Forum de la guilde rp-érudit Le Salon, sur Kirin Tor
 

Partagez | 
 

 [DIV] Plus on est de fous, plus on rit, par C. Souffle Braise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raedric Stornfeld
Admin
avatar

Messages : 878
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: [DIV] Plus on est de fous, plus on rit, par C. Souffle Braise   Sam 26 Oct - 0:05

HRP : Cet écrit n’est pas une production du Salon mais un écrit de Cleyam. Le Salon a obtenu en HRP la permission de l'auteur de le poster. Ce texte est consultable ICI


Plus on est de fous, plus on rit
Par Cleyam Souffle Braise

~ Toute rencontre est importante, car elle est peut-être unique. ~

"- Dites, joignez-vous à nous, pandaren !"

Ouvrant les yeux, Cleyam les garda tout d'abord plissés le temps de s'habituer à la lumière du soleil enfin revenu. Il renifla l'air marin, plus qu'omniprésent sur le navire, et posa son regard sur le groupe de matelots assis sur des tonneaux autour d'une table de fortune supportant divers mets et brocs d'alcool. Ceux-ci, de braves gaillards, humains ou nais pour la plupart, étaient des survivants des évènements déplorables de leur crash sur l'Île Vagabonde, dont il était lui-même originaire, et semblaient fêter leur retour prochain chez eux.

Avec un sourire, Cleyam réajusta un peu son chapeau de paille pour se protéger des rayons du soleil, puis se releva en s'appuyant de ses mains sur les planches du pont du navire, qui grincèrent un peu, ainsi malmenées par sa masse corporelle imposante. La sortie de méditation du moine se traduisit par une volée d'acclamation des fêtards, qui n'avaient pas tiré grand chose de leur passager depuis leur départ.

En effet, alors que la plupart de ses semblables ayant également suivi la Horde ou l'Alliance avaient fait le voyage dans l'un de leurs ballons pandarens, le brasseur avait préferé suivre ses nouveaux alliés par la mer, afin de profiter davantage du voyage et de l'humeur enjouée de ces survivants, qui à leur retour à Hurlevent, seraient acclamés comme des héros vétérans de la guerre contre Aile-de-Mort.

De ce qu'ils lui avaient appris de l'Aspect corrompu, Cleyam ne pouvait en effet que comprendre et partager leur joie d'être encore en vie, et il supposa que c'était cette excellente nouvelle qui avait poussé le capitaine du navire à laisser ses hommes festoyer en cette fin de journée, bien qu'il s'agisse d'un navire de guerre. Après tout, le moral est une chose dont ces soldats ont besoin pour être efficaces, et il était fort probable qu'ils en auraient besoin, dans la guerre à venir contre la Horde.

S'approchant d'un pas serein, le moine prit place sur un tonneau faisant office de siège autour de cette table improvisée, et accepta une pinte qu'on lui tendait amicalement. Se montrant fort intéressé par le breuvage, il en pris une gorgée, dont il prit le temps d'apprécier la saveur avant de l'avaler. Il fit alors un hochement de tête appréciateur, saluant ainsi le goût de la bière.

"- C'est d'la Tonnebière, l'ami ! Y'a pas meilleur du côté d'Forgefer !" lui déclara un nain déjà bien émeché, en levant sa propre chope.

Avec un sourire dévoilant ses canines, le brasseur répondit :

"-Si toutes les bières sont de cet acabit à Forgefer, je vais aller m'installer là-bas pour siffoner vos réserves !"

L'assemblée éclata de rire à cette remarque, les quelques nains présents beuglant le plus fort pour accueillir le compliment. Le début de soirée continua dans le même registre, avec quelques jeux de cartes et divers plats partagés par l'équipage et leur invité. Ce fut un moment fort enrichissant pour le moine, qui appris ainsi à mieux connaitre les différentes personnalités assez typiques des différents races de sa nouvelle faction, en s'informant sur les bourdes à éviter envers tel ou tel individu.

Les choses devinrent d'autant plus drôles lorsqu'après quelques pintes, un marin défia Cleyam de lui laisser boire son breuvage le plus fort, affirmant ne pas craindre les créations des redoutables maître-brasseurs pandarens. Se prenant au jeu, Cleyam tandis alors une flasque à ce grand baraqué barbu, un véritable colosse dont les camarades le taquinaient en disant qu'il avait du sang de vrykul.

Il n'en fallu pas la moitié avant que le gaillard ne se mette à tituber, comme soudain assomé, avant de tomber de tout son long devant le pandaren courtaud qui lui faisait face, sous un nouveau tonnerre d'acclamations. La soirée se termina en une beuverie tout ce qu'il y a de plus standard, fortement animée par les chants de marins de l'Alliance que le pandaren prit grand plaisir à écouter, tout en partageant quelques unes de ses bières les moins fortes avec ses nouveaux camarades.


Lorsque vint l'aube, il fut bien dur pour les hommes de se remettre au travail avec le crâne semblable au théâtre d'un nouveau cataclysme. Néanmoins, tous, et Cleyam tout particulièrement, conservèrent un excellent souvenir de cette rencontre, et cet évènement permis au moine de se rassurer dans son choix de rejoindre l'Alliance. En effet, au sein de celle-ci, il pourra trouver des compagnons valeureux dont la seule force ne réside pas uniquement dans les muscles, mais également dans le coeur, chose capitale à ses yeux.

A son propre réveil, il n'était pas aussi mal au point que ses nouveaux amis, bien que sans doute autant engourdi, mais il se proposa tout de même pour aider au travail, faisant ainsi preuve de sa volonté de partager les temps durs avec eux, car il était prêt à la parier, maintenant qu'il avait quitter l'Île Vagabonde, il devrait en subir beaucoup d'autres, et sans aucun doute de bien pires...

Par Cleyam Souffle Braise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-salon.forumactif.fr
 
[DIV] Plus on est de fous, plus on rit, par C. Souffle Braise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deus Ex 2007 contre Combe des fous 2007
» Les fous d'histoire
» Urgent Une entrée gratuite pour "fous d'Histoire" à Pontoise
» Des couleurs qui rendent fous !!!
» ♪ J'ai rendez-vous, dans un sous-sol avec des fous, qui vivent la guitare à la main, du soir au matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Salon :: Partie privée :: Bibliothèque-
Sauter vers: