Forum de la guilde rp-érudit Le Salon, sur Kirin Tor
 

Partagez | 
 

 [HIST] Etudes sur les Chasseurs de Démons, par Tanavar Brumecroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tanavar



Messages : 2
Date d'inscription : 29/10/2013

MessageSujet: [HIST] Etudes sur les Chasseurs de Démons, par Tanavar Brumecroc   Mer 30 Oct - 13:50

HRP : Voilà mes recherches sur les Chasseurs de démons. Je ne suis pas du tout fan de chasseur de démons, bien qu'ayant (beaucoup) joué à WC3, mais je trouve le sujet intéressant.
Je me suis servi des éléments présents en jeu, mais la plupart sont sous la forme de quêtes, j'ai donc prétexte des « amis » de Tanavar pour les accomplir, lui n'étant pas en outreterre lors de la période d'Illidan.
Il y a très peu d'éléments sur le sujet, aussi bien IRL (wikiwow etc) qu'en jeu, c'est donc purement théorique et subjectif.


L'origine de mes recherches

Tout d'abord, je vais conter brièvement ce qui m'a amené à entreprendre ces recherches.

Je ne suis pas particulièrement passionné des chasseurs de démons. En fait, comme la plupart des miens, je ne les aime pas, pour être poli. Mais il faut avouer que leur histoire est intéressante, même si, vous le verrez, on en sait très peu sur eux.

Il m'arrive régulièrement de passer quelques jours à Sombrivage. A la recherche de plantes, je suis la Bondissante, une rivière, ou plutôt une multitudes de rapides, menant à un immense siphon, la Gueule du Vide.
J'avoue qu'après quelques temps à passer devant, l'endroit à titillé ma curiosité. C'est ainsi qu'un jour, je me suis muni de potion de respiration aquatique, et j'ai plongé.
Ça peut paraître stupide, mais il faut savoir que ce fameux siphon est placé au dessus d'anciennes ruines, qu'il a englouti lors du Cataclysme.

Après quelques minutes à maudire ma stupidité, je suis brusquement passé de l'eau à l'air libre, et j'ai chuté sur plusieurs mètres. Une fois rétabli, j'ai pu constaté que je me trouvais au fond d'un trou, à côté de vestiges. Un petit chemin montait, je l'ai suivi, et j'ai aperçu un fantôme d'elfe tatoué, aux yeux bandés, deux grands glaives dans le dos, agenouillé. Lorsqu'il a ressenti ma présence, il m'a attaqué, mais il était faible, j'ai donc pu m'en défaire facilement. Lors de ses assauts, il répétait sans cesse : « Vous n'êtes pas sur le chemin des ténèbres, vous n'avez pas votre place ici ! » et :
« Les Ombres vous consumeront. Vous n'êtes pas préparé à affronter le Vide. » Je me suis empressé de quitter cet endroit avant que le Fantôme de reprenne forme.

Je dois avouer que cela a piqué ma curiosité. Mais le plus important est ce que j'ai découvert près de ses restes fantomatiques : Des écrits, anciens, intitulés Les écrits du Sombre héraut, portant la signature de Télarius, Arpenteur du Vide. Je n'ai pu en déchiffrer qu'une partie, mais cela traite des étapes à accomplir pour devenir chasseur de démons.

J'ai rapporté ces écrits à Glynda Nal'shea, une sentinelle. Les chasseurs de démons étant un sujet tabou pour mon peuple, elle s'est empressé de les récupérer afin de les mettre en lieu sûr. Je n'en apprendrais donc pas plus avec ces écrits. Elle m'a toutefois parlé de Télarius : c'était un chasseur de démons très puissant, tué par Maiev il y a de nombreuses années de cela.

J'ai donc décidé de me renseigner un peu plus. Je vais rappeler ce que sont les chasseurs de démons, d'où ils viennent, et je parlerais brièvement d'Illidan. Enfin, j'aborderais le sujet des chasseurs de démons connus, et je parlerais des étapes nécessaires pour en devenir un.


Les chasseurs de Démons

Petite explication sur ce qu'est un chasseur de démons : Pour faire simple, ce sont des elfes maîtrisant la magie des arcanes qui, afin de mieux combattre la légion ardente lors de la Guerre des Anciens, ont passé un pacte avec un démon afin d'obtenir des pouvoirs démoniaques. Ils sont remarquables pour plusieurs points :

-Ils ont sacrifié rituellement  leur vue pour une vision spectrale leur permettant de repérer les démons et les mort-vivants.
-Ils utilisent des armes démoniaques, la plupart du temps des glaives de guerre, qui permettent de parer facilement et ainsi de protéger une grande partie de leur corps. Mais il existe des chasseurs de démons utilisant des haches ou des épées, pour peu qu'elles soient d'origine démoniaque. Ils sont toujours ambidextres. Je pense que les chasseurs démons, qui ont suivit le chemin tracé par Illidan, ont forgé des glaives à l'image des glaives d'Azzinoth.
-Ils font appel à des pouvoirs démoniaques, probablement octroyés par leurs tatouages (c'est en tout cas l'origine des pouvoirs d'Illidan, ces tatouages ayant été tracés par Sargeras)
-Ils misent principalement sur leur agilité, mais on raconte que certains chasseurs de démons utilisaient des armures lourdes.

Quand je dis « magie des arcanes », je parle de la magie de manière générale : Pas celle des druides, ou des chamans : la véritable magie.
J'insiste sur la maîtrise des arcanes, car les chasseurs de démons utilisent une magie des arcanes corrompue. C'est pourquoi les Elfes de Sang ont le potentiel pour devenir chasseur de démons, si ce n'est un potentiel plus grand que les Kal'doreï : Ils ont une affinité particulière avec la magie.

Un Kal'doreï chasseur de démon est donc d'origine Bien-née, bien qu'après leur retour parmi nous, certains elfes se penchent de nouveau sur la magie. Ou alors c'est un Kal'doreï de plus de 10 000 ans, qui a suivi la voie d'Illidan pendant ou après la guerre des Anciens, et qui a vécu isolé par la suite.

Mais alors pourquoi les humains, par exemple, qui maîtrisent eux aussi la magie des arcanes pour certains, ne peuvent pas obtenir de tels pouvoirs ?

Je ne suis pas spécialiste, mais je pense que cela vient de nos origines. Il est probable qu'ils corrompent leurs traces de magie du Puits d’Éternité.


Illidan

Je vais simplement recopier des textes humains qui relatent l'histoire d'Illidan. Nous nous concentrerons sur la première partie de sa vie, qui le pousse à devenir chasseur de démons.

llidan Hurlorage est le frère jumeau de Malfurion Hurlorage. Les deux frères grandirent aux côtés de leur amie Tyrande Murmevent, avant la Grande Fracture. Étudiant la magie avec son frère, Illidan manquait de patience pour être initié aux subtilités des arts druidiques et il s'avéra être un piètre disciple, malgré les enseignements du demi-dieu Cénarius. Il se tourna finalement vers les arts arcaniques que son frère avait dédaigné.
En revanche, Illidan était doué pour la pratique des magies des arcanes ; qui était encore d'une importance primordiale à cette époque pour la communauté des Elfes de la nuit. Mais ce talent pour la magie n'était guère encourageant, car il était né avec les yeux ambrés, chose assez rare chez les Elfes de la nuit. Les yeux ambrés étaient considérés comme un signe de grandeur future, et pourtant Illidan ne semblait pas faire preuve de capacités sortant de l'ordinaire. Il ne se découragea cependant pas et continua à étudier la magie. Fasciné par les énergies magiques, il maîtrisa des sorts de difficulté croissante, mais à son grand désespoir, la Garde de la Lune, institution de prestige, ne lui proposèrent jamais d'intégrer leurs rangs. Malgré cela, Illidan était toujours déterminé à devenir le héros que son peuple attendait qu'il devienne.
Il trouva rapidement une motivation additionnelle pour atteindre la gloire : Tyrande. Sa joie n'était assombrie que par le fait que Malfurion, lui aussi, avait des sentiments pour Tyrande, même s'il fut plus lent à les admettre. Illidan se doutait que Tyrande finirait par choisir son compagnon parmi les deux frères et que son cœur irait à celui des jumeaux qui arriverait à se faire valoir le plus à ses yeux. Illidan redoubla d'efforts dans l'étude des énergies magiques et fut transporté de joie le jour où, tant par chance que par rapidité d'action, il sauva la vie du seigneur Lord Kur'talos Crête-du-corbeau. Le noble, reconnaissant, fit d'Illidan son sorcier personnel et plaça beaucoup d'espoir dans le courage et les talents de son protégé.

Durant la guerre des anciens, Crête-du-corbeau assembla une armée d'elfes de la nuit afin de combattre les envahisseurs démons. Lorsque Latosius, le chef de la Garde de la Lune, fut tué en plein combat, Illidan sauta sur l'occasion. Il prit la tête des sorciers survivants et dirigea leurs pouvoirs conjugués. Il fit preuve d'une grande efficacité et fit des ravages parmi les forces de la Légion, mais cela ne suffisait pas. Des renforts affluaient sans cesse du Néant distordu et la guerre tournait à l'avantage des démons. Pendant cette bataille, il fut confronté à un puissant Démon du nom d'Azzinoth, qu'il vainquit et dont il s'appropria les armes gangrenées connues aujourd'hui sous le nom de Glaives de guerre d'Azzinoth.
C'est à ce moment critique que Malfurion décida de désobéir aux ordres de Crête-du-corbeau et de déserter l'armée des elfes de la nuit. Il s'embarqua dans un périlleux voyage, en espérant retrouver les grands dragons pour demander leur aide. Sentant sa chance venir, Illidan alla voir Tyrande, lui avoua son amour et soutint que Malfurion avait clairement perdu la raison en suivant la voie du druidisme.

Tyrande rejeta Illidan, qui comprit qu'elle avait déjà choisi son promis, et ce n'était pas lui.
La douleur engendrée par ces sentiments non réciproques hanta Illidan et son esprit fut envahi par la tristesse et la jalousie. Il ne pouvait se douter que ces idées noires étaient alimentées par l'influence du seigneur Xavius, un satyre, autrefois Elfe de la Nuit, capable de propager la corruption. Illidan finit par déserter lui aussi l'armée des Elfes de la nuit mais il choisit une mission bien différente. Il alla trouver Sargeras, le créateur et maître de la Légion ardente.
Illidan jura allégeance au funeste Titan, et fit un marché avec lui. Il lui donnerait ses précieux yeux dorés en échange de pouvoirs incommensurables. Sargeras réduit les yeux d'Illidan en poussière et dota ses orbites brûlées d'une vue améliorée. Il lui fit également don d'un tatouage très élaboré, recouvrant la quasi-totalité son corps et chargé de puissantes énergies magiques.
Ce soudain changement de camp valut à Illidan le surnom de Traître.


Illidan fût le premier chasseur de démons dont j'entendis parler, mais je n'exclus pas la possibilité qu'il y en ai eu d'autres avant lui, isolés ou discrets. Mais les propos d'Altruis, dont je parlerais plus tard, portent  à croire que c'est lui qui à ouvert la voie aux autres chasseurs de démons, c'est donc probablement le premier. En effet, il a reconnu : «sans lui, je n'aurais pas trouvé ma voie ».

Il est très peu probable que les autres chasseurs de démons aient conclu un marché avec Sargeras, puisqu'il est possible d'obtenir le même résultat en passant un pacte avec un démon, ou en se liant à lui. A priori, ça serait la dernière étape pour devenir chasseur de démons, mais nous reviendrons dessus plus tard.


Les chasseurs de démons « célèbres »


Télarius Arpenteur-du-Vide – Sombrivage

Son fantôme est présent dans la Gueule du Vide. Autrefois très puissant, il n'est plus qu'un pâle reflet de lui-même, et peu dangereux.


Feronas Haute-Steppe – Féralas

Feronas était un fervent disciple d'Illidan : Il conte à qui veut bien l'écouter, et montre à l'aide de visions, les exploits d'Illidan en gangrebois. C'est lui qui a mis à jour la supercherie de l'archidruide Naralax, au bosquet de Murmevent : C'était en fait un démon ayant pris une apparence elfe.


Loramus Thalipèdes – Terres Foudroyées

J'ignore également tout de lui.


Altruis le Souffrant – Nagrand

Le seul chasseur de démons « gentil » connu, bien qu'il est fortement probable qu'il y en ai d'autres.
Un ami à moi a pu l'approcher et entendre son histoire, qui concerne Varedis. Tout ce que je vais écrire concernant celui-ci, je le tiens donc de la bouche d'Altruis (mon ami étant digne de confiance).


Leothéras l'Aveugle – Caverne du sanctuaire du Serpent

C'est un elfe de sang. Il fait partie des cinq guerriers envoyés par Kael'Thas à Illidan pour suivre un entraînement de chasseur de démons. Varedis réussit, les trois autres périrent, et il devint fou, apparemment possédé par un démon. Ce qui renforce la théorie de la symbiose entre un démon et le chasseur de démon afin de le devenir.


Varedis – Vallée d'Ombrelune

Voici son histoire, contée par Altruis :

Pour le récompenser de ses années de service, Illidan permit à Kael'Thas d'envoyer cinq guerriers s'entraîner auprès de lui.Des elfes de sang seraient pour la première fois autorisés à devenir chasseurs de démons.
L'entraînement fût terrible. Illidan fit subir aux guerriers de Kael des épreuves qui auraient eu raison de la plupart des chasseurs de démons accomplis.
Trois des elfes envoyés par Kael moururent pendant l'initiation. Un quatrième perdit la raison.
L'un d'entre eux en vint à bout.
Varedis était son nom.
A la surprise d'Illidan, non seulement il triompha des insoutenables rites de passage imposés par son entraînement, mais il démontrait déjà une meilleure maîtrise de ses pouvoirs que la plupart des chasseurs de démons chevronnés.
Illida sentit le potentiel de Varedis et lui affecta trois maîtres des chasseurs de démons pour qu'ils lui enseignent leur art.
En moins d'un an d'entraînement auprès des trois meilleurs chasseurs de démons d'Illidan, Varedis les avaient surpassés.
Insatisfait de l'enseignement qu'ils proposaient, Varedis s'infiltra dans le conseil des Ombres, au sein duquel il apprit l'existence d'une puissante relique, le Livre des Noms Gangrenés. Il compulsa ce livre en secret et mémorisa chaque passage.
La rumeur dit que connaître le véritable nom d'un démon vous donne un certain ascendant sur lui.
On raconte que ce Livre contient la liste des noms de tous les démons qui ont jamais existé. En en mémorisant le contenu, Varedis avait mis la main sur une source de puissance de nature à rivaliser avec celle acquise par Illidan en buvant dans le crâne de Gul'dan.
A la demande d'Illidan, Varedis dirige maintenant le terrain d'entraînement dans les ruines de Karabor, aux côtés des trois maîtres qui l'avaient initié.
Il est peu surprenant qu'un elfe de sang possède un tel potentiel pour la chasse aux démons. Après tout, les Sin'doreï n'ont pas cette aversion naturelle pour la magie qu'ont les elfes de la nuit.
Cependant, je ne m'attends pas à ce qu'ils soient nombreux à réussir. La plupart d'entre eux, y compris Varedis, recherchent la puissance pour elle-même. Cette puissance les consumera, car ils ne sont pas animés par cette pure flamme qui brûle dans le cœur d'un véritable chasseur de démons.


J'ai pu obtenir les noms de ses trois maîtres : Netharel, Alandien (qui est une femme, fait assez rare pour être noté), et Theras.

Je ne suis pas allé dans ces fameuses ruines. Mais on raconte que, sous le règne d'Illidan, tout ceci était véridique. Or, ces fameux initiés, ces elfes de sang apprenant de ces quatre maîtres, ont les méthodes de combat des chasseurs de démon, mais c'est tout : Ni tatouages, ni magie corrompue, ni vision spectrale. On peut donc penser que la première étape pour devenir chasseur de démons est tout simplement l'apprentissage de leur style de combat.
Les initiés nous apprennent autre choses : Ils n'ont pas de tatouages, et n'ont pas de compétences démoniaques, ce qui renforce la théorie selon laquelle ce sont les tatouages qui confèrent ces pouvoirs.

De plus, dans ces ruines, des démonistes invoquaient et soumettaient des démons, probablement utilisé pour la formation de ces initiés. Je pense qu'ils utilisaient ces démons  à la fois pour les former au combat, mais aussi pour transformer ces fameux initiés en véritables chasseurs de démons, en les liant, les absorbant ou je ne sais quoi, puisqu'ils ne passent probablement pas de pactes. Ça serait donc une méthode alternative à l'obtention de pouvoirs démoniaques.


Les étapes nécessaires pour devenir un chasseur de démons

Je précise de nouveau que tout ceci est théorique.

Tout semble indiquer qu'il est impossible de devenir chasseur de démons si l'on est pas Elfe de Sang ou Kal'doreï ancien / Bien-Né. Bien que certains d'entre nous se penchent à nouveau sur la magie depuis le « retour » des Bien-nés au sein de notre peuple, tout porte à croire qu'il faut un certain degré de maîtrise qui ne saurai être acquis en si peu de temps.

Selon Altruis, les elfes de Sang ont un plus grand potentiel, mais seriaent vite consumés par leur soif de puissance. Seul un véritable kal'doreï, avisé et au cœur pur, pourraient devenir un véritable chasseur de démons. Car ils sont bien bénéfiques, et ont été d'une grande aide lors de la Guerre des Anciens, ou lors de la Fin de l’Éternité.

Le camp d'entraînement des ruines de Karabor, et les initiés qui s'y trouvaient, laissent penser qu'avant tout, il faut maîtriser le style de combat des Chasseurs de démons. Style appris par des démons en personne ou par un autre chasseur de démons. Ce serait donc la première étape : trouver un chasseur de démons ou un démon pour apprendre le combat.

Sargeras a brûlé les yeux d'Illidan, lui conférant ainsi la Vision Spectrale, permettant de détecter les démons et les mort-vivants.
Les autres chasseurs de démons ont probablement fait de même, mais rituellement, afin d'obtenir cette vision.
Je pense que ce sacrifice, ce rituel, est en fait la première étape pour les « véritables » chasseurs de démons : En plus de montrer leur dévotion, elle leur permettrait de trouver un démon pour les entraîner. Cette vision doit bouleverser les habitudes prises au combat, il est donc logique qu'ils s'entraînent une fois « aveuglés ».
En revanche, ces fameux initiés n'avaient pas besoin de cette vision pour trouver un démon, et le sacrifice de la vue a moins de sens pour eux, c'est pourquoi il est possible qu'ils commencent par l’entraînement.

Enfin, la dernière étape consisterait à se lier à un démon (sorte de symbiose) ou à passer un pacte avec lui, ce qui est une forme de lien. Ce qui me fait penser ça est la fameuse capacité des chasseurs de démon à se transformer en véritable démon, prenant une apparence bien différente. De plus, Leotheras l'Aveugle est apparemment possédé par un démon, ce qui étaye cette hypothèse.


Et les chasseurs de démons aujourd'hui ?

La plupart d'entre eux vénéraient Illidan, je dirais même un grosse majorité.
Avec la fin d'illidan, et la défaite de kil'jaeden, peut être que ceux qui le servait, et qui n'ont pas péri, pourraient changer de bord. Mais je ne compterais pas là dessus.
Altruis montre qu'il est tout à fait possible de résister  à la corruption et à l'appel d'Illidan, et il en existe très probablement d'autres, qui vivent reclus, sûrement en Outreterre, à faire ce qu'ils ont toujours fait.
Bien que n'ayant pas confiance en eux, à cause des risques qu'ils présentent, et de leur nature ignoble, je dois le reconnaître une utilité, et, après tout, les Bien-nés ont bien fait leur retour...
Mais mon peuple est très, très loin de les accepter de nouveau.


Tanavar Brumecroc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raedric Stornfeld
Admin
avatar

Messages : 878
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: [HIST] Etudes sur les Chasseurs de Démons, par Tanavar Brumecroc   Mer 30 Oct - 23:33

( Évaluation débutée ICI )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-salon.forumactif.fr
 
[HIST] Etudes sur les Chasseurs de Démons, par Tanavar Brumecroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chasseurs de démons
» [Chevaliers Gris-Peinture] ma mini-armée de chasseurs de démons
» Chasseurs de démons/Garde impériale
» Le chasseur de démons jouable de suite?
» Les chasseurs de démons, par Arcturus Ciaphas Aurélian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Salon :: Partie privée :: Bibliothèque-
Sauter vers: