Forum de la guilde rp-érudit Le Salon, sur Kirin Tor
 

Partagez | 
 

 [CULT] Manifeste du peuple Worgen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kolben Fracassor

avatar

Messages : 545
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 21
Localisation : Forgefer

MessageSujet: [CULT] Manifeste du peuple Worgen   Ven 20 Déc - 17:02

Citation :
Manifeste pour la liberté de circulation
& la reconnaissance du PEUPLE Worgen


Il est temps, amis, amies, frères, sœurs, enfants, pères, mères, peuple en tout état de cause. Temps de se faire entendre par delà la fureur, la honte et la peur. Point de hurlements à la lune, de grondements sinistres ou jappements stupides : juste une voix. Une voix claire, limpide comme un ruisseau cascadant. Une voix qui monte et qui reviendra s'écraser sur les rochers de l'obscurantisme comme la vague. La lune commande aux grandes marées. Elle a béni le nouveau peuple Worgen. Il n'est plus de malédiction ou d'infectés ! An 30 ou 33 après la Porte ? An 2 ou 3 de l'exil ? Qu'importe le calendrier, c'est toujours un jour de plus pour des apatrides ayant perdu leurs terres. Bien entendu il y a quelques lopins offerts au Roi Genn Grisetête de Gilnéas pour son peuple de perdus. Nous y reviendrons. Reste qu'un peuple se réveille, s'élève, par delà même le sang Gilnéen. Passion, accident, choix et aussi malveillance, les Worgens se dressent dans l'Alliance.

Relevons un fait. Les Worgens ne sont pas meilleurs que leurs cousins humains. Ils ne renient pas leurs liens étroits avec les elfes de la nuit. Ils ne sont qu'admiration devant l'ingénierie gnome. Ils ont un profond respect pour la curiosité des nains quant au passé. Ils se voient des points commun dans la diaspora draenei. Ils espèrent apprendre de la sérénité des Pandarens ayant fait le choix de l'Alliance. Et comme toute généralité, il ne faut pas croire que, comme nous pouvons avoir un Guiljox Noire-Chausse issu du peuple nain, il existe de tout au sein du Peuple Worgen. Condamnera-t-on tous les nains pour les crimes d'un seul ? Doit-on montrer du doigt tous les Sombrefers ? Et quand bien même des pirates de la Voile Sanglante composée bien majoritairement d'humains abordent un navire kaldorei, les elfes de la nuit ne promulguent pas de lois contre la liberté d'être des humains à Darnassus.

Il y a des comportements aux frontières de la tolérance partout, mais c'est bien la TOLERANCE qui est l'un des piliers de l'Alliance. Aucun signataire de ce manifeste ne s'attend à moins de sécurité, à des passe-droits pour les worgens hors-la-loi ou traîtres mais bien comme tout à chacun le bénéfice du doute. Car dans le doute, et jusqu'à preuve du contraire, un Worgen, insistons sur le terme Worgen, à différencier absolument du terme additionné d'un adjectif autrefois répandu tel que "worgen sauvage"; un Worgen en tant que tel est un allié des humains et autres peuples membres de l'Alliance et non dans le doute un monstre sanguinaire assoiffé de sang.
C'est le propos de ce manifeste que de montrer cela.

De l'apaisement :

Devenir worgen est une expérience traumatisante autant physiquement que mentalement. Les relevés actuels montre que si la reproduction classique semble fonctionnelle, la population worgenne à l'heure de la rédaction de ce manifeste est principalement adulte du fait de la possibilité de transformer un humain en worgen. Et c'est bien de ces worgens issus d'humains que nous parlons en parlant du Peuple Worgen !

Un humain devient worgen dans 75% des cas par morsure d'un adversaire worgen. C'est dans le Bois de la Pénombre que ces accidents surviennent dans deux cas sur trois, car c'est le seul endroit où il reste une puissante meute de worgens sauvages, les Plaie-de-Nuit. Reste que ce phénomène s'estompe drastiquement et que si parmi les sentinelles, soldats de fortunes et aventuriers ce taux augmente, il faut prendre la population dans son ensemble. Il n'y a pas du tout d'augmentation inquiétante du nombre de worgens dans la population humaine. Peut-être les voit-on plus puisque la plupart furent ou deviennent des éléments actifs et exploratoires au sein de l'Alliance. Pour 20% des worgens, la transformation se fit par le sang, la plupart dans la cadre d'un rite religieux dédié à Goldrinn. On parle aussi d'un incident, il y a quelques années, dans l'île de Fenris, où l'ingestion de sang de worgens était la seule issue pour éviter un sort pire que la mort. Les 5% restant sont des cas particuliers.

Lors de la transformation, la plupart du temps, un esprit primaire et bestial, ce qui a été clairement identifié comme la Rage de l'Ancien Goldrinn prend le pas sur la raison de l'individu, le transformant en worgen sauvage, à peine mieux qu'une bête. L'emprise de Goldrinn est telle que le corps même de l'individu est métamorphosé en hybride d'humain et de loup géant. On comprends aisément que cela puisse être effrayant. Il est à noter que l'on devient worgen immédiatement en consommant du sang tandis que la morsure incube entre 2 à 28 jours. On dit que la lune et la nuit ont une influence sur le moment de la première transformation, mais tout au long de ce processus, le futur worgen devient irritable, fiévreux et parfois violent.

A partir de ce point le worgen nouvellement né a deux options : devenir une bête ou être pris en charge par son peuple. Il est a noter que devenir worgen en étant entouré de proches eux-mêmes worgens et se contrôlant rend le nouveau-né plus réceptif à l'apaisement, une sorte d'esprit grégaire et empathique dit « de meute ». Ainsi un groupe de worgens est toujours moins dangereux qu'un worgen solitaire qui aura tendance à suivre ses instincts. C'est là la preuve d'un peuple vivant en société et fondamentalement hiérarchisé.

Devenu un worgen sauvage, la bête finira par être perdue et bonne à abattre. De nos jours, un worgen a plus de chances fort heureusement d'être pris en charge et apaisé. Il s'agit de calmer la Rage de Goldrinn pour que l'esprit humain prenne le pas sur la bête. La méthode la plus sûre pour cela est d'invoquer le pouvoir d'Elune. La déesse de la lune est reconnue comme bénéfique par toute l'Alliance et sa marque devrait être ainsi gage de sécurité pour toute autorité de l'Alliance qui fait preuve de logique. Il existe également deux traitements alchimiques de conception gilnéenne. Le premier très efficace fut mis au point par l'Alchimiste Royal Aranas, mais il ne produit plus de son élixir depuis qu'il a constaté l'efficacité d'Elune. Le second, plus expérimental, est la création de Maître Oliver Harris, à la Colline-aux-Corbeaux et a été conçu pour soigner les worgens sauvages du Bois de la Pénombre. Il existe d'autres traitements plus confidentiels propres à divers groupes de worgens. Le rituel qu'on pourrait dénommé comme rituel kaldorei ou de Tal'doren reste le moyen le plus efficace à ce jour bien que les militants de l'émancipation des worgens, reconnaissant des services rendus par les elfes de la nuit, comptent aussi mettre au point leur propre rituel, sans pour autant repousser Elune ni Goldrinn mais sans certains préceptes qui ne conviennent qu'à des elfes. C'est là le fait d'une nation worgenne naissante, encore, qui prendra ses responsabilités face aux actes de violences.

Ainsi, on peut voir que les Worgens ne peuvent en aucun cas être qualifiés de maudits mais bien de bénis. Bénis par deux entité supérieures reconnues que sont le Dieu-Loup Goldrinn et la Lumineuse Elune. Le peuple Worgen qui se relève à ce jour des ruines sanglantes de Gilnéas est bien l'enfant de ces êtres dont l'existence n'est pas plus à prouver que la Sainte Lumière.

De la place des Worgens dans l'Alliance du Haut-Roi Varian Wrym de Hurlevent.

Ceci étant dit, le Peuple Worgen doit trouver ses marques en lui-même mais aussi dans cette Alliance. Il est évident que le fait de reconquérir Gilnéas offrira une patrie aux Worgens, qu'ils soient d'origine gilnéenne ou non. Lors du Sommet de Darnassus, qu'organisèrent Tyrande Murmevent et Malfurion Hurlorage pour discuter du retour des « fiers worgens gilnéens » - dixit les elfes -  l'issue de la conférence fut en effet fort incertaine du fait de la rancune du Roi Varian vis-à-vis de Sa Majesté Genn. Pourtant il fut au final décidé de recevoir les Worgens comme des égaux des autres races de l'Alliance. Les soldats worgens furent la pièce maîtresse de la sauvegarde d'Orneval face aux méthodes barbares de la Horde du Chef de Guerre. Ce Sommet vit aussi la révélation du lien étroit entre le Haut-Roi nommé et Goldrinn, faisant de Varian le Champion du Dieu-Loup dont l'apothéose fut le fait que Varian aidé du Roi Genn exécuta le rituel de Tal'doren pour son apaisement intérieur. Ainsi les représentants de chaque membre de l'Alliance de l'époque furent signataires de l'entrée du Peuple Worgen au sein de l'Alliance.

On leur confia quelques territoires : le Chêne Hurlant, Surwich, la Colline-aux-Corbeaux, la Clairière de Griffebranche ou le Vallon du Long-Guetteur, pour les plus importants.

Là est un premier acte indigne de certains représentants de l'Alliance : la Colline-aux-Corbeaux est peuplée de worgens qui sont, même pour ce qui est des commerçants, sous forme worgen. Maître Harris est la chef nommé par le Roi Genn à défaut qu'un vrai notable gilnéen ne souhaite prendre en main ce piège à loup. Et s'en est un, tant les Veilleurs du Bois de la Pénombre du Commandant Brandacier font montre de désinvolture quant à leurs prérogatives en ce territoire gilnéen où aucun Veilleur de Sombre-Comté ne se trouve, laissant la sécurité à la discrétion des worgens dont Soeur Elsington est la lumière, faisant fi des accords politiques et du résultat du Sommet de Darnassus. Que des organisations qui se réclament de l'Alliance osent avoir ce genre de comportement est une réelle honte, tant l'image de tolérance et de justice du Haut-Roi est là bafouée.

Autre point tendancieux, Surwich sous protectorat d'une noble non-gilnéenne qui de plus semble fort proche des Veilleurs de la Pénombre. Que le Roi Genn se ressente le besoin d 'adjoindre au Maire Connisport une noble étrangère au Royaume, soit ; reste que c'est encore un territoire gilnéen où les lois gilnéennes prévalent sur celles d'une Comtesse non issue du Royaume de Grisetête. Son autorité n'a pas à supplanter celle d'un représentant de Son Altesse Royale Genn Grisetête. Les gilnéens et worgens en visite là-bas sont en droit d'être traités comme chez eux et non comme des invités de cette Comtesse et ses hommes. C'est bien la Comtesse, et ses soldats,  qui sont tolérés et grandement remerciés pour leur dévouement. Personne n'ôtera à la Comtesse Von Tarkin ses succès, son implication et le grand cas qu'elle fait de la tâche que lui a confié Sa Majesté Genn sera toujours portées aux nues par tous les gilnéens et worgens.

Les autres territoires ne posent pour l'heure aucun soucis et même un Seigneur Gilnéen a été nommé Gouverneur du Vallon où la forme de worgen est presque exigée pour qui est apte à la revêtir. Tout autre représentant de l'Alliance est accueillis avec courtoisie, en particulier les kaldorei qui ont offert ce bout de terre et d'autres aux Worgens.

Il est ainsi démontré que les Gilnéens, dont une très grande majorité sont devenus Worgens et par la même parvinrent à survivre à l'extinction programmée par la Horde au moyen de l'attaque des Réprouvés - et leur peste – sont bien des membres de droits égaux aux autres peuples de l'Alliance. Les faits font que tout worgen apaisé, gilnéen ou non, DOIT être assimilé comme gilnéen puisque c'est la majorité dans un peuple qui l'emporte et qu'il ne fait aucun doute que les worgens gilnéens accueillerons leurs frères avec bienveillance et même engouement pour le bien de l'établissement du Peuple Worgen.

Un exemple parfait est l'assimilation de certains worgens de la Meute Frayeloup au sein des Gilnéens et Elfes de la Clairière de Griffebranche. Il suffira de parler avec la Mère de la Tanière Ulrica pour en être convaincu. Citons-la : "A few of us here have lived in this land since the Scythe of Elune first passed through it."

Il est à noter que la forme de worgen est privilégiée dans les territoires elfes de la nuit où même les échanges commerciaux se font sous cette forme, montrant bien qu'être Worgen n'est pas n'être qu'une arme mais bien un individu social. L'Aubergiste Bernice du Vallon, Daren Clease à Griffebranche, Wilkinson à la Colline-aux-Corbeaux ou la célèbre Fiona et sa caravane des Maleterres. On notera également le Commissaire-Priseur de Hurlevent Hesse, qui devient worgen à la nuit tombée sans être inquiété. C'est un choix qui le regarde que de suivre un rythme nocturne mais en aucun cas nul n'a songé à le renvoyer ou le mettre en prison pour cela.

Déclaration :

Après cet exposé de faits, il semble opportun donc de proclamer le droit au Peuple Worgen :


•D'être reconnu comme peuple par ses alliés et les divers organes gouvernementaux des divers royaumes formés par l'Alliance du Haut-Roi Varian.


•De ne pas être jugé par leur appartenance au Peuple Worgen mais uniquement sur leurs actes par les autorités reconnues ou se réclamant membre de l'Alliance en vigueur.


•De pouvoir prendre la forme qu'ils souhaitent sans qu'aucune autorité reconnue ou se réclamant membre de l'Alliance ne les considère comme hors-la-loi du fait de leur aspect.


•De reconnaître la justice du Roi Genn en ce qui concerne les ressortissants du Peuple Worgen si, le cas échéant, la Justice du Roi réclamait la primeur d'un jugement.


•Le droit a un traitement proportionné aux crimes imputés, avec la possibilité d'un procès.




Le Peuple Worgen s'engage par la même à :

•Respecter les lois justes de chaque gouvernement de l'Alliance tant qu'elles ne vont pas à l'encontre de leur liberté d'évoluer en tant que ressortissant du Peuple Worgen, exposées plus haut.


•Prêter main-forte aux autorités en place dès que possible pour maîtriser tout worgen hors de contrôle, ce qui n'arrive normalement plus jamais après que le dit worgen ait été béni par Elune d'une manière ou d'une autre


•Protéger, si besoin est de le préciser, les intérêts de l'Alliance et respecter la volonté du Haut-Roi.


•Promouvoir l'apaisement alchimique ou magique et aider à la recherche de moyen multiple pour que toute personne devenue worgen pour une raison ou une autre soit amenée au plus vite à être apaisée, et puisse au plus tôt prétendre à rejoindre le Peuple Worgen ; ainsi que de diffuser ces moyens auprès des autorités reconnues ou se réclamant membre de l'Alliance qui en feraient la demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[CULT] Manifeste du peuple Worgen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Worgen.
» [Projet] Les Traqueurs (ex Milice worgen)
» Kenny - Arkna La rage du peuple
» Le peuple Sporelin
» "Murmures", une guilde RP worgen sur Kirin Tor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Salon :: Partie privée :: Bibliothèque-
Sauter vers: