Forum de la guilde rp-érudit Le Salon, sur Kirin Tor
 

Partagez | 
 

 [GEO] Rapport minier : Les métaux communs d'Azeroth et d'Outreterre, par Kolben Fracassor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kolben Fracassor

avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 21
Localisation : Forgefer

MessageSujet: [GEO] Rapport minier : Les métaux communs d'Azeroth et d'Outreterre, par Kolben Fracassor   Lun 1 Sep - 22:58

Citation :
Les métaux communs d'Azéroth et d'Outreterre.


De K. Fracassor.
Avant-propos.

Chers lecteurs, chères lectrices,

Voici le second rapport métallurgique que j'écris pour le compte du Salon.
Celui-ci se veut la suite de l'écrit « Les métaux méconnus d'Azeroth », écrit il y a deux ans d'ici, et
présente les métaux les plus connus et exploités de notre monde et d'Outreterre, en mentionnant leur apparence, leur localisation, leurs caractéristiques et leurs utilités.

Vous trouverez un court lexique, les sources et les remerciements à sa fin pour toute précision, et un sommaire à la suite de l'avant-propos.

La liste des utilités n'est, bien sûr, pas exhaustive.

Puisse-t-il vous apporter des informations utiles.

K. Fracassor.

Sommaire.
1) Cuivre
2) étain
3) Fer
4) Mithril
5) Thorium
6) Sombrefer
7) Gangrefer
8 ) Adamantite  
9) Cobalt
10) Saronite
11) Obsidium
12) élémentium
13) Ectofer


1 ) Le cuivre



Apparence : Couleur rougeâtre, orangée ou jaune-orangée, selon les endroits. La couleur du cuivre dit pur est pourtant rose saumon.

Localisation :
Plus importants gisements : Forêt d'Elwynn, Marche de l'ouest, Carmines, Dun Morogh, Loch Modan, Tirisfal, Foret des pins argentés, Gilnéas, Bois des chants éternels,  Terres fantômes (R-E), Durotar, Azshara, Tarides du nord, Muglore, Sombrivage et  îles de Brume-azur et Brume-sang (Kal.).

Rareté : Abondante en très grande quantité dans les plus importants gisements, en moyenne à petite quantité dans le reste du monde.

Caractéristiques :
Solidité :  Solide
Poids  :  Lourd
Ductile *:  Fortement
Malléable* : Fortement
Magnétisme* : Diamagnétique*
Conductivité électra-atroce ( ou, plus communément, électrique ): Très importante
Conductivité thermique : Très importante
Conductivité arcanique :  Très importante
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : /
Soluble : Dans l'eau forte et dans des solutions d'eau oxygénée et d'esprit de sel et/ou d'ammoniaque
Transmutation : /
Radioactivité* : Très faible, voire inexistante.


Utilité :  Comme cité dans le paragraphe « caractéristique », le cuivre est un métal devenu très utile pour bon nombres de nations du monde de par ses nombreuses caractéristiques.

-Composition et fabrication de divers outils, éléments et équipements de base de technologie ( Boulons, clés plates, bombes/dynamites et autres explosifs ( basiques), armes à feu.
-Composition des poudres d'explosion des feux d'artifices de couleur rouge.
-Forge d'armes et armures à destination des recrues des armées de l'Alliance
-Composition du bronze
-Fabrication de câbles électriques et autres éléments conducteurs.
-Fabrication de fils de cuivre, entrant directement dans la fabrication de divers bijoux.
-Fabrication de bâtonnets runiques, permettant d'effectuer des enchantements de base.
-Fabrication de certains ustensiles de cuisine, casseroles, bouilloires,...
-Frappage des pièces de cuivre ( plus basses valeurs du système monétaire azerothien et outreterrien.
-Fabrication de tuyauterie.
-Peut parfois être utilisé en magie pour sa bonne conductivité arcanique ( stabilisateur magique,...)
-Composition ( à faible dose ) de certaines préparations sanitaires, hygiéniques ou médicales.

Remarques :  Malgré certaines utilisations qui nous laisseraient croire que ce métal ne présente pas de danger pour notre santé, sa toxicité reste avérée et reconnue par bons nombres de professionnels du métal. Ainsi, prenez garde à vos ustensiles de cuisines et autres récipients visiblement composés de cuivre et n'hésitez pas à les faire analyser : Généralement, une légère couche d'étain est appliquée, afin d'éviter le contact direct entre la nourriture et le métal rouge.
Autre point important : ne restez pas trop longtemps ( plusieurs heures ) près de gisements importants de cet élément et ne cherchez pas à l'exploiter sans un minimum d'équipement pour protéger vos yeux, nez, bouche, peau,... Les cas de contamination au cuivre sur de nombreux mineurs de tout pays confondu sont nombreux et il serait peu enviable d'expérimenter vous-même cette situation. Vous risqueriez notamment de présenter d'importantes éruptions cutanées, des problèmes respiratoires graves ou encore une perte partielle de la vue.

2 ) L'étain.



Apparence : Couleur blanchâtre, bien que généralement gris-argent. Il arrive souvent que l'œil amateur le confonde avec l'argent.

Localisation :

Plus importants gisements : Contreforts d'Hautebrande,  Nord de Strangleronce (R-E) et Orneval ( Kal.).
Autres gisements :  Carmines,  Bois de la pénombre,  Loch Modan, Paluns, Forêt des Pins argentés ,Hautes-terres Arathies (R-E ) et Serres-Rocheuses (Kal.).

Rareté :  Abondant en très grande quantité dans les sols d'Orneval, d'Hautebrande et de Strangleronce septentrionale, en quantité moyenne dans les sols des autres régions citées plus hauts et en quantité plus faible ( ou plutôt inconnue ) sur le reste de la planète.

Caractéristiques :
Solidité : Moyennement solide.
Poids : Moyennement lourd.
Ductile :  Moyennement, à température ambiante.
Malléable : Moyennement
Magnétique : Amagnétique*.
Conductivité électra-atroce : Importante
Conductivité thermique : Importante
Conductivité arcanique :  Moyenne à faible.
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : /
Soluble : Dans l'esprit de sel et le vitriol chaud
Transmutation : /
Radioactivité : Très faible, voire inexistante.

Utilité :
Étant donné ses caractéristiques moins significatives, l'étain a des utilisations certes variées, mais peu nombreuses.

-Opacification de certains verres.
-Fabrication ou étamage* de quelques ustensiles de cuisine.
-Conception de certains bijoux ou autres figurines décoratives ( Parfois pour remplacer l'argent, arnaquer le client,..).
-Composition du bronze.
-Composition des poudres d'explosions des feux d'artifices de couleur bleu.

Remarques :  Bien qu'il dispose d'une relativement bonne conductivité électrique et d'une solidité suffisante pour être forgé, l'étain n'est pas un métal extrêmement utilisé pour ces deux caractéristiques. Ainsi, il trouvera principalement son utilité dans la confection de bijoux, statuettes et autres éléments décoratifs et dans l'étamage de vaisselle. L'œil non-attentif pourrait ainsi facilement le confondre avec l'argent, ce dont certains marchands ne se privent pas pour arnaquer le client. Concrètement, la méthode la plus efficace pour ne pas se faire avoir est encore d'avoir déjà vu à quoi ressemble de l'argent avant l'achat. Sinon, vous pouvez toujours montrer la pièce à un forgeron ou un autre spécialiste des métaux, qui saura certainement vous le confirmer sans passer par des méthodes qui risqueraient de vous faire perdre votre produit ( fonte,..).

3 ) Le fer



Apparence : Couleur gris clair, parfois légèrement argenté.

Localisation :

Plus importants gisements : Maleterres ( Est et Ouest ), Cap Strangleronce,  Hautes-terres Arathies (R-E) Féralas, Désolace et Sud des Tarides ( Kal.).
Autres gisements : Hinterlands, Nord de Strangleronce,  Bois de la Pénombre, Paluns (R-E), Mille-pointes et  Âprefange ( Kal. ).

Rareté :  Présent en bonne quantité dans les sites de grande importance, en quantité plus moyenne dans les autres.

Caractéristiques :
Solidité : Solide à moyennement solide, fragile si corrodé
Poids : Très lourd à lourd.
Ductile : Moyennement.
Malléable : Moyennement.
Magnétique : Ferromagnétique*
Conductivité électra-atroce : Importante
Conductivité thermique : Importante
Conductivité arcanique : Moyenne
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : Importante, en présence d'air et d'humidité ( Apparition de la rouille ).
Soluble : Dans l'esprit de sel et le vitriol.
Transmutation : Or
Radioactivité : Faible, voire inexistante.

Utilité : Au vu de ses quelques intéressantes propriétés ( dont notamment celle de pouvoir offrir d'autres propriétés quand on lui additionne d'autres matériaux ), le fer est de nos jours l'un des métaux les plus utilisés, comme le cuivre.

-Composition de très nombreux outils, éléments d'ingénierie ( barres, contrefiches, rouages, boulons, compléments mécaniques,...), machines et autres gadgets et divers explosifs.
-Fabrication de balles et de boulets de canon.
-Forge de grande quantités d'armes et d'armures diverses.
-Fabrication de divers éléments conducteurs ( fils, plaques,.. )
-Fabrication ou revêtement de casseroles, poêles,..
-Fabrication éventuelle de quelques pièces de joailleries ( plutôt rare ).
-Composition de très nombreux alliages, dont l'acier, qui servira dans le secteur de la construction, de la mécanique, de l'industrie,..
-Revêtement de certains conteneurs, coffres,...
-Composition ( en petite quantité ) de certaines substances médicales.
-Fabrication de certains instruments médicaux, d'écriture,...
-Fabrication d'aimants.
-Composition des poudres d'explosion des feux d'artifices de couleur verte.

Remarques :
 Comme cité plus haut, il est bien l'un des métaux les plus utilisés et exploités à travers Azeroth. Il faut toutefois noter que le fer n'est pas toujours directement utilisé tel quel : En effet, l'oxydation dont il est victime le rendant fragile sur le long terme, il subit diverses modifications via l'ajout d'autres matériaux et c'est à ce moment qu'il sera utilisé à proprement parler.
Autre remarque, relative à la santé : Le fer rouillé est maintenant connu pour les risques qu'il présente de nous faire contracter le tétanos, maladie pouvant être mortelle si pas soignée à temps.
La prudence est donc de mise si vous manipulez de vieux morceaux de ferraille, outils rouillés,...
Il peut-être aussi utile de préciser que l'ingestion direct de fer dans l'organisme est très dangereuse, pouvant provoquer des dégénérescences au niveau du cerveau ou la mort.

4 ) Le mithril




Apparence : Ce métal polychrome présente des couleurs allant du blanc étincelant au gris ou plus souvent à une couleur jaune légèrement orangé, voire dorée.

Localisation :

Plus importants gisements : Terres Ingrates, Gorge des vents brûlants, Steppes Ardentes, Maleterres de l'est ( R-E ), Mille-pointes, Gangrebois et Tanaris (Kal. )

Rareté :  Abondant en grande quantité dans ces régions.

Caractéristiques :
Solidité : Très solide
Poids : Léger.
Ductile : Fortement
Malléable : Fortement
Magnétique :  Amagnétique
Conductivité électra-atroce: Importante  
Conductivité thermique : Moyenne
Conductivité arcanique : Très importante
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : / ( + aucun ternissement )
Soluble : /
Transmutation : Vrai-argent
Radioactivité : Inexistante

Utilité :  Au vu de ces quelques particularités, le mithril a bien su trouver sa place dans quelques domaines :

-Fabrication de nombreuses armes et armures encore très prisées de nos jours pour les vertus magiques du mithril.
-Fabrication de divers objets ( tuyaux, cylindres, armatures,..) à destination de machines, gadgets, explosifs et autres produits s'exposant à d'importantes quantités de chaleur.
-Fabrication de coffrets, malles et autres conteneurs.
-Fabrication de filigranes encore souvent utilisés en joaillerie ainsi que de certains bijoux.
-Fabrication de balles et d'armes à feu.
-Composition des poudres d'explosion des feux d'artifices de couleur jaune.

Remarques : Le mithril est probablement le métal couramment utilisé le moins dangereux.
Peu ( voire pas ) d'accidents ou de cas de contamination lors de son extraction ont été recensés à ce jour. Seule sa solidité naturelle semble  poser problème aux mineurs qui doivent parfois employer la même force pour l'extraire que s'ils devaient creuser dans du granit.

5  ) Le thorium



Apparence :  Couleur vert-émeraude voire parfois bleuâtre, brillante à la lumière du jour et luminescente dans l'obscurité

Localisation :  
Plus importants gisements : Marais des Chagrins, Terres Foudroyées ( R-E ), Silithus, Cratère d'Un Goro et Berceau-de-l'Hiver ( Kal. ).

Rareté : Abondant en bonne quantité dans ces secteurs.

Caractéristiques :
Solidité : Moyennement solide.
Poids : Lourd à moyennement léger.
Ductile : Fortement
Malléable : Fortement
Magnétique : Amagnétique
Conductivité électra-atroce : Moyenne à faible.
Conductivité thermique : Moyenne.
Conductivité arcanique : Très importante à importante.
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : Moyenne, en présence d'air ( Noircissement )
Soluble : /
Transmutation : Arcanite
Radioactivité : Importante à moyenne, selon les minerais.


Utilité :  De par ses caractéristiques, le thorium est très souvent utilisé dans plusieurs domaines différents.

-Fabrication de nombreuses armes et armures, souvent enchantées de manière à repousser ou attirer la magie.
-Fabrication de divers outils et éléments technologiques ( rouages, tubes, chaînes, arbres de transmission,...)
-Fabrication de balles, de flèches et d'armes à feu.
-Fabrication de bombes, grenades et obus.
-Fabrication de montures pour la joaillerie et quelques bijoux.
-Composition du thorium enchanté, offrant encore bien plus de possibilités magiques que le thorium commun.
-Composition des poudres d'explosion des feux d'artifices de couleur turquoise.

Remarques : Comme le mithril, le thorium est véritablement un métal de choix pour diverses incantations et autres utilisations magiques, étant particulièrement sûr dans ce domaine.
Son extraction, en revanche, présente quelques dangers : En effet, certains gros filons dégagent ce qui semble être du thorium gazeux, qui peut provoquer d'importantes lésions pulmonaires si respiré en grande quantité. La meilleure solution reste de porter au moins un masque.

6 ) Le sombrefer



Apparence : Couleur ressemblant à s'y méprendre au fer commun, malgré une teinte un peu violacée et une couleur fort gris-sombre à la base du filon.

Localisation :
Plus importants gisements : Profondeurs du Mont Rochenoire, entre les Steppes Ardentes et la Gorge des Vents brûlants ( R-E).

Rareté : Présent en moyenne à petite quantité dans la zone.

Caractéristiques :
Solidité : Très solide
Poids : Très lourd à moyennement lourd.
Ductile : Moyennement
Malléable : Moyennement.
Magnétique : Ferromagnétique
Conductivité électra-atroce : Moyenne à faible.
Conductivité thermique : Faible à très faible.
Conductivité arcanique : Importante à moyenne.
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : /
Soluble : /
Transmutation :  /
Radioactivité : Inexistante.

Utilité :  L'utilisation du sombrefer est plutôt restreinte, ce qui est probablement du à la difficulté de le faire fondre.

-Forge de diverses armes et armures offrant une remarquable résistance à la chaleur.
-Fabrication de certains bijoux, la plupart du temps portés par la noblesse sombrefer.
-Fabrication d'armes à feu.
-Fabrication de bombes ( assez rare )

Remarques : Sa grande résistance à la chaleur ( nettement supérieure à celle du mithril )  fait de lui un métal très prisé pour combattre le feu, mais aussi l'un des métaux les plus compliqués à faire fondre ( Sa fonte ne peut d'ailleurs se faire qu'en un seul endroit : la Forge noire, au cœur des profondeurs du mont Rochenoire ).
Son extraction n'est en soi pas dangereuse, hormis le fait que la plupart des gisements se trouvent en plein territoire sombrefer et que ces-derniers le protègent farouchement et à juste titre.
Enfin, si vous souhaitez apprendre à travailler ce fabuleux métal, les forgerons et les mineurs de la Confrérie du Thorium font partie des plus grands spécialistes mondiaux du sombrefer et, cerise sur le gâteau, ils sont généralement amicaux envers notre faction.

7 ) Le gangrefer



Apparence : Couleur verte très claire, dite parfois « gangrenée » ou « vert démon ».

Localisation :
Plus importants gisements :  Péninsule des flammes infernales et  Zangar ( Out.).
Autres gisements : Autres régions d'Outreterre.

Rareté : Abondant en grande à moyenne quantité dans toute l'Outreterre.


Caractéristiques :
Solidité : Très solide
Poids : Très lourd à lourd.
Ductile : Fortement à moyennement
Malléable : Fortement à moyennement
Magnétique : Ferromagnétique
Conductivité électra-atroce : Importante
Conductivité thermique : Importante
Conductivité arcanique : Très importante à importante ( Magie arcanique + gangrenée )
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : Très faible, voire inexistante.
Soluble : Aucune ( ou en très très grande quantité d'esprit de sel ou de vitriol ).
Transmutation : /
Radioactivité : Faible à très faible.

Utilité :  En dépit du fait que ce métal ait été considéré comme gangrené, maudit ou démoniaque, il est rapidement devenu l'un des matériaux les plus utilisé durant la Guerre d'Outreterre ( 27-28 ).

-Forge de nombreuses armes et armures qui, enchantés correctement, octroyaient à leur porteur une certaine résistance magique et un atout pour combattre l'énergie démoniaque. Parallèlement, la plupart des armes et armures des simples soldats de la Légion Ardente étaient forgées dans ce même métal.
-Fabrication de nombreux équipements, outils et autres éléments de construction ou d'ingénierie ( autant par les troupes de l'Alliance ou de la Horde, après « purification » ( boulons, bâtonnets, étuis, ...) que par celles de la Légion ( divers équipements militaires ou de construction dans les camps de forge d'Outreterre ) ).
-Fabrication de bombes et autres explosifs.
-Fabrication d'obus ( ou de boulets de gangrecanon ).
-Fabrication de bâtonnets runiques aux propriétés magiques bien plus grandes que ceux en cuivre pour les incantations et enchantements.
-Composition du gangracier.
-Fabrication de certains anneaux de puissance.

Remarques :   Bien que son exploitation était ( et est peut-être encore ) très importante en Outreterre, ce métal et son extraction a toujours été considérée comme très risquée !
De manière générale, les mineurs portaient des équipements et des outils de forages construits spécialement pour l'occasion sous peine de s'exposer dangereusement aux énergies démoniaques latentes dégagées par le minerai.
Une fois extrait, le gangrefer devait passer par une phase de purification magique afin d'écarter cette fameuse énergie malveillante et de préserver toutes ses propriétés utiles à l'effort de guerre ( Souvent, une technologie arcanique adaptée était employée dans les cas d'exploitation en masse. Plus rarement, on demandait à des prêtres d'opérer une sorte d'exorcisme métallique qui n'offrait cependant pas toujours les résultats escomptés. ).
N'exploitez donc pas ce métal comme on irait cueillir des fleurs dans un champ et assurez-vous d'y être correctement préparé.

8 ) L'adamantite



Apparence :  Couleur bleu clair, voire azur en plus de la présence d'une sorte de légère aura. L'œil non-entraîné peut le confondre avec la titane.

Localisation :  
Plus importants gisements :  Nagrand, Zangar, Raz-de-Néant, Ombrelune et Tranchantes ( Out. ).
Autres gisements : Autres régions d'Outreterre.

Rareté : Abondant en moyenne quantité dans ces régions.

Caractéristiques :
Solidité : Très solide
Poids : Moyennement léger.
Ductile : Moyennement
Malléable : Moyennement
Magnétique : Amagnétique
Conductivité électra-atroce : Moyenne à faible.
Conductivité thermique :  Importante
Conductivité arcanique : Importante
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : /
Soluble : /
Transmutation : /
Radioactivité : Très faible, voire inexistante.

Utilité :  Grâce à sa solidité, sa capacité à perdurer dans le temps, sa légèreté et sa bonne conductivité arcanique, l'adamantite fut le second métal d'exploitation en masse durant la Guerre d'Outreterre.

-Forge d'armes et armures, souvent enchantées.
-Fabrication de certains outils , éléments d'ingénierie et machines ( structures, tubes, lunettes,...).
-Fabrication de balles, de flèches et d'armes à feu.
-Fabrication de grenades et d'obus.
-Fabrication de certains bijoux et anneaux de puissance ainsi que de l'adamantite mercurienne, matière assez importante dans la joaillerie pour la conception des ces anneaux.
-Composition de l'adamantite trempé.
-Fabrication de bâtonnets runiques.

Remarques :  Le nom « Adamantite » vient du mot « adamantin », un terme directement relatif aux diamants. Les explications sont variées. Ainsi, on aurait donné son nom à ce métal en raison de son aspect ou de sa solidité,ou de sa capacité à transcender le temps, ces caractéristiques rappelant les diamants. Selon d'autres, on lui aurait donné ce nom car il renfermerait d'importants résidus de pierre précieuses dans sa structure, ce qui n'est pourtant absolument pas un cas unique...
Son extraction n'est pas supposée dangereuse

9 ) Le cobalt



Apparence : Couleur bleu foncé, se rapprochant de l'indigo, avec de temps en temps quelques gammes plus claires.

Localisation :
Plus importants gisements : Fjord Hurlant,  Grisonnes,  Toundra boréenne, Désolation des dragons et Zul'drak ( Norf. )

Rareté : Abondant en grande à moyenne quantité dans ces régions.

Caractéristiques :
Solidité : Très solide.
Poids : Très lourd à lourd.
Ductile : Fortement à moyennement.
Malléable : Moyennement.
Magnétique : Ferromagnétique.
Conductivité électra-atroce : Importante à moyenne.
Conductivité thermique : Importante à moyenne.
Conductivité arcanique : Importante.
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : /
Soluble : Dans une solution d'eau oxygénée et d'esprit de sel.
Transmutation : /
Radioactivité : Moyenne à importante.

Utilité : Le cobalt a su trouver son utilité dans plusieurs secteurs pendant la Campagne du Norfendre et est parvenu a rester un métal d'importance mondiale après ce conflit.

-Forge d'armes et armures, certaines enchantées, d'autres semblant offrir une relative résistance au givre ( non-avéré..)
-Fabrication de certaines pièces d'ingénierie et autres éléments technologiques ( condensateurs, déclencheurs d'explosion, tubes, boulons,...)
-Fabrication de certains bijoux et autres anneaux magiques.
-Fabrication de bâtonnets runiques.
-Fabrication de bombes.
-Fabrication d'aimants.
-Coloration ( bleue) de verres.
-Catalyseur en chimie et en industrie pétrolière.
-Composition de peintures et d'encres ( agent séchant )
-Composition du givracier.

Remarques : Le cobalt est un métal dangereux et toxique, autant dans son utilisation que dans son extraction. Pour l'anecdote, les mineurs du Nord lui ont donné ce nom en s'inspirant directement des Kobolds, petites vermines souterraines causant bon nombre de problème dans les mines ou autres cavités du monde, ce qui laisse une certaine idée de sa toxicité.
Même une infime quantité ingérée ( de quelque manière que ce soit ) peut s'avérer quasi-mortelle.
Aussi, vous comprendrez qu'on ne peut l'exploiter sans un minimum d'équipement pour protéger votre bouche, vos yeux et l'ensemble de votre corps en cas de blessure, et de s'exposer trop longtemps, même ainsi équipé.
Les effets sur de nombreux mineurs ont pu être observés, ceux-ci étant d'ordre cardiaque et pulmonaire.
Avis aux amateurs de bière : le cobalt aurait été utilisé en petite dose par plusieurs brasseurs nordiques, ignorants sa dangerosité, pour stabiliser la mousse de leur boisson, ce qui provoqua nausées, vomissements et de graves problèmes cardiaques chez bon nombre de buveurs.
L'utilisation du métal nordique dans ce but a bien sûr été promptement interdite, mais faites tout de même attention si vous êtes amené à devoir vider des chopes, seul ou entre amis, dans une taverne du Norfendre...

10 ) La saronite



Apparence :  Minerais de couleur turquoise et roches du filon de couleur « canard »( bleu-vert foncé ). Parfois, une matière visqueuse grisâtre et supposée toxique suinte du métal.

Localisation :  
Plus importants gisements : Couronne de glace, Pics foudroyés, Bassin de Sholazar et Joug-d'Hiver ( Norf. ).

Rareté :   Abondant en grande quantité dans ces régions.

Caractéristiques :
Solidité : Très solide
Poids : Très lourd à lourd.
Ductile : Moyennement à faiblement
Malléable : Moyennement.
Magnétique : Amagnétique
Conductivité électra-atroce : Importante
Conductivité thermique : Importante à moyenne.
Conductivité arcanique : Importante
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : /
Soluble : /
Transmutation : Titane
Radioactivité : /

Utilité : La saronite fut l'une des ressources les plus prisées par les forces armées qui se sont battues en Norfendre. Représentant une très grande utilité pour le front, son exploitation a été contestée dés le début : En effet, ce sont bien les armées du Fléau qui avaient été les premières à utiliser ce métal dont de nombreuses personnes n'accordaient que peu de confiance et nommaient même « le métal maudit » ou, dans le secteur des forges, « la plus dangereuse ( mais pas inutile ) erreur métallurgique des nations libres d'Azeroth, après l'exploitation du gangrefer ».

-Forge de nombreuses armes et armures, certaines enchantées, la plupart présentant la particularité dérangeante de repousser la Lumière ou d'autres énergies s'y rapprochant.
-Fabrication de diverses pièces d'ingénierie et autres machines ( couteau de l'armée gnome, trousses d'injection, charges thermiques,...)
-Fabrication de bijoux, amulettes, colliers et autres équipements magiques.
-Fabrication de bombes, d'obus ou de boulets
-Fabrication de balles, de flèches et d'armes à feu.

Remarques : Ce métal eut et a encore aujourd'hui ses défenseurs et ses sceptiques quant à son exploitation.
Les propriétés significatives de la saronite étaient avérées et en faisaient une ressource essentielle pour l'effort de guerre. De plus, peu de cas nuisibles avaient été recensés lorsque ce métal était utilisé en forge ou en ingénierie.
Pour ce qui est des sceptiques, ils ne remettaient bien sûr pas seulement en cause la particularité un peu « anti-lumière » de la saronite, mais aussi celle de rendre ses utilisateurs complètements aliénés.
En effet, le premier cas de ce genre est l' « Affaire des Sombres Murmures ». Celle-ci remonte vers décembre 28, au Fjord Hurlant, dans les ravins du Goulet des Sombres Murmures, juste sous le donjon de la Garde de l'Ouest. Les forces de l'Alliance présentent sur place envoyèrent rapidement toute une compagnie de mineurs mais aussi d'archéologues de la Lige des Explorateurs dans ce ravin, qui furent très vite atteint de la plus terrible des folies.
Un autre cas, tout aussi probant, arriva un peu plus tard en hiver 29 dans la Couronne de glace, où des dizaines de prisonniers ( de l'Alliance comme de la Horde ) des vrykuls d'Ymirheim sombrèrent dans le même genre de folie après avoir été envoyés récolter des minerais de saronite dans la mine de la ville.
C'est après le signalement de telles situations que les sceptiques virent véritablement le jour et que de nombreux mineurs ( indépendants ou non ) refusèrent de plus en plus d'aller récolter le métal.
La « réputation » de ce matériau prit un nouveau coup lors de l'Offensive d'Ulduar en avril 29 où non seulement l'existence de Yogg-Saron, un Dieu Très Ancien emprisonné là depuis des millénaires, et les effets de sa magie furent prouvés, mais que des gisements de  ce même métal à l'état pur furent également découverts dans l'Antichambre.
Pour palier à un manque du métal pourtant très utile et nécessaire dans cette guerre, l'Alliance ( comme la Horde ) aurait chargé à ses compagnies minières et métallurgiques de rassurer leurs main-d'œuvre  en certifiant que le danger de folie que représente l'extraction de la saronite n'existe que dans des lieux en haute concentration de ce métal. Ainsi, l'extraction de saronite reprit, essentiellement à ciel ouvert ou à flanc de montagnes.
Cette théorie est encore d'actualité.

11 ) L'obsidium



Apparence : Couleur gris sombre à  noir, présentant une teinte violacée sur les surfaces les plus fines.

Localisation :
Plus importants gisements : Vashj'ir (R-E) , Mont Hyjal ( Kal. ) et Tréfonds ( Maelström ).

Rareté : Abondant en moyenne quantité dans ces régions.

Caractéristiques :
Solidité : Très solide à solide
Poids : Lourd
Ductile : Fortement à moyennement
Malléable : Fortement
Magnétique : Ferromagnétique
Conductivité électra-atroce : Faible
Conductivité thermique : Importante
Conductivité arcanique : Faible
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : /
Soluble : /
Transmutation : /
Radioactivité : Inexistante

Utilité : Métal provenant à l'origine des plans élémentaires, l'obsidium fut l'un des premiers matériaux découverts juste après le cataclysme dans certaines régions ( voir localisation). Cependant, ses quelques caractéristiques ne lui ont pas vraiment octroyé une grande utilité.

-Forge de quelques armes et armures
-Confection de boulons
-Fabrication d'obsidium plié, principalement utilisé en forge.
-Fabrication d'aimants.

Remarques : Comme cité dans « utilité », l'obsidium est un élément provenant, à  l'origine, des plans élémentaires, en particulier ceux du Tréfonds et des Terres de feu.  A proprement parler, ce métal n'est pas considéré comme dangereux, ni dans son utilisation ni dans son extraction ( sauf si vous décidez d'aller jusqu'au cœur des Terres de feu pour en récolter, les chaleurs intenses pouvant avoir raison de vous.).

12 ) L'élémentium



Apparence : Couleur bleu océan, parfois légèrement mauve, ou gris sombre voire noir.

Localisation :
Plus importants gisements :  Hautes-terres du Crépuscule, Tol Barad ( R-E ), Uldum ( Kal. ) et   Tréfonds ( Mael. ).

Rareté :  Abondant en grande quantité dans ces régions.

Caractéristiques :
Solidité : Très solide
Poids : Lourd
Ductile : Moyennement
Malléable : Moyennement
Magnétique : Amagnétique
Conductivité électra-atroce : Moyenne
Conductivité thermique : Importante
Conductivité arcanique : Très importante
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : /
Soluble : /
Transmutation :  Pyrium
Radioactivité : Faible.

Utilité :
L'élémentium est le second métal découvert en importance après le cataclysme. Comme ses caractéristiques étaient bien plus intéressantes que l'obsidium, c'est lui qui fut l'élément le plus exploité entre la fin de l'an 30 et l'été 32.

-Forge de nombreuses armes et armures, souvent enchantées.
-Fabrication de quelques machines ( petits dragons, appâts rotatifs,..)
-Fabrication de nombreux bijoux, pendentifs et anneaux de puissance.
-Fabrication de conteneurs ( boîtes, coffres,...)
-Fabrication de bâtonnets runiques et autres éléments magiques très puissants.
-Composition de l'élémentium durci.
-Constitution de matériaux de construction ( plus rare ).
-Fabrication de boulets de canon.

Remarques : L'élémentium est un métal connu depuis bien des années, considéré comme le plus rare et le plus précieux du monde ( en plus de son énorme potentiel magique et de sa capacité à entraver les élémentaires ) il y encore à peine 5 ans. En effet, rares étaient ceux qui pouvaient se vanter d'en avoir trouvé, et les seules « sources » connues étaient les lingots cachés par le vol draconique noir, au sommet du Mont Rochenoire.
On remarqua à la fin de l'an 30, durant le cataclysme, que ce métal n'était pas du tout rare : On suppose que l'élémentium est même présent naturellement pratiquement partout en Azeroth mais en des profondeurs quasi inaccessibles ( seule la vile magie du Marteau du Crépuscule a réussi à faire remonter des profondeurs le métal magique en des lieux comme Sombrivage, les Mille-pointe, le Mont Hyjal, les Hautes-terres du Crépuscule ou le Loch Modna ).
Pour des raisons cependant plus mystérieuses, l'élémentium semble présent naturellement en surface ( ou aurait surgi de terres selon certaines hypothèses ) dans les Hautes-terres du Crépuscule ou, plus étrange, en Uldum.
Peu de dangers ont vraiment été identifiés quant à l'utilisation de ce matériau, mais la prudence reste de mise.

13 ) L'ectofer



Apparence : Couleur blanche parfois laiteuse mais bien souvent dite d'albâtre, en plus d'une échappée visible d'une matière ou d'une énergie de couleur blanchâtre.

Localisation : Partout en Pandarie, le plus important gisement se trouvant dans la Forêt de jade.

Rareté : Abondant en très grande quantité dans ce continent.


Caractéristiques :
Solidité : Solide
Poids : Lourd
Ductile : Fortement à moyennement
Malléable : Fortement.
Magnétique : Ferromagnétique
Conductivité électra-atroce : Importante
Conductivité thermique : Importante
Conductivité arcanique : Moyenne
Oxydation ( corrosion de masse ou partielle,..) : /
Soluble : /
Transmutation : Trillium
Radioactivité : Inexistante.

Utilité : Métal assez solide ( bien plus que le fer commun ), très ductile et ferromagnétique, l'ectofer a su trouver sa place dans les forges et sur les marchés d'Azeroth. Il est très vraisemblablement le matériau le plus exploité de Pandarie, utilisé aussi bien directement sur place pour alimenter l'effort de guerre qu'exporté à travers le monde pour divers usages.

-Forge d'armes et armures, la plupart enchantées.
-Fabrication de pièces d'engrenages, de fils, de boulons, de poudre à canon et quelques machines.
-Fabrication d'obus ou de boulets de canon.
-Fabrication de coffrets, tonneaux,...
-Composition du foudracier.
-Fabrication de nombreux équipements de cuisine ( marmites, poêles, louches, vaisselle, bols, tasses, etc )
-Fabrication d'outils divers ( scies, bêches, pioches,...)
-Fabrication de statuettes
-Fabrication d'autres éléments divers ( cadres, épingles, tisonniers, ...)
-Fabrication d'aimants.
-Constitution de matériaux de construction.


Remarques : L'ectofer possède des avantages naturels bien plus appréciables que son homologue commun, et certains métallurgistes soutiennent l'idée qu'il le remplacera très vide et ce de manière quasi définitive au cours des prochaines années, pouvant même  devenir le métal le plus exploité du monde pour des usages civils.  
Son importante conduction électrique, comme elle a pu être observée sur les différentes installations mogus sur l'ile du Tonnerre, devrait également faire l'objet d'une grande utilité dans un proche avenir ( l'ectofer n'est pas très utilisé comme conducteur pour le moment ).
Enfin, peu de dangers ont été recensés quand à son extraction ou son exploitation.

Lexique.

*Amagnétique : Qui ne possède pas de propriétés magnétiques.

*Étamage : Action consistant à recouvrir un instrument métallique en étain fondu.

*Diamagnétique : Qui présente la particularité d'être constamment repoussé par un élément aimanté.

*Ductilité : Propriété physique d'un matériau qui fait que celui-ci pourra être étiré ou déformé sans se rompre. ( La ductilité est conditionnée par la malléabilité, mais celle-ci ne donne qu'un point très imprécis du point auquel peut s'étendre la ductilité d'un matériau ).

*Ferromagnétique : Qui présente la particularité d'être constamment attiré par un élément aimanté.

*Malléabilité : Propriété physique d'un matériau qui fait que celui-ci pourra être laminé, forgé, découpé ou déformé.

*Magnétisme : Propriété physique d'un matériau qui fait que celui-ci pourra être attiré ou repoussé par un élément magnétique.

*Radioactivité : Propriété physique de certains éléments qui se désintègrent en dégageant de l'énergie sous forme de rayonnements, la plupart pouvant présenter un danger pour les organismes vivants.




Sources.


Connaissances et constations personnelles sur les métaux et leur utilisation.

Dossiers de recensement géologiques mondiaux de la Ligue des Explorateurs ( Hall des explorateurs, Forgefer ).

« Rapport souterrain sur les mines barbe-de-bronzes », par la Ligue des Mineurs ( Minage de la Montagne Profonde, Grande Forge, Forgefer ).

« Recensement minier du royaume de Hurlevent » ( Centre hurleventois de la Ligue des Mineurs, Quartier Nain, Hurlevent. + Archives royales, catégorie Mines, Donjon de Hurlevent, Hurlevent ).

« Ressources géologiques du Lordaeron », version de l'an 16 , de l'an 25 et de l'an 31 ( Donjon de Hurlevent, Hurlevent )

« Le cuivre : Trésor géologique du Lordaeron », F. Martèlorteil, rédigé en l'an 17 à Stranhbrande, Alterac/Lordaeron ( Minage de la Montagne Profonde, Grande Forge, Forgefer ).

Copie de « Dossier géologique de Quel'Thalas », version de l'an 10, ( Minage de la Montagne Profonde, Grande Forge, Forgefer ). Document original rédigé à Lune-d'Argent, conservé ensuite à Quel'Danil, Hinterlands.

« Gilnéas : Du charbon et du cuivre », Contremaître Pernic, an 31 (Terrasse des Artisans, Darnassus.)

Copie de « Propriétés géologiques royales de Stromgarde », an 24 ( Donjon de Hurlevent, Hurlevent ), document original conservé au Refuge de l'Ornière, Hautes-terres arathies.

Copie de « Du métal des Hinterlands », B. Bedaine-de-fer, an 31 ( Minage de la Montagne Profonde, Grande Forge, Forgefer ), document original conservé à l'Avant-poste de Plumorage, Hinterlands.

« Rapport sur les ressources souterraines du Khaz Modan », par la Ligue des Mineurs, la Ligue des Explorateurs et les troupes armées de l'Alliance, octobre 32. ( Centre hurleventois de la Ligue des Mineurs, Quartier Nain, Hurlevent, ou Donjon de Hurlevent, Hurlevent, ou Hall des Explorateurs, Forgefer. ).

« Dossier géologique général de Kalimdor », an 30. ( Terasse des Guerriers, Darnassus ).

Copie de « Les ressources minières du nord de Kalimdor ou Un patrimoine à exploiter sans retenue », an 28, L. Glisserouage. ( Minage Main-de-pierre, Quartier Nain, Hurlevent ), document original conservé à Long-Guet.

Copie de « Rapport métallurgique complet du Centre de Kalimdor », par la forge de Theramore, an 31 ( Bibliothèque publique de Hurlevent, Place de la Prison, Hurlevent). Document original perdu.

Copie de « Les richesses du Grand Sud », in « Le rêve Kalimdorien », F. Bonnacier, versions de l'an 25 et de l'an 33. ( Donjon de Hurlevent, Hurlevent ), document original conservé à Gadgetzan, Tanaris.

Copie de « Recensement général des richesses souterraines du Norfendre », F. Barbe-rouge, an 29 ( Donjon de Hurlevent, Hurlevent ou Minage de la Montagne profonde, Grande Forge, Forgefer), document original conservé au Donjon de la Bravoure, Toundra Boréenne, Norfendre.

« La Pandarie : Un objectif stratégique en matière de ressource », Maître-Bricoleur Suprétincelle, an 33 ( Bibliothèque municipale de Hurlevent, Place de la Prison, Hurlevent ou Donjon de Hurlevent, Hurlevent ).



Copie de « Les métaux pandariens », Maître fondeur Cendre Patte, an 33 ( Minage Main-de-pierre, Quartier Nain, Hurlevent ou Donjon de Hurlevent, Hurlevent ), document original conservé à Pierre-Verte, Forêt de Jade, Pandarie.

« Traité sur les milieux souterrains », de la Ligue des Mineurs, an 28 ( Minage de la Montagne Profonde, Grande Forge, Forgefer ).

« Les feux d'artifice OU comment contrôler la lumière », de Ghyllian Picoseille, an 33 ( Centre du Salon, Forgefer ).





Remerciements

Je tiens à remercier certaines personnes sans qui ce rapport ne serait pas complet, et qui auront généreusement mis à contribution leurs savoirs et leur expérience au profit de sa réalisation.

Monsieur Lucan Cordell, des « Enchantements de Cordell » ( Canal du Quartier Mage, Hurlevent) et ses assistants pour les détails concernant l'utilisation arcanique des métaux.

Monsieur et Madame Denman et leur associée Isabel Jones, de la « Joaillerie Denman & Famille » ( Canal du Quartier commerçant, Hurlevent ) pour les détails concernant la joaillerie.

Madame Baiedesbulles et ses assistants, des « Potions et mixtures Baiedesbulles » ( Brikabrok, Forgefer ) pour les détails alchimiques et chimiques, en plus des analyses si bien préparées pour ce rapport.

Monsieur Therum Forge-profonde, de la forge hurleventoise ( Quartier Nain, Hurlevent ), Messieurs
Bengus Forge-profonde , Grummus Sculptacier et Ferronus Acier-froid, de la Grande Forge de Forgefer, pour les détails concernant la forge et le travail des métaux.

Monsieur Fuseressort Pannengin, des « Gadgets de Fuseressort » ( Brikabrok, Forgefer) pour les détails d'ingénierie.

« Rédigé en été 34 ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[GEO] Rapport minier : Les métaux communs d'Azeroth et d'Outreterre, par Kolben Fracassor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport entrainement
» rapport de bataille Tau vs Nurgle
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1456
» Rapport de bataille HE vs O&G
» [Information] L'agilité et le taux de cc que l'on obtient !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Salon :: Partie privée :: Bibliothèque-
Sauter vers: