle également que la même maison nous a récemment fait part, par l'intermédiaire de notre chère amie la Paire Celyan Belqueria, de son nouveau projet littéraire collaboratif, sur l'au-delà, les croyances et mythes d'outre-monde (ICI). N'hésitez pas non plus à vous y intéressez et à contacter directement la Maison si vous souhaitiez y contribuer.

Vive le Salon et la Culture !

Ordonnateur Kolben Fracassor


Dernière édition par Kolben Fracassor le Dim 1 Oct - 13:42, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kolben Fracassor

avatar

Messages : 593
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 22
Localisation : Forgefer

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Ven 10 Mar - 18:18

Citation :
Le 10/03/17

Chers Membres de la Loge,

Je laisse à votre disposition la présentation plus détaillée du projet de la dame Densilla, dans le respect de la transparence de mise au sein de la Loge et de la participation collective à la vie communautaire.

J'invite tout particulièrement celles et ceux d'entre vous qui comptent venir à l'entretien de lundi soir à prendre bonne note de cette présentation, afin que cette entrevue soit aussi productive que possible.

Merci d'avance pour votre compréhension et votre intérêt pour la vie du Salon.

Kolben Fracassor, Ordonnateur.

Citation :
Projet de colloque autour du Livre de Cendres, organisé par le Salon en partenariat avec les Editions du Nénuphar.


1 - Le Livre de Cendres.

Le Livre de Cendres n'est pas un livre ordinaire. Bien que ses origines soient inconnues, la magie qui l'anime est manifeste. Il comporte un nombre inconnu de pages - certains ont même avancé qu'il était infini.
Les pages semblent parfois être des fragments d'autres livres, sans début, fin, ni ordre logique. Alors que certains textes paraissent issus d'ouvrages de référence, d'autres présentent au contraire des écrits manifestement apocryphes, parcellaires et subjectifs. Certains érudits ont avancé l'idée que le Livre ne relate que les faits les plus marquants, mais d'autres affirment y avoir trouvé des histoires tout à fait insignifiantes.


2 - La véracité d'un écrit.

Les Editions n'ont en aucun cas le savoir nécessaire pour démêler la question de savoir si le Livre peut être considéré comme une source fiable. Nous savons par contre que certaines personnes, y compris parmi la noblesse, espèrent trouver dans le Livre des réponses à leurs questions, que ce soit d'ordre historique, cadastral ou même métaphysique. A l'inverse, quelques rumeurs le présentent comme un artefact maléfique, voire démoniaque, créé pour perdre le lecteur en remettant en cause des connaissances tenues pour acquises et semer les chaos en instillant le doute.

Par contre, bien que le mystère du Livre soit hors de notre portée, nous pouvons d'une manière plus générale et légitime nous interroger sur la véracité d'un écrit dont l'auteur est mal connu, ou lorsque cet écrit est ancien et a pu faire l'objet de modifications.


3 - Débat public.

En tant que maison d'édition, il nous a semblé intéressant de porter cette question au public, en utilisant cet ouvrage chargé de mystère comme référence et point de départ à des réflexions plus générales, telles que :

- Peut-on se fier à des écrits dont l'auteur est inconnu, ou se perd dans les mémoires ?
- Comment savoir si un texte qui semble honnête de prime abord n'a pas été corrompu par des modifications, volontaires ou non, lors des multiples copies, et qui pourrait en changer le sens ?
- Toutes connaissances peuvent-elles être renfermées dans un écrit, si mystérieux soit-il ?


4 - Organisation d'un colloque.

La loge du Salon possédant une indéniable expérience en matière de débat public, les Editions proposent au Salon d'organiser une rencontre ouverte au public sur le thème mentionné.
Les Editions seraient bien entendu présentes lors des débats, et seraient citées comme partenaire de ces rencontres, mais l'organisation matérielle serait confiée à la loge. Nous pourrions par exemple imaginer quelques conférenciers - trois ou quatre ? - qui développeraient à tour de rôle devant le public une réflexion particulière en rapport avec le thème. A la suite de chaque intervention, un temps serait laissé au public pour poser des questions.
Une personne des Editions pourrait se charger d'une courte introduction générale en présentant le Livre de Cendres, et un membre du Salon pourrait se charger de la conclusion.

Les interventions seraient bien évidemment travaillées en amont, et soumises au Salon ainsi qu'aux Editions. Les Editions se feront un plaisir d'aider les intervenants pour toutes questions concernant le Livre. Celui-ci doit rester l'axe autour duquel tourneraient les différentes réflexions. Il serait dommage que les débats se perdent dans les méandres d'une discussion interminable, car le sujet est vaste et pourrait aisément dévier.


5 - Bénéfices.

Nous souhaiterions que ce colloque soit largement annoncé, afin qu'il profite à la loge ainsi qu'aux Editions. En effet, par-delà l'intérêt culturel d'une telle manifestation, il nous semble que cet événement serait une occasion intéressante de faire parler du Salon et des Editions, et de mettre en avant le sérieux et la longue expérience qui caractérise nos deux institutions.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kolben Fracassor

avatar

Messages : 593
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 22
Localisation : Forgefer

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Mer 15 Mar - 23:23

Citation :
Compte-rendu de l'entrevue pour le Colloque "Livres et anonymat"

Date : 13/03/37
Heure de début : 21h20
Heure de fin : 23h30
Présidence : Ordonnateur Kolben Fracassor
Invités : Ione Densilla (directrice E.N.) et membres du Salon
Présents : Ione Densilla, Hôtes Khalal et Kelyss
Rapporteur : Kolben Fracassor

I: Déroulement de la soirée

L'évènement devrait se dérouler comme l'a proposé Dame Densilla (voir document "Projet de colloque autour du Livre des Cendres").
Ainsi, le colloque commencera par une présentation et une mise en avant du Livre des Cendres, un rappel du travail fourni par les Editions et une introduction du thème et de la question principalement posée. Les personnes réunies ce soir s'accordèrent pour dire que Celyan Belqueria serait tout indiquée pour cela, au vu de son charisme, son talent d'éloquence et sa passion pour ce travail.
Les interventions, 4 au maximum, suivront ensuite.
Enfin, le reste de la soirée qui sera déjà bien entamée, sera consacrée à la séance de questions/réponses avec les intervenants.

II: durée approximative

Les interventions devront durer entre 30 et 40 minutes. Il faudrait encore définir le temps que prendra l'introduction de la soirée, en supposant que tout commencera à 21h00. L'accueil des visiteurs se fera naturellement avant.
En toute logique, la séance de questions/réponses devrait commencer vers 23h30-40.

Au besoin, le temps de parole pourra toujours être raccourci si nous manquions de temps. Le nombre d'intervenants pourrait également être réduit à trois.

III: Préparation des interventions

1) Prise de contact avec des intervenants potentiels, confirmation de leur participation.
2) Impartition d'un délais d'environ deux semaines aux intervenants pour qu'ils préparent leurs interventions tout en ayant pris connaissance du Livre des Cendres sur lequel le colloque s'appuie.
3) Organisation de la Réunion des Intervenants, afin de vérifier que chacun ait pris connaissance du Livre, permettre de présenter une première fois son sujet et l'adapter selon les répétitions et la pertinence.
4) Impartition d'un nouveau délais, plus court, pour adapter et corriger les présentations.
5) Réunion finale des participants du colloque, pour s'assurer que tout soit prêt pour le jour "j".

IV : budget

A définir, surtout selon les besoins des intervenants.

Les principales dépenses (matériel, occupation du lieu de l'évènement, promotion, divers) pourraient être prises en charge par des mécènes, qu'il conviendra de trouver.

V:Lieu

La Bibliothèque des Explorateurs (Forgefer) est fortement envisagée pour la tenue du colloque. Kolben Fracassor se renseignera auprès de ses collègues de la Ligue et tâchera d'obtenir une autorisation pour occuper les lieux, une fois un calendrier établi.

V: Promotion

Pour l'heure, l'utilisation d'affiches publiques, publiées en priorité dans des lieux d'érudition de l'Alliance, une mention dans certains périodiques comme la Gazette de Hurlevent et des annonces auprès de certaines organisations publiques et érudites sont envisagées.

V: Date

La date du colloque devra être fixée une fois un calendrier clair établi.

V: Responsabilités

Comme proposé par Dame Densilla, le Salon se voit responsable de l'organisation du colloque, en partenariat avec les Editions du Nénuphar. Jusqu'à nouvel ordre, l'Ordonnateur Fracassor est responsable de facto du projet.

Le travail incombe au Salon, qui sera toutefois en droit de demander aux Editions de l'aider par rapport à l'exécution de certaines tâches, le partage de renseignements dont il pourrait avoir besoin, etc.

Les Editions du Nénuphar soutiennent le Salon dans ce projet à la seule condition que la promotion du Livre des Cendres soit bien effectuée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khalal



Messages : 85
Date d'inscription : 19/02/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Ven 17 Mar - 9:25

Citation :
Cher tous,

Je me suis permis de transmettre le rapport de la réunion écrit par Kolben aux Éditions et voici leur premier retour :

Concernant la partie 2 : Durée approximative
Il est plus question qu’à la suite de chaque intervention, un temps serait laissé au public pour poser des questions.

C'est préférable pour les personnes qui ont des questions de pouvoir les posé immédiatement à la fin de la présentation de la personne et non pas toute les questions à la fin. Les personnes auront sûrement oublié leur questions pour les premiers intervenants ou à l'inverse n'auront pas pu se concentrer sur les autres afin de ne pas oublié. De plus cela permet de donner un peu plus de dynamisme et non de devenir soporifique.

Ensuite il est marqué »Les interventions devront durer entre 30 et 40 minutes » il serait mieux de tabler sur 15-20min toujours dans la même idée de ne pas trop assommer les personnes avec les question réponse durant 10-15min. Ce qui nous donne bien au final une durée de 30-40min mais avec déjà une séparation bien établi.
Ceci permet aux futurs orateurs de savoir exactement comment ca va se dérouler et dans quelles conditions.

Cordialement,
K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quintessence-rp.forumgratuit.be/
Ombriel Clairelame

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Ven 17 Mar - 12:33

Courrier d'Ombriel Clairelame a écrit:


Chers Membres du Salon,

Si mon état physique me le permet (et tout me pousse à croire qu'il me le permettra), je souhaite participer activement à ce colloque, autant en tant qu'intervenant que mécène s'il y en a le besoin.

La littérature est chez moi une passion, et le sujet attise chez moi la plus grande des curiosités, surtout à la vue de la quantité impressionnante de textes justement anonymes ou anonymisés.
J'espère d'ailleurs ne pas avoir mal compris le sujet, et que nous parlons bien de l'anonymat dans sa globalité, et non pas uniquement celui d'un livre magique ?

Concernant l'organisation, je rejoins les premiers retours faits, mais tablerai sur une durée de présentation de 20 à 25 minutes suivi du quart d'heure de retour. J'ai peur que moins ne laisse pas assez de temps aux participants pour développer et illustrer leurs propos.
Il serait également intéressant de voir à un "programme", que les orateurs ne se répètent pas entre eux. Sur l'anonymat et ses raisons, il y a mille choses à dire.

Si je puis faire quoi que cela soit pour aider à l'organisation, prévenez-moi, je vais avoir du Temps pour moi dans les semaines à venir.

Bien à vous,

O.Clairelame.

NOTE HRP :
J'ai une très importante question, qui peut changer BEAUCOUP sur la manière de traiter le sujet.
Nous sommes dans un monde "médiéval", avec énormément de textes et de cultures littéraires différentes, et donc autant d'histoires littéraires (Ergo autant de relations à l'anonymat). Si pour certaines races (je pense aux Elfes et aux Pandarènes) il existe en jeu des traces de ces histoires littéraires.
Mais concernant l'histoire Humaine/Naine et Gnome post-malédiction (factions que je lie ici en toute relativité), il "semblerait" que le lore se soit collé à l'évolution littéraire médiéval de notre monde à nous, IRL. Devons-nous alors travailler sur le sujet en prenant en compte l'histoire littéraire médiévale IRL ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Editions du Nénuphar

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Ven 17 Mar - 13:12

[HRP]
Je me permets d'intervenir brièvement ici.

Rapport à l'anonymat.
Certes, un texte "dont l'auteur est inconnu" est anonyme, mais il faudrait distinguer deux types d'anonymat. L'anonymat volontaire d'un côté (tel celui employé par l'auteur de pamphlets par exemple), et un anonymat "de fait", en raison d'une perte dû à une mauvaise transmission, ou alors parce que le ou les auteurs n'ont pas signés leur textes car sur le moment, cela semblait évident. C'est évidemment le 2e anonymat qui nous intéresse : celui du texte "trouvé en l'état".
Si l'on va plus loin, il est encore plus intéressant de discuter de la validité de textes anciens, dont l'auteur est à peu près connu (donc pas vraiment anonyme), mais qui auront été adaptés, mal recopiés, ou carrément déformés, au fil des générations.

Concernant la question HRP.
Je ne suis pas sûr de l'avoir bien comprise mais, s'il s'agit des limites que l'on se donne, voici un extrait HRP de la présentation des Editions qui colle parfaitement à notre ligne de conduite :

[HRP]

Les textes dits "sérieux", à caractère philosophique ou scientifique, publiés par les Editions, ne sont évidemment pas à prendre au pied de la lettre. Nous n'avons nulle envie de diffuser ici d'ennuyeuses compilations copié-collé de wowpedia, de tweet de dev', ou de n'importe quelle source loresque plus ou moins officielle - à quoi bon les répéter une fois de plus ? -, mais bien plutôt des approches personnelles, sans aller toutefois à l'encontre d'un lore commun.
L'idée est d'extrapoler à partir de ce qui est bien connu, mais aussi de s'infiltrer dans les failles, parfois énormes, du lore, ou même, pourquoi pas, de tenter d'expliquer des contradictions, qu'elles soient réelles ou apparentes. Ainsi, par-dessus la trame des faits "certains" proposés par le jeu, il nous semble intéressant de laisser son propre imaginaire remplir les blancs.

Les romans historiques sont construits autour de cette "liberté surveillée", souvent pour notre plus grand plaisir.
On pourra par exemple prendre toutes libertés avec la marque de céréales que mangeait César au petit déjeuner, mais on ne pourra pas prétendre qu'il est mort sur le champ de bataille d'Alesia. Cet hypothétique roman pourra par contre suggérer que Brutus avait été envouté par une sorcière nubienne, désirant venger son village été brûlé par des légionnaires romains, et ainsi de suite.

En résumé, tout est possible... A partir du moment où le joueur "moyen" - celui qui a une bonne connaissance du lore mais ne connaît pas forcément l'arbre généalogique du moindre PNJ - n'est pas tétanisé par ce qu'on lui propose. Il ne s'agit ici que d'un RP littéraire, dont les auteurs sont les Maîtres du Jeu.
Sinon, ça nous fait donc 2 conférenciers... Plus que 2 autres à trouver Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com
Ombriel Clairelame

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Dim 26 Mar - 1:10

(Toujours en HRP)

Je me suis peut-être mal exprimé !
Ce que je veux dire, c'est que les raisons de l'anonymat dépendent beaucoup de l'histoire littéraire.

Comme il "semblerait" (j'insiste sur le mot, vraiment) que les Humains se développent sensiblement de la même manière que par chez nous IRL, devons-nous faire un parallélisme ?
Autrement dit : est-ce que les textes anonymes dans l'univers de Warcraft le sont pour les mêmes raisons pratiques (et non politiques ou sociales) IG comme IRL ?
Exemple : moines-copistes, traditions orales, corrections, pertes, rivalités, mauvaises traductions du nom d'un patois à un autre...
Est-ce que la manière de diffusion du livre est la même que chez "nous" à la même époque ? (Avec une grosse nuance néanmoins, le livre semblant avoir dans l'univers Warcraft un prix dérisoire en comparaison de ce qu'on sait du Moyen-Âge Tardif)

Ça peut sembler être un détail, mais ça change beaucoup sur les recherches à faire et la limite de similitude qu'on se fixe avec notre Histoire à nous.
(Pis bon, c'est mon domaine de recherches aussi, donc je chipote :') )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Editions du Nénuphar

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Dim 26 Mar - 10:02

(HRP)

Qu'on le veuille ou non, les Humains IG ont une mentalité très proche des humains IRL (et les autres races aussi, mais c'est un autre problème ^^). Les faits sont différents mais la mécanique est désespérement identique à celle que l'on connait IRL.
Je pense donc que les textes anonymes dans WoW le sont pour les mêmes raisons qu'IRL, c'est à dire certains pour des raisons pratiques, et d'autres pour des raisons politiques ou sociales.
Ceci dit, le Livre de Cendres est un cas à part puisque c'est un objet magique.

Concernant la diffusion des livres dans WoW, j'ai le sentiment qu'on pourrait se situer aux débuts de l'imprimerie : certains ouvrages précieux, sacrés, ou richement enluminés sont recopiés par des copistes alors que d'autres - y compris les affiches - pourraient être dupliqués par quelques presses gnomes rudimentaires. Enfin, ça n'engage que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com
Dorian Hawthorn

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 25/10/2013

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Dim 26 Mar - 12:48

HRP : En effet, n'oublions pas la magie, puisqu'un sort divinatoire permettre de découvrir l'identité de l'auteur d'un texte "non-protégé" magiquement. De faire des copies, de cacher un texte sous un texte. Sans compter sur la nature magique d'une encre, rien de sa composition permet aussi sans doute de déterminer des auteurs potentiellement plus surement qu'un ordinateur des experts si on a un brin de connaissance alchimique.

J'ai du mal, personnellement, à imaginer un anonymat qui ne soit pas voulu dans un univers médiéval-fantastique comme wow ... désolé hein. Pour ça que je ne parlais pas en fait ^^. Les écrits anonymes le sont par la volonté de l'auteur, à mon avis. Ou parce qu'on s'en fiche de qui écrit.

Note : la Pureté de l'Essence est un exemple parfait de l'anonymat voulu de l'auteur. Et des moyens d'imprimerie, et de la diffusion, et des textes politico-magique, et enfin des expertises qu'on peut pratiquer sur un livre grace au fameux "r" !
Note 2 : la Pureté de l'essence n'est pas une fan-fiction mais un livre WoW évoqué dans la BDs la Malédiction des Worgens. Et certains "loristes" considère que la journal détrempé qu'on lootait à une époque in-game, page par page, était une part de ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyan

avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 24/10/2013
Localisation : Pandarie

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Ven 31 Mar - 13:56

[HRP parce que Celyan est indisponible]

Je voudrais juste recentrer le thème et bien préciser qu'il s'agit de débattre de la véracité d'un écrit et du crédit qu'on peut lui accorder ou non. L'anonymat est un sujet qui peut être abordé dans le cadre de ce thème, mais il serait bon de ne pas se focaliser que là dessus.

Qu'un orateur se consacre à ce sujet peut-être intéressant. Mais il faut aussi prendre en compte, comme le rappelle Dorian, que les moyens magiques peuvent permettre de retrouver des information sur l'auteur (après jusqu'à quel point je ne sais pas, si la divinisation permet de "visualiser" la tête de celui qui a écrit le texte dans le passé, il n'y a pas forcément écrit son nom en capital sur son front).

Il faut aussi se reposer autant que possible sur des questions que peut soulever le Livre de Cendres : comment ce livre magique décide-t-il qui est "auteur" dans le cas par exemple d'un compendium regroupant des textes de plusieurs alchimistes ou mages par exemple ? Ou si quelqu'un a deux identités ou plus (utilisation de faux noms) comment le Livre pourrait-il déterminer quel nom doit être privilégier pour apparaitre entre ses pages ?

De plus, hormis le sujet de l'anonymat, ce colloque vise je pense à ouvrir le débat sur d'autres interrogations liées à la fiabilité d'un écrit : les livres sont source de connaissance, c'est sûr, mais faut-il croire tout ce qu'on peut lire sur parole de l'auteur ? Tous les textes déposés au Salon sont-ils LA vérité ? Ne sont-ils pas qu'un recensement de choses connues à l'instant T ? Ce qui peut apparaitre comme une vérité aujourd'hui, peut-être un mensonge demain, quand les connaissances se seront développées. Je rappelle qu'il y a quelques siècles on enseignait que la terre était ronde. Donc quel crédit accorder au contenu d'un Livre magique recensant tout ce qui a un jour pu être écrit ou raconté ? Et il ne s'agit ici que d'évoquer les erreurs involontaires, de personnes qui souhaitent bien faire et consignent ce qu'elles pensent être correct, en toute bonne foi.

Alors qu'il est aussi possible de parler de ceux qui veulent convaincre aux moyens d'arguments faussés ou d'allégations non vérifiées (ça n'arrive que peu au Salon car il y a des évaluateurs !). Le Livre de Cendres retranscrit tout, mais donc il faut peut-être ne pas trop chercher à croire tout ce qui y est écrit...

Comment donc établir la véracité d'un écrit ? Ne faudrait-il pas au moins une datation de chaque page du Livre de Cendres pour que celui-ci soit un peu plus précis quant à quand remonte telle ou telle information qu'il fournit ?

Parlons également de la traduction. Le Livre des Cendres, de par ses enchantements, semble s'adapter automatiquement à son auteur et ainsi rendre les pages lisibles dans n'importe quelle langue connue. C'est bien beau mais quand on voit à quel point il peut être difficile de traduire un concept ou un mot qui illustre quelque chose qui n'a pas d'équivalent d'une langue à une autre IRL... Sans parler des erreurs de compréhension, comme on a parfois sur la racine étymologique latine d'un mot français.

Ensuite concernant la copie des ouvrages, si on peut considérer qu'il y a des imprimeries qui cohabitent avec l'utilisation possible de la magie pour créer plusieurs exemplaires d'un texte, comment savoir si des erreurs ne se sont pas glissées dedans ? L'imprimerie je m'y connais assez mal, mais concernant une technique de copie par magie à grande échelle, on peut imaginer que la magie n'est pas infaillible et qu'elle inclue donc un certain nombre d'erreur au fur et à mesure. A la manière dont nos cellules répliquent notre ADN pour se multiplier, mais on sait que la polymérase commet un interversion de "lettre" tous les millions de lettres. Je vous l'accorde, ça fait peu (parce que Nature > all Razz) mais on peut imaginer que le taux d'erreur soit plus important pour la magie ou même que ce taux dépende du niveau d'expérience du mage qui lance le sort.

Bref, ne vous focalisez pas QUE sur l'anonymat, parce qu'il ne s'agit pas que de ça et il y a de quoi débattre ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com/
Khalal



Messages : 85
Date d'inscription : 19/02/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Mer 12 Avr - 9:22

Citation :

Cher tous,

Etant enfin de retour du Nord, je me remets à jour du coté du Salon.
Ou en sommes coté intervenants et date ? Plusieurs d'entre nous avait de potentielles pistes du coté de la bibliothèque royale d'Hurlevent si je me souviens bien.
De même concernant le lieu et la date précise ?
Il me semble que la bibliothèque de Forgefer avait été envisagé sans être validé, qu'en est il ?

Bien à vous.
K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quintessence-rp.forumgratuit.be/
Kolben Fracassor

avatar

Messages : 593
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 22
Localisation : Forgefer

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Lun 24 Avr - 22:41

Citation :
Le 24/04/37,

Dames Densilla, Keltira, Audélia et Monsieur Clairelame,

J'ai le plaisir d'annoncer en ce dernier lundi de ce mois que nous sommes désormais 4 intervenants confirmés.

En tant qu'organisateur, je déclare que nous sommes désormais aptes à passer à la seconde étape de l'organisation de ce colloque.

Je vous invite tous officiellement à préparer vos interventions/défenses du sujet, en gardant en tête la thématique de l'évènement et que la soirée s'appuyera sur le Livre des Cendres, dont je vous demande de prendre connaissance(Contacter les Editions du Nénuphar)). Jusqu'à nouvel ordre, nos interventions personnelles doivent pouvoir durer 20 minutes au plus.

Nous allons nous réunir une première fois durant la semaine du 08/05/37, dans deux semaines. Je souhaiterais que vous me fassiez part de vos disponibilités pour au moins deux jours durant cette semaine.

En effet, il n'est pas impossible que cette réunion se fasse en deux séances si nous voulons bien présenter nos travaux et en débattre ensuite dans le but d'apporter le plus de cohérence possible à l'évènement, et de s'accorder sur le déroulement de la soirée (durée des interventions, ...) (éventuellement) et la documentation promotionnelle. Je serai pour ma part disponible, a priori, lors de chaque soir, même si j'ai une préférence pour le vendredi et le samedi.

Notez que ces deux soirées à libérer pour ces deux séances ne doivent pas nécessairement se succéder, mais doivent tenir dans la même semaine, afin d'éviter de trop retarder le processus.

Une fois cette première réunion achevée, nous nous accorderons une nouvelle semaine pour corriger et adapter nos travaux, présenter ces corrections, et rendre éventuellement notre accord final sur la promotion. Une fois l'accord final rendu, la campagne promotionnelle (de deux semaines) commencera le lendemain. Le colloque sera organisé au dernier jour de cette campagne.

Nous pourrons ainsi nous réunir une ultime fois, afin de s'assurer que tout soit prêt et conforme, une semaine après le début de la campagne (et donc, une semaine avant le colloque !).

Je suis à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire désirable, espérant que notre méthodologie soit compréhensible.

Je vous souhaite à tous du succès dans vos différents travaux, et vous remercie d'avance pour votre collaboration et la communication de vos disponibilités pour la semaine du 08/05.

Portez-vous bien.

Kolben Fracassor, Ordonnateur du Cinquième Salon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Editions du Nénuphar

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Mar 25 Avr - 8:45

Citation :
Très cher Kolben, membres du Salon,

Je suis très contente de cette avancée dans notre projet commun.
Je pourrai me rendre dans vos locaux de Forgefer la semaine que vous proposez afin de dégrossir les interventions. Je serai disponible tous les jours, bien que le mercredi 10 ne me soit pas très pratique, et que j'ai à ce jour un doute sur le samedi 13.

Au plaisir donc de vous revoir et de rencontrer les intervenants sélectionnés.

Qu'Elune vous garde en son sein.


Ione Densilla,
Editions du Nénuphar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com
Editions du Nénuphar

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Mer 3 Mai - 11:49

Citation :
Très cher Kolben,

Je réponds à votre alarmant courrier, et je vous remercie de m'avoir prévenue des soucis auxquels vous faites face concernant l'organisation de ce colloque.

Si j'ai bien compris la situation, elle se résume de la manière suivante : sur les quatre intervenants ayant manifesté leur intérêt, l'un semble se dessister, et deux autres n'ont pas daigné répondre à votre invitation d'une réunion préparatoire, pourtant essentielle à la bonne préparation du colloque.
Vous comprendrez que je ne partage absolument pas votre optimisme, et que ce projet me semble fort compromis à ce jour, puisqu'à moins d'une semaine de la toute première réunion, personne ne s'est manifesté. Vous savez comme moi que lorsqu'il faut déployer des trésors d'énergie ne serait-ce que pour obtenir une réponse à une proposition de réunion, la suite - et surtout l'obtention des textes -, laissent présager de joyeux moments !

Les temps sont incertains, et les paroles données semblent s'envoler à la première bourrasque comme des feuilles mortes à l'automne. J'ai le regret de vous annoncer que, sans nouvelles des participants ayant donné leur accord d'ici la fin de cette semaine, ou sans intervenants de remplacement, je considérerai que ce projet ne pourra voir le jour dans les conditions que nous avions envisagées. Si cette triste issue devait survenir, sachez que je ne vous en porterai aucune rigueur.

Afin de remplacer les intervenants démissionnaires, je vous propose de contacter la famille d'Althain, dont l'érudition est parvenue jusqu'à Darnassus, ainsi que le professeur Evgueny Tharlson, de l'Institut Otala. Ma soeur m'a rapporté avoir eu une intéressante conversation avec lui, et sur d'autres sujets que les dernières pâtisseries à la mode à Hurlevent. Si vous le souhaitez, je me charge de contacter ce dernier.

Que vos ancêtres vous aident dans l'accomplissement de votre charge.


Ione Densilla,
Les Editions du Nénuphar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com
Ombriel Clairelame

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Mer 3 Mai - 11:57

HRP :

Je m'excuse auprès de vous tous pour mon manque de réponse, j'ai eu quelques soucis IRL.
Comme je l'ai confirmé à Kolben en courrier, je serai présent pour les deux réunions à venir ! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Editions du Nénuphar

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Jeu 4 Mai - 12:42

Citation :
Chers membres du Salon,

J'ai écris au professeur Evgueny Tharlson, qui est tout à fait intéressé par notre projet de colloque.
J'espère qu'il prendra bientôt contact avec sieur Kolben Fracassor.


Ione Densilla,
Les Editions du Nénuphar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com
Kolben Fracassor

avatar

Messages : 593
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 22
Localisation : Forgefer

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Lun 8 Mai - 0:05

Citation :
Centre du Salon
Garde Mystique 2
Forgefer
Forgefer, le 08/05/37

Dames Densila et Keltira, Monsieur Clairelame,

Je vous remercie tous de m'avoir fait part de vos disponibilités, que j'ai bien prises en compte.

Comme convenu, afin d'avancer dans la préparation de ce colloque, je vous invite à vous rendre au Centre du Salon ce vendredi 12 en soirée (21h00) afin de présenter les interventions personnelles préparées et les adapter par la suite. Si le temps nous manque ce soir là, je vous inviterai à revenir le dimanche 14, en soirée (21h00), au Centre, afin de se mettre d'accord sur la promotion de l'évènement et discuter, si nécessaire, du simple déroulement de la soirée.

J'attends encore que le professeur Tharlson prenne contact avec moi, et réponde d'ailleurs à la missive que je lui ai envoyé pour connaître ses disponibilités, en espérant qu'il sera libre ces deux soirées.

Je vous remercie pour votre compréhension et votre collaboration.

Pour le Savoir !

Professeur Kolben Fracassor, Ordonnateur du Salon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Editions du Nénuphar

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Lun 8 Mai - 9:17

[ et la famille d'Althain ? Kolben les a contacté ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com
Editions du Nénuphar

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Sam 13 Mai - 9:57

[ Suite à la réunion d'hier soir, quelques impressions HRP sur les différentes allocutions prévues :

Tout d'abord, l'ensemble me semble bien fonctionner.

- concernant celle de Keltira : elle soulève beaucoup de questions intéressantes. Afin de répondre aux attentes du public, je pense qu'il faudrait ajouter une conclusion.

- concernant celle de Clairelame : après les définitions de l'anonymat, peut-être serait bon de recoller au sujet second - le Livre de Cendres) - , là aussi dans une conclusion (je reste convaincu que le public aime les conclusions).

- concernant celle de Kolben : en plus d'être très drastiquement raccourcie, je crois que cette allocution devrait être élaguée pour aller à l'essentiel, peut-être en se basant sur l'expérience de Kolben au Salon. Franchement, j'ai décroché et, du coup, j'ai perdu le fil. Là-aussi, il serait judicieux de recoller au Livre de Cendres dans une conclusion.

N'oubliez pas que le sujet est assez aride, et que la clarté doit primer pour intéresser le public.
Ce public va avoir en face de lui des "experts", et je pense qu'il va attendre des conseils concernant l'évaluation d'un écrit.

Quand ces allocutions seront prêtes, il faudrait les poster ici, afin que Celyan puisse en prendre connaissance avant la conférence (l'affaire date mais je crois qu'elle avait acceptée, contrainte et forcée, de jouer le rôle de "maitresse de cérémonie" et d'animer la conférence).

Enfin, Kolben, je ne pense pas qu'on puisse compter sur Evgueny. De toutes manières, s'il compte vraiment participer, la moindre des choses serait de nous tenir informé, et aussi prévenir qu'il ne pouvait venir à cette première réunion.
Je te le redemande donc : as-tu contacté les d'Althain ???

En tous cas, merci à vous pour votre participation Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com
Celyan

avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 24/10/2013
Localisation : Pandarie

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Lun 15 Mai - 10:29

[ HRP :

Merci pour le résumé de cette première réunion à laquelle je n'ai pas pu assister. Je confirme que je serai disponible pour cette conférence en tant que présentatrice introduisant les intervenants et gérant les prises de parole dans le public, comme lors du colloque sur la magie au quotidien.

Par contre je tiens à préciser que pour moi ce sera sans doute très compliqué la dernière semaine de mai (du lundi 29 au mercredi 31 mai) pour cause de concours, que ce soit pour assister à des réunions/répétitions ou pour la conférence en elle-même. Donc si on peut éviter ces dates là ce serait parfait. =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com/
Swan Keltira-Blackblade

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 26/01/2017

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Jeu 18 Mai - 19:02

[HRP]

Voici ma préparation. Elle a subi quelques modifications.
Si jamais vous voyez une amélioration possible ou avez une question, n'hésitez pas !

Swan a écrit:
Le Livre de Cendres est sujet à de nombreuses études et questions. J'ai choisi pour ma part de me concentrer sur l'une d'elles : peut-on croire ce que nous y lisons ?

Premièrement, quels sont nos critères habituels pour penser un texte véridique ? Nous cherchons tout d'abord à l'encadrer, à le contextualiser, à voir qui est l'auteur pour connaître sa doctrine éventuelle et avoir un nouvel éclairage sur son travail ; nous demandons éventuellement l'avis de quelqu'un ayant lu ou travaillé le domaine de connaissances englobant le texte concerné.

Ici, nous manquons d'informations sur tous les textes que le Livre de Cendres donne à voir. En effet, les méthodes habituelles - publication par une maison d'édition, diffusion clandestine... - ne sont pas de mise. Le processus étant biaisé, nous portons le doute sur tout. Le nom d'auteur est-il véridique ? Surtout, le Livre décidant vraisemblablement de lui-même quels textes il intégrera, quelle est sa logique ?

Nous ne voyons pas le cerveau du Livre. Un éditeur peut être interrogé pour comprendre sa ligne éditoriale ; un livre ancien disponible en un seul exemplaire est fixe et n'évoluera plus ; on peut trouver une logique, un but. Le but du Livre des Cendres est encore sujet à débats, et soit il nous dépasse, soit une de nos hypothèses est correcte et il est possible que nous l'ignorerons à jamais.

Par conséquence, nous n'avons pas toutes les informations ordinairement souhaitées pour juger au mieux d'un écrit que nous avons sous les yeux. Ce manque partiel, assorti de toutes les autres interrogations liées au Livre et restées sans réponses, contribue à expliquer le refus de certains de croire à ce qu'ils lisent, sans parler de la composante magique du phénomène qui à elle seule déroute plus d'une personne.

Pourtant, rappelons que quoi qu'on pense du Livre, même en acceptant l'idée qu'il comporte des erreurs, des textes réputés mensongers, de faux noms, des traductions hasardeuses... Ce ne sont là que des choses pouvant également être retrouvées dans le plus classique des ouvrages.

Et comment faisons-nous pour juger de la véracité du plus classique des ouvrages ? Nous nous souvenons du grand principe de la subjectivité.

La subjectivité est partout. L'objectivité parfaite peut être un but dans la rédaction de certains ouvrages - dictionnaires... - mais même là, savoir garder une réserve et se souvenir qu'à l'origine de l'écrit se trouve une personne, donc un être subjectif, est indispensable.

En conclusion, nous ne trouvons que plusieurs versions d'un fait, quand nous lisons, et non le fait lui-même. La meilleure méthode que nous ayons trouvé jusque-là est la suivante : confronter lesdites plusieurs versions, pour forger son propre avis. On peut décider de travailler un fait un maximum pour pouvoir formuler l'avis le plus ouvert, général et véridique possible : mais cela restera un avis. Le tout est de savoir où se situera l'avis sur l'échelle de la subjectivité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliothequeroyale.guilde-wow.fr
Ombriel Clairelame

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Jeu 18 Mai - 20:32

HRP :

J'ai du boulot en ce moment, je profite de ce week-end pour publier mon plan complet et les modifications !
J'éditerai directement ce post Wink

Mais je lis, et ne vous oublie pas, pas d'inquiétudes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Editions du Nénuphar

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Jeu 15 Juin - 7:42

Citation :
Cher Kolben,

Sans nul doute êtes-vous très occupé par d'autres affaires, qu'elles vous soient personnelles, ou en relation avec votre charge. Peut-être d'ailleurs ce courrier ne trouvera-t-il jamais son destinataire.
Je regrette le manque de nouvelles de votre part concernant notre projet commun.
De mon côté, je n'ai pas la possibilité de m'en occuper seule, et c'est d'ailleurs la raison principale pour laquelle j'avais envisagé un partenariat avec votre loge. Ainsi donc, c'est avec regret que je suis amenée à prendre la douloureuse décision d'abandonner ce projet de colloque.

Cela me peine pour les auteurs qui avaient commencé à travailler en vue du colloque, et je leur adresse ici mes plus sincères regrets. Il est évident avec le recul que le Salon n'est plus en mesure de fédérer une réflexion commune et d'assurer la réalisation d'une manifestation. L'erreur de l'avoir cru est mienne.

Qu'Elune vous garde en son sein.


Ione Densilla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com
Kolben Fracassor

avatar

Messages : 593
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 22
Localisation : Forgefer

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Lun 19 Juin - 1:10

Citation :
Kolben Fracassor
Centre du Salon
Garde Mystique 2
Forgefer
Forgefer, le 19/06/37

A l'attention de Dame Ione Densilla
Editions du Nénuphar
Darnassus

Chère Ione,

J'accuse en ce jour réception de votre missive et en prends note.

Je vous prierai de m'excuser pour cette absence prolongée de communication, de nombreux soucis m'ayant occupé ailleurs, comme vous le supposiez et un soudain manque d'implication de ma part en étant les causes.

J'ai laissé la situation échapper à mon contrôle et n'ai pas rempli mes obligations, aussi je comprends tout à fait votre décision, que je regrette également.

Je m'excuse auprès des vôtres et des deux autres participants pour la tournure des évènements.

Toutefois, je souhaiterais vous signaler qu'il n'est pas impossible que nous décidions de notre côté de reprendre/poursuivre l'organisation de ce colloque, le sujet restant intéressant pour notre communauté. Nous prendrons certainement le temps qu'il faut et nous réadapterons en conséquence. Si tel était le cas, nous espérons que vous nous fassiez l'honneur de votre présence.
Enfin, par honnêteté, nous rappellerons que ce sont les Editions qui furent à l'initiative, et ne manquerons pas de promouvoir vos réalisations culturelles, en amis de votre maison que le Salon souhaiterait toujours rester.

En espérant que nos relations resteront tout aussi cordiales qu'avant cette expérience, je vous prie d'agréer, Ione, mes sincères salutations.

Ordonnateur Kolben Fracassor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Editions du Nénuphar

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   Lun 19 Juin - 7:46

Citation :
Cher Kolben,

Je suis heureuse d'apprendre que la loge que vous dirigez est toujours animée du désir d'organiser des colloques. De mon côté, c'est toujours un plaisir d'assister ou de participer, à quelque degré que ce soit, à des manifestations culturelles.
Je compte donc sur vous pour me tenir informée des projets du Salon.

Qu'Elune vous guide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Colloque "Anonymat et fiabilité d'un écrit", par le Salon et les Editions du Nénuphar [SUSPENDU]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Salon :: Partie privée :: Archives des Projets Communautaires-
Sauter vers: