Forum de la guilde rp-érudit Le Salon, sur Kirin Tor
 

Partagez | 
 

 Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq

Aller en bas 
AuteurMessage
Lienasem Mirelame

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq   Lun 15 Juin - 16:34

Citation :

Chers pairs,

Je vous informe par la présente que le conseil restreint du Salon se tiendra le samedi 27 de ce mois à 21h00 au centre du Salon en Forgefer. Y sont conviés tous les hôtes actuels, l'ordonnateur ayant le droit d'y assister de manière consultative.

Seront traités au cours de ce conseil :

Mise au point et compte-rendu des actions menées depuis le dernier conseil : Le symposium, le sondage, la mise en avant de la Loge.
La question du financement du Salon et tout ce qui y est lié.
Définir des priorités pour la suite.
Divers points que les participants voudront aborder.

Cordialement,

Lienasem Mirelame,
Chancelier du Salon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lienasem Mirelame

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Re: Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq   Dim 28 Juin - 0:38

Citation :
Rapport du Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq

Membres présents : Chancelier Lienasem Mirelame, Celyan Belqueria, Kolben Fracassor.

Les symposiums :

Le principe même de symposium va être réglementé et figé par une annexe au règlement, ce qui permettra d'assurer sa pérennité à l'avenir. Cette annexe définira précisement ce qu'est un symposium du Salon et comment se déroule son organisation.

L'étude du professeur Stornfeld :

La récolte d'information a prit fin avec cinquante sondés en tout et pour tout. L'analyse des informations va suivre.

La mise en avant de la Loge :

De très net progrès ont été réalisés, mais il va être nécessaire de faire durer la progression sur le long terme pour en tirer bénéfice pendant plus de quelques mois.

Le financement de la Loge :

S'agissant d'un problème vaste, épineux, et requérant d'avoir des chiffres sur lesquels s'appuyer, une réunion spécialement dédiée à ce point sera organisée le mois prochain, en présence de monsieur Kromann.

Les chevalières du Salon :

Suite à l'absence de retours de la part de monsieur Hawthorn à ce sujet, il a été décidé que la réalisation de ces chevalières sera confiée à Aurum Faber afin de renforcer les liens déjà plus ou moins établis entre eux et nous, mais aussi car ils sont certainement parfaitement capables de s'en charger.
Ceci dit et afin d'essayer de définir nos attentes à ce niveau, les pairs seront invités à donner leurs éventuelles idées au sujet de cette chevalière.

Proposition de partenariat avec la chope sucrée et la veillée des contes :

L'idée proposée par Celyan serait de demander à la chope sucrée l'autorisation de retranscrire et conserver les histoires qui nous conviennent dans la bibliothèque du Salon afin qu'ils ne se perdent pas. Cela transformerait ainsi une réunion hebdomadaire du vendredi par mois en soirée en groupe à cette veillée des contes, à la suite de quoi nous choisirons les histoires que nous conserverons.

Conférences ouvertes :

En début d'années, l'hôpital H. Montgomery a organisé un colloque ouvert visant à faire intervenir plusieurs experts sur un thème précis, mais aussi à laisser le public les questionner à la suite de leur intervention. Cela fait plusieurs mois, et avec l'incendie qui a malheureusement ravagé l'hôpital, il est peu probable que ce type d’événement voit à nouveau le jour.
Celyan propose donc d'organiser nos propres conférences sur le même principe, mais non orientées vers la médecine, et à notre manière.
C'est un projet qui ne verra probablement pas le jour de suite (nous avons évoqué l'automne prochain) et certainement pas au cours du mandat actuel.

Excursions en interne :

Une idée toute simple à nouveau de Celyan, qui serait d'organiser de courtes excursions entre pairs, afin de créer de l'activité en interne, mais aussi purement et simplement et détendre l'atmosphère parfois très sérieuse qui règne au Salon.

Intégration des candidats et des nouveaux venus à la Loge :

J'ai tenu personnellement à mettre l'accent sur ce point qui est à mon sens primordial sur le long terme. Le Salon tourne depuis longtemps avec les même membres actifs et autour du même "noyau dur de membres" qui est certes agréable, mais qui empêche l'arrivée de sang neuf.
Certes nous ne pouvons pas créer la motivation pour les arrivants, mais se montrer chaleureux et ouvertslors de leurs débuts au sein de la Loge serait un début appréciable. Nous nous connaissons et avons nous habitudes, ce n'est pas leur cas.
Kolben a également proposé qu'une soirée d' "intégration" soit prévue à la suite de l'entrée dans la Loge d'un nouveau pair, idée qui a été approuvée par les hôtes présents.

Chroniques du Quatrième Salon :

Enfin, Kolben a également précisé qu'il travaillait toujours sur ses chroniques et que si un pair était intéressé par le projet, il pouvait le contacter librement.




Je remercie les hôtes présents pour leur participation et leurs idées.


Lienasem Mirelame,
Chancelier du Salon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyan

avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 24/10/2013
Localisation : Pandarie

MessageSujet: Re: Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq   Lun 29 Juin - 16:38

Citation :
Chers pairs,

Je me permets d'apporter quelques précisions concernant quelques points évoqués lors de ce conseil restreint et qui a été résumé rapidement dans le compte-rendu.

La sortie d'été

Deux grands évènements devraient être fixes au Salon par an : l'un est une soirée de fête pour célébrer le Voile d'Hiver, avec petits jeux, bonne nourriture, cadeaux et feux d'artifice. L'autre est un petit voyage de deux-trois jours pour une excursion en dehors du royaume de Hurlevent et de Forgefer. L'an dernier nous étions partis en groupe au Loch Modan, à la poursuite d'une créature de légende dont Kolben nous avait parlé, et qui a été l'occasion d'une sortie agréable et divertissante.

Je propose d'organiser une sortie similaire, mais je suis en quête d'idées. Si quelqu'un a une histoire ou une curiosité à partager sur une région précise qu'il le fasse savoir pour que nous puissions faire ça pendant les beaux jours de l'été.


Les conférences

Concernant les conférences, il s'agit d'une proposition s'appuyant sur ce que j'avais proposé il y a quelques temps pour les symposium avec le thème sur la "pluriculturalité", mais qui après réflexion, n'était effectivement pas adapté à ce format. En effet, l'ambition ici est de partager du savoir, de partager des connaissances et de répondre aux questions d'un auditoire, et non de débattre autour d'un sujet où chacun tend plutôt à apporter son avis personnel et subjectif, et où trop peu de personnes se basent sur des connaissances et faits concrets.

Je me suis rendue compte que cela correspondait plutôt à ce qui avait été fait par l'Hôpital H. Montgomery sur le plan médical, mais ici avec des thèmes portant plus sur les découvertes et la vie en Azeroth.

N'ayant malheureusement pas été présente à ce colloque, j'espère que quelques pairs pourront apporter leurs avis et impressions sur celui-ci, notamment sur les temps de parole impartis à chaque conférencier et les temps laissés aux questions du public (trop long ? trop court ?), sur la nécessité ou non d'une pause, sur la nécessité ou non d'un maitre de conférence, la nécessité d'un service de protection, d'un buffet ou service de boissons, etc. Tous ces retours permettront d'adapter et améliorer l'organisation de nos propres colloques.

De telles conférences auraient un rythme d'une soirée tous les deux-trois mois, pour laisser le temps de trouver des experts intéressés par le partage de leurs travaux et qu'ils puissent préparer sereinement leur présentation orale sans être pressés par le temps. Evidemment, si au moins un membre du Salon devrait participer puisqu'étant l'organisme organisateur, l'idée serait vraiment de parvenir à contacter des experts d'autres horizons pour apporter des éléments différents. Les thèmes seront en effet toujours assez larges pour permettre des interventions diversifiées, dont les sujets pourront éclaircir un point précis du moment qu'ils font le lien avec le thème. Cette grande ouverture thématique devrait permettre d'accueillir toutes les races, toutes les classes sociales, tous les métiers et toutes les curiosités.

Pour mieux visualiser ce que j'entends par "ouverture thématique", voici l'exemple d'un thème au hasard. "Azeroth : conséquence d'un monde en guerre" pourra laisser la parole tant au guerrier apportant son témoignage et son expérience du terrain, qu'au statisticien qui aura des chiffres sur les nombres de victimes et le coût des dégâts des guerres, en passant par le philosophe développant une thèse sur les conséquences psychologiques pour les citoyens et les combattants, jusqu'à l'historien qui racontera la scission de son peuple par la Guerre des Trois Marteaux.
Tous ces sujets développés séparément sont très différents mais se recoupent sous ce même thème de discussion avec la volonté de renseigner l'auditoire populaire (l'idée étant de créer un tel évènement dans un lieu publique à la portée des gens les plus humbles).

Ayant vu récemment à mon retour de Hurlevent, le développement du Cercle de Monsieur le Marquis Hawthorn de Roncesang et de Madame la Baronne de Grèsbeauval, je pense qu'il n'y aura pas de redite puisque le Cercle prend la direction de partage d'informations sur des sujets d'actualités. Cependant pour ne pas saturer une ville actuellement déjà bien fournie en rencontres de ce genre, je pense qu'il sera sage d'envisager le développement de telles conférences après la fin de l'été, quand l'automne aura rendu aux rues leur léthargie habituelle.

Parmi les thèmes possibles non exhaustifs se trouvent :
° "Azeroth, planète multiraciale" avec les idées d'interventions possibles déjà évoquées :
- le patrimoine des sorciers des moissons confronté au druidisme elfique
- l'apport humain de la philosophie de la Lumière parmi le peuple nain et quel'dorei
- Hurlevent, ville cosmopolite possède un "quartier nain", un "quartier mage", précédemment un "quartier kaldorei", la capitale de l'Alliance devrait-elle évoluer et dédier des quartiers à chaque population ?
- les apports des échanges : technologie draenei, ingénierie gnome, artillerie naine... les mélanges des idées permettent-ils de faire progresser le patrimoine ?
- la perte d'identité : quand certains choisissent délibérément de renier leurs origines
- le cas des enfants "demi" : deux patrimoines culturels
- les séparations des patrimoines dans l'histoire : un moteur pour plus de diversités ? Evolutions distinctes des croyances, des magies ou même de l'art et de l'architecture au sein de races qui se sont scindées (cas des empires trolls divisés, cas des royaumes humains, cas des tribus/clans de diverses races...)

° "Azeroth, monde bâti par les Titans" avec quelques pistes d'idée pour des conférences :
- travaux de Raedric sur les processus possibles de restructuration d'Azeroth qui auraient pu voir la perte de nombreuses espèces
- travaux de Nòlmë Salossë sur l'essence et l'importance des différentes magies dans la création des Titans
- travaux personnels sur les comparaisons des conséquences de la malédiction de la chair sur plusieurs peuples (mogu, humain, nain, tol'vir) et comment ces peuples se sont significativement séparés de l'héritage de leur origine ou au contraire ont continué à le préserver
- comparaisons avec Draenor
- archéologie : les reliques laissées par les Titans, les sites découverts laissés par les Titans
- les Aspects-dragons : anciens protecteurs d'Azeroth élus par les Titans, leur place aujourd'hui

°"Azeroth et la magie arcanique" avec potentiellement :
- les kaldorei et la Guerre des Anciens : les débuts de l'arcane
- les quel'dorei et le Puits de Soleil : phénomène d'addiction pour toute une race
- les méthodes d'apprentissage
- l'arcane au service du peuple au quotidien
- les flux d'arcanes/mana sous et autour d'Azeroth
- technomagie : le mélange de l'ingénierie et des arcanes
- les plus grands mages d'Azeroth : portraits
- la place de l'arcane dans les batailles/guerres



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com/
Dorian Hawthorn

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 25/10/2013

MessageSujet: Re: Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq   Mar 30 Juin - 18:08

Citation :
Chers pairs,

Je me permet de porter à votre attention que "les conférences" proposées sont en gros, une fois de plus, une chose que j'avais proposer dans mon programme.

J'ajoute que c'est également exactement ce que le Cercle c'est proposer de faire puisque le Salon n'a pas sembler intéressé par l'idée. Je comprends qu'on veille garder une "chasse gardée", un territoire. Je trouve triste que ce soit une personne qui, quand j'ai été la voir en premier pour lui demander son avis sur le Cercle et ma possible implication dans son organisation, m'a encourager à y travailler. Il y a quelque chose qui me dérange dans cela. Sans doute que vous même êtes dérangés par le Cercle, mais personne en m'a écrit ou contacté pour m'en parler alors que j'ai invité chacun à le faire.
DHR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyan

avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 24/10/2013
Localisation : Pandarie

MessageSujet: Re: Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq   Mer 1 Juil - 12:16

Citation :
Cher Monsieur le Marquis Hawthorn de Roncesang,

Je suis navrée que vous n'ayez pu être présent à ce dernier conseil restreint, car alors tout aurait pu être clair dans votre esprit sur l'instant et vous ne seriez pas si dérangé.

Je n'ai jamais caché, ni à vous, ni aux autres membres, ma profonde approbation de nombre de vos avis et suggestions (ni mes désapprobation les cas échéants), y compris mais pas seulement, ce que vous aviez évoqué dans le programme électoral. J'avais d'ailleurs salué ces idées et leur auteur qui avaient inspiré largement le travail de réécriture du règlement de la loge. Bien que dans mon esprit, je m'appuie plutôt sur l'exemple du colloque de l'Hôpital H. Montgomery, cette idée de conférence est semblable à ce que vous aviez proposé en effet.  

Je n'avais cependant pas conscience qu'un label avait été déposé pour interdire à quiconque de relancer ces idées laissées à l'abandon, et dans lesquelles vous n'aviez, à ma connaissance, pas prévu de vous investir (du moins n'ai-je rien vu circuler à ce sujet au cours des derniers mois). Vous aviez écrit "si je n'étais pas élu, mes idées resteraient valables, et potentiellement adaptables dans l'absolu" mais aucune démarche n'a été envisagé, et lors du premier conseil restreint, ou lors des réunions hebdomadaires, il n'en a jamais été fait mention.

En tant que membre ayant envie de voir naitre ce genre de colloque/conférence, car n'étant pas satisfaite de ce qui est discuté aux symposium, et ayant des thèmes en tête, j'ai simplement ouvert la discussion lors du conseil restreint.
Je rappelle qu'il n'est nul besoin d'attendre d'être Chancelier pour soumettre des projets, puisque tout membre peut suggérer un projet scientifique ou culturel, tel que conférence, débat, expédition, etc. et devenir par la suite le garant de sa bonne marche, avec le soutien d'autres pairs. Aussi si un tel projet fait écho à votre vision du Salon et aux propositions de votre programme, je vous prie d'y prendre part, puisqu'il est évident que je ne pourrai porter seule à bout de bras quelque chose nécessitant autant d'organisation. Comme toujours au Salon, ne pouvant forcer qui que ce soit à participer puisque chacun a ses propres priorités et occupations, nous ne pouvons compter que sur la disponibilité de chaque pair à se porter volontaire et je suis ouverte à toute aide, qui sera bienvenue.

Maintenant que ce point est clair, j'avoue avoir été très surprise par cette phrase : "J'ajoute que c'est également exactement ce que le Cercle c'est proposer de faire puisque le Salon n'a pas sembler intéressé par l'idée" car j'ignorais que des entretiens avaient eu lieu entre le Salon et le Cercle pour mettre en place une collaboration sur ce projet, qui ce soit soldés par un refus. J'ai plutôt eu l'impression que Madame la Baronne de Grèsbeauval a souhaité entreprendre son propre projet personnel détaché, sans partenariat, ce qui est tout à fait louable, de la même façon que Madame la Comtesse de Saint-Augure. Par ailleurs le Salon n'a jamais "snobé/boycotté" les autres projets scientifiques ou culturels établis, puisque Monsieur Stornfeld va participer au Cercle en tant que représentant du Salon, que Monsieur Mirelame avait participé au colloque de l'Hôpital quand il n'en faisait plus parti, en tant que représentant du Salon, et qu'il a encouragé les membres à répondre à l'invitation au Thé des Savoirs. Preuves s'il était nécessaire, qu'il n'existe aucune vision de "chasse gardée" dans la politique du Salon, contrairement à ce que vous pensiez.

Comme je vous l'avais dit il y a quelques semaines, lorsque vous aviez mentionné les projets de Thé des Savoirs et de Cercle, le Salon ne détient pas le savoir absolu et qu'il est heureux de voir naitre l'envie de partage et de communication au sein de l'Alliance, ce qui ne peut qu'enrichir et diversifier le savoir. Je suis donc tout à fait favorable à ces nouvelles soirées de discussion publique qui voient le jour. En effet chacun aura sa façon de faire et d'organiser, chacun aura ses thèmes de prédilections à proposer et cela est bénéfique pour les citoyens et la communauté.

Bien évidemment chaque pair du Salon est autorisé a appartenir à tout ordre de son choix et à s'impliquer dans tout ordre ou travail de son choix et en cela, il aurait été odieux de ma part de vous faire renoncer à aider une amie qui souhaitait votre avis. J'avais cependant nuancé mon propos en vous rappelant que vous êtes pair et hôte du Salon et que, s'il était tout naturel que vous aiguillez et conseilliez une amie pour monter son projet, vous devriez rester en retrait sur le plan de l'organisation, pour ne pas trop vous impliquer. Je ne vous ai donc jamais "encourager à y travailler". L'idée que j'avais émise était de ne pas vous disperser. Ce conseil de ma part n'était en aucun cas lié à une "règle" ou un "devoir" envers le Salon, mais plutôt à l'image que vous choisissiez de montrer, en vue des prochaines élections de chancellerie du Salon, puisque quelqu'un qui s'implique ardemment dans un projet scientifique-culturel extérieur au lieu de s'impliquer dans la loge, perdrait en crédibilité pour candidater à ce poste.

J'avoue ne pas comprendre parfaitement ce qui vous dérange dans l'idée qu'un pair du Salon tente de mettre sur pied un tel projet. Aviez-vous autant de méfiance concernant le Thé des Savoirs ? Je trouve que des échanges entre différents groupes d'érudition sont toujours profitables et positifs pour apporter des points de vue et connaissances différents, et j'ai le sentiment que c'est vous qui êtes plutôt fermé autour d'une "chasse-gardée" pour le coup.

J'espère avoir clarifier mes pensées pour que vous compreniez mieux les raisons de cette proposition et ainsi calmer vos inquiétudes.

Cordialement,

Celyan



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com/
Celyan

avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 24/10/2013
Localisation : Pandarie

MessageSujet: Re: Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq   Mer 1 Juil - 12:42

Citation :
PS : je m'aperçois que le manque de compréhension bilatéral vient sans doute de ma vision du monde idéalisée, naïve dirons certains, où tout le monde cohabiterait sans se marcher sur les pieds, sans chercher à doubler ou dominer l'autre. Il est certain que là où je vois des étendues sauvages, d'autres y voient des territoires à conquérir par la guerre. Là où je vois de la diversité intellectuelle bénéfique, d'autres verront une concurrence à éliminer.

Il est vrai que je suis souvent bien loin de Hurlevent, et la politique individualiste où chacun se bat pour sa pomme. J'ai cependant la nette impression que la vie hurleventoise tend à rendre les esprits les plus sages et tolérants, nerveux, peu patients, sur la défensive, voire légèrement agressifs (et cela ne s'adresse pas à Monsieur le Marquis, mais est une simple constatation générale).

Parfois s'éloigner physiquement permet de prendre du recul et de se concentrer sur l'essentiel. Si par la maladresse de ma proposition j'ai fait du tort, je suis prête à retirer et abandonner tout ça, car je ne cherche aucun conflit.

Meilleurs sentiments,

Celyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nenuphar.tripoy.com/
Dorian Hawthorn

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 25/10/2013

MessageSujet: Re: Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq   Mer 1 Juil - 16:07

Citation :
Chère Celyan, et autres lecteurs,

Je m'interroge en fait sur la chronologie qui pousse certaines décisions et projets à être mis sur le devant de la scène ou à l'ordre du jour. Comprenez bien que je cherche à comprendre, et pas à juger à mal ou voir le mal partout. Je suis assez soucieux que les choses fonctionnent entre les diverses "institutions" culturelles se mettant en place. On pourrait bien avoir l'impression que le retour de ce désir de "colloques" soit une réaction aux projets extérieurs au Salon, plutôt qu'une action plus neutre, mais je peux bien me tromper. Pour ce qui concerne le Cercle, je vous remercie de noter que le Professeur Raedric est un intervenant à la première rencontre, et membre du Cercle. Il me semble que je suis également membre du Salon, et que donc, ayant un pied dans chaque chaussure, il est envisageable qu'un partenariat s'instaure le temps que lady Ephélie apprenne à me connaitre mieux et à comprendre que le Salon n'est pas la bête qu'elle imagine.

Je pense qu'il faut laisser un peu de temps. J'ai bien lu que l'automne était une date évoquée. Cela laissera sans doute de la marge pour agir.

Il est en effet fort ennuyeux que le Conseil du Salon eut lieu en la même soirée que le Conseil des Nobles de Hurlevent. Je vous indique que le prochain Conseil Noble aura lieu le 26 du 7e mois. Evitons de faire la même erreur deux fois, si vous voulez bien. J'aurai pu alors évoquer ces choses de vive-voix. je regrette toutefois, de nouveau, que personne au Salon n'ai eut l'idée ou l'envie de m'interroger en détail sur le Cercle. Il me semble que je suis toujours disponible pour parler et écouter.
Je pense qu'il y a un méjugement quant à la non participation du Salon au Cercle, qui n'est pas de mon fait, mais qui devient bien moins définitive maintenant que je suis impliqué pleinement dans ce même Cercle. Sans parler de si je devenais d'ici là Chancelier du Salon.

Tout cela pour dire que je vous invite à la patience. Et pourquoi direz-vous ? La diversité est une bonne chose et le Salon peut bien avoir ses propres projets sans absorber ceux des autres, penserez vous. Pour moi, je ne vis pas dans un monde idéaliste, et j'ai peur que trop de projets similaires ne se nuisent plus les uns aux autres qu'ils ne créés l'émulation qu'on imaginerait. Les sujets ne sont pas illimités, et nous finiront par faire des redites. Du coup, même en toute amitié, et avec tous le respect due à chacun, cela finira par quelque chose de triste, dans le fait que certaines énergies seront perdues, car ayant moins de succès. Je suis pour rassembler ces énergies, quand elles ont des objectifs si proches. J'espère avoir le temps de le faire !
DHR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseil restreint du sixième mois de l'an trente-cinq
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les conseil restreint
» La Chambre du Conseil Restreint
» Le Trône de Fer en bande-dessinée.
» [GdN] Démission du Conseil restreint national
» conseil sur un petit jeune ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Salon :: Partie privée :: Politique communautaire :: Conseils Restreints-
Sauter vers: